Actualité générale.Actualités

ALÈS Benn de retour au Musée du Colombier

Benn La danse aux ombrelles2
Benn, La danse aux ombrelles. Photo DR/Eric Coïs

Il y a maintenant plus de vingt ans, en 1992, le musée  du Colombier avait présenté une exposition consacrée à la représentation de la féminité dans la peinture de Benn. En association avec d’autres institutions et des prêteurs privés, c’est sous l’angle particulier et inédit du spectacle et de la scène que le musée du Colombier invite aujourd’hui le public  à cheminer à partir du 14 juin et pendant tout l'été aux  côtés de ce peintre atypique. Bien plus connu pour ses Psaumes, ses portraits ou ses paysages parisiens, c’est pourtant une proposition toute différente que fait Carole Hyza directrice des musée dans cette exposition  "pour découvrir Benn là où vous ne l’attendiez pas :  Benn, le peintre du spectacle vivant, le passeur d’émotions intimes qui nous fait vibrer par ses points de vue inattendus, ses perspectives surprenantes, ses couleurs chatoyantes et son obsession pour la grâce féminine". Ainsi l’exposition permet de découvrir ses premières compositions, dynamiques et géométrisées qui révèlent sa connaissance des avant-gardes européennes. Puis il propose de grandes compositions très personnelles où des personnages, qui ont tous l’apparence de sa femme Ghéra, se meuvent dans des espaces mystérieux. Puisant son inspiration chez les grands maîtres anciens, avec une prédilection pour Watteau, Benn donne à voir un univers imaginaire captivant peuplé de danseuses, d’acrobates et d’actrices, comme autant de magiciennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité