Faits DiversFaits divers.Nîmes Olympique

NÎMES OLYMPIQUE Dix-huit mois d’interdiction de stade pour le supporter nîmois

Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

Vendredi dernier, l'équipe du Nîmes Olympique se déplaçait à Auxerre dans le cadre de la deuxième journée du championnat de France de Ligue 2, une rencontre qui s'est terminée sur un match nul 1-1. (Lire notre article) Pour ce match, comme souvent pendant le championnat, 30 supporters nîmois, des "gladiators" essentiellement, ont fait le déplacement pour soutenir leur équipe. Seulement, parmi les supporters des crocodiles, se trouve un vilain petit canard. Un jeune homme de 29 ans, affilié aux gladiators, est déjà tristement connu pour son attitude pendant les matchs de football : en août 2012, il agressait un supporter monégasque à l'issue de la rencontre Nîmes-Monaco. En octobre, en déplacement à Tours, il était trouvé porteur d'une fusée. Enfin, en janvier 2013, en match de coupe à Lille, il était interpellé avec des produits stupéfiants. Il semblerait que la trêve estivale ne l'ait pas vraiment calmé. Pour ce premier déplacement en championnat à Auxerre, il est fouillé à l'entrée du stade. Les vigiles trouvent sur lui un engin pyrotechnique, une sorte de fumigène, interdit dans une enceinte sportive. Au lieu de faire profil bas, le supporter, en état d'ivresse, se débat et appelle ses amis afin de se soustraire aux forces de police. Bilan de l'échauffourée : deux policiers auxerrois blessés dont l'un avec un arrêt de travail de 15 jours. L'agresseur, lui, a été jugé en comparution immédiate et condamné à huit mois de prison avec sursis assortie d'une mise à l'épreuve de cinq ans. Il ne pourra plus fréquenter les stades français pendant 18 mois.

TD

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Dix-huit mois d’interdiction de stade pour le supporter nîmois”

  1. Ben ils se nomment les gladiators avec un nom pareil on est pas au club des poètes, le foot c’est la fête votive chaque semaine, picole et torgnole avec en prime tout le florilège des insultes proférées par « monsieurtoutlemondebiensagelasemaine », le défouloir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité