A la uneActualitésInsolitePolémique.

CATASTROPHE NATURELLE : Les sinistrés de la sécheresse entendus dans 42 communes

DSCF4931
Gilbert Perrier, le président de l'association d'assistance aux assurés sinistrés devant les dégâts causés par la sécheresse sur sa maison à Rousson. Ph DR/RM

Comme nous vous l'annoncions hier, la liste des communes bénéficiant du statut de catastrophe naturelle a été étendue à 41 communes (voir ici)

A Rousson c'est une victoire pour Gilbert Perrier qui préside l’association d’assistance aux assurés sinistrés du secteur, et qui comme de nombreux habitants de son quartier souffre de mouvements de terrain consécutifs à l’alternance de périodes de sécheresse et de pluies sur un sol argilo-calcaire. Sur le département on estime à plus d'un milliers les habitants dont les recours auprès des assurances sont bloqués faut de ne pouvoir prétendre à cet état de catastrophe naturelle. En avril dernier le député Fabrice Verdier avait d'ailleurs pris connaissance du dossier en rencontrant  les "sinistrés" sur la commune de Rousson,  en présence de nombreux élus et notamment les conseillers généraux Jacky Valy et Gérard Roux ainsi que Gislain Chassary, premier adjoint au maire de Rousson, les maires de Saint-Ambroix, Saint Privat des Vieux, Salindres et Bagard.

En effet depuis  2007, sur les 29 communes des 4ème, 5ème et 6ème circonscriptions  concernées seules Rochegude, Saint Jean de Maruejols et  Barjac  ont bénéficié de la reconnaissance de catastrophe naturelle pour ces phénomènes. L’association que préside Gibert Perrier avait déjà demandé, avec les communes concernées, la reconnaissance d’état de catastrophe naturelle pour 2011. Mais la commission interministérielle y avait donné un avis défavorable.

Cette fois les "sinistrés" de Rousson ont été entendus puisque dans la zone, les villages  Rousson, Saint-Florent-sur-Auzonnet et Barjac ont été intégrés au dispositif. Sur  l'ensemble du département c'est 42 communes qui ont été retenues sur différentes périodes et parmi lesquelles on retrouve en plus des trois communes citées (et par ordre alphabétique) les communes d'Aigremont, Aigues-Vives, Alès, Aspères, Bagard, Belvézet, Branoux-les-Taillades, Calmette (La), Calvisson, Caveirac, Clarensac, Congénies, Fons, Fournès, Langlade, Lédenon, Méjannes-lès-Alès, Montignargues, Mons, Ners, Nîmes, Poulx, Ribaute les Tavernes, Rivières, Rouvière (La), Saint-Christol-lès-Alès, Saint-Côme-et-Maruéjols, Saint-Dionisy, Saint-Geniès-de-Comolas, Saint-Hilaire-de-Brethmas, Saint-Julien-les-Rosiers, Saint-Just-et-Vacquières, Saint-Mamert-du-Gard, Saint-Martin-de-Valgalgues, Saint-Privat-des-Vieux, Saint-Victor-de-Malcap, Salindres, Vauvert, Vézénobres.

Les habitants de ces zones qui sont concernés par des dossiers en cours ont maintenant quelques jours (dix à compter d'hier) pour réviser leurs déclarations auprès de leurs compagnies d'assurances.

Etiquette

1 commentaire sur “CATASTROPHE NATURELLE : Les sinistrés de la sécheresse entendus dans 42 communes”

  1. je souhaiterai avoir des informtions pour les démarches à faire concernant la déclaration des fissures sur la façade de ma maison située à St Hippolyte de caton.
    fissures dûes à la sécheresse 2011 et 2012.la mairie a fait récemment une dmande de « déclaraion de l’état de catastrophe naturelle » aupres de Monsieur le Prefet Hugues Bousiges à Nimes.

    Mon habitation a été construite en 2000 et ne bénéficie plus de la couverture Assurance decennale.

    merci pour l’atention que vous porterez à ce message.
    Simone Vedrines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité