A la uneActualité générale.ActualitésEconomieMédias.Personnalités.Société

CINEMA Le Festival Ciné Eté d’Alès démarre dans l’émotion

Les acteurs Guillaume Gouix, Fanny Touron avec Sylvain Chomet et la productrice Claudie Ossard
Les acteurs Guillaume Gouix, Fanny Touron avec Sylvain Chomet et la productrice Claudie Ossard pour ouvrir le Festival  Ciné Eté à Alès. Photo DR/R.M

Dix neuf heures à Alès, on se presse devant la porte du cinéma "Les Arcades" pour le départ du Festival Ciné Eté.  Trois jours de cinéma avec des avant-premières en salle suivies de projections en plein air (voir le programme). Pour la projection d'Attila Marcel de Sylvain Chomet (voir la présentation), il faut déjà refuser du monde.

Il y a ceux qui viennent pour le réalisateur Sylvain Chomet, installé dans la région depuis 5 ans et qui -  il le dira lui même dans la salle - "se sent dans sa famille au milieu du public alésien, ce public amoureux du cinéma" qu'il a déjà beaucoup pratiqué au Festival Itinérances. Il y a ceux qui viennent - les yeux fermés- parce que c'est une programmation d'Itinérances. Il y a ceux, très nombreux, qui sont là ce soir pour un hommage à Bernadette Lafont, très aimée et dont ce fut le dernier tournage. Et finalement il y a peu de public venu pour le film, dont la promo n'a pas encore été faite.  Et c'est tant mieux ! Pour ce genre de film le meilleur public est celui qui ne s'attend à rien !

Mais avant d'entrer dans le film,  une partie de l'équipe : les deux comédiens Guillaume Gouix et Fanny Touron et  la productrice Claudie Ossard, rejoint Sylvain Chomet devant le public des Arcades d'où Antoine Leclerc et le maire d'Alès, Max Roustan, viennent de présenter le Festival. Le réalisateur sort son Ukulele pour interpréter le thème qui est au départ de l'aventure et qu'il joue en hommage à Bernadette Lafont. Claudie Ossard retient une larme. Puis tout ce monde s'enfuit pour laisser le public profiter de l'avant-première. A la terrasse du café voisin Sylvain Chomet interviewé ne se fait pas d'illusions : " C'est un film à contre-courant", dit-il, "voire en marge, qui ne s'inscrit pas dans la liste des films à sujet "tendance"que le cinéma nous impose ces temps-ci. Il ne prétend pas avoir l'intelligence de rendre les gens "meilleurs", et pour cela il sera détesté par beaucoup. Déjà certains le classent comme trop "auteur" et d'autres trop "commercial". La preuve est qu'ils ne savent pas vraiment dans quel tiroir le classer."

Le film se termine, et le public applaudit debout l'équipe qui revient pour un petit temps d'échange. Sylvain Chomet parle de ces rencontres qui, comme celle de Claudie Ossard, ouvrent la porte des possibles. Du culot de Guillaume Gouix qui lui présente son amie Fanny Touron pour le casting. De la voix cassée et émouvante de Fanny quand elle chante. Du formidable ballet rendu possible par la complicité entre ces deux-là.  Claudie Ossard  s'amuse de l'amour de Sylvain pour de "vrais" acteurs, "tout heureux qu'il était de voir ses dessins s'animer", et Sylvain parle des yeux verts de Guillaume comme d'un réservoir à émotions pour ce rôle complètement muet.

A la sortie, les intellos n'ont pas aimé, et ce malgré l'hommage à Proust et des dialogues qui resteront dans les annales..., les boulimiques restent sur leur faim, et ce malgré une profusion des genres et une grande générosité. Et les autres ? Ils sont troublés ou émus... le film parle directement au cœur et au sens, comme si Sylvain Chomet avait trouvé un raccourci vers l'enfance dans l'intimité de ses couleurs, de ses images et de ses mélodies. A la terrasse du café, le réalisateur avoue : "Si on a une belle vie d'enfant, il y a toujours une part de nous qui peut s'émerveiller et trouver que la vie est belle". Une bouffée d'oxygène en temps de crise... qui étouffera ceux qui ont vieilli trop vite !

On parle, on parle..., mais la soirée se poursuit, il faut maintenant courir jusqu'à la Place des Martyrs ou l'on projette en plein air "Jour de Fête" de Jacques Tati. C'est ça une soirée cinéma à Alès ! Et ça recommence demain !

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité