A la uneActualitésEconomiePolitiqueSociété

CINÉMA Le Multiplexe à Alès : Une nouvelle promesse, mais de vente cette fois !

le vendeur, Max Roustatn pur al mairei d'Alès et l'acheteur Ph. Borys-Combret et leur deux notaire leur de la signature de la promesse de vente. Ph DR/RM
le vendeur, Max Roustatn pur al mairei d'Alès et l'acheteur Ph. Borys-Combret et leur deux notaire leur de la signature de la promesse de vente. Ph DR/RM
Le vendeur, Max Roustan pour la mairie d'Alès, et l'acheteur Ph. Borys-Combret pour la COCIC et leur deux notaires lors de la signature de la promesse de vente en mairie. Ph DR/RM

Ce mercredi 4 septembre, Philippe Borys-Combret, patron de la société COCIC qui exploitera le futur cinéma Multiplexe d'Alès est venu en mairie d'Alès signer la promesse d'achat du lot 2 comprenant  la dalle de la Maréchale sur laquelle sera érigé le complexe cinématographique. En préalable à cette signature la mairie a du réaliser des travaux de consolidation et de coupe feu soit 800 m3 de béton et 40 tonnes de ferraille sur près de 3000 m2 de superficie.  Avec ce nouvel épisode l'arrivée du  Multiplexe qui déjà a fait couler beaucoup d'encre (voir nos articles) franchit une nouvelle étape qui devrait aboutir, au bout de neuf mois de travaux avant l'été prochain.

Alès aura donc son Multiplexe avec l'ambition de toucher quelque 350.000 spectateurs par an grâce à ses huit salles, 1300 fauteuils  (avec possibilité de deux salles supplémentaires portant la capacité à 1500) dont les six plus petites disposeront d'écran de 10 mètres (l'équivalent du plus grand écran actuel du cinéma existant aux Arcades à Alès). "Une salle sera équipée d'un écran de 20 m et une autre d'un écran de 16 m, ce qu nous place au niveau des villes de première catégorie" explique  Philippe Borys-Combret "tout en conservant notre label "Art et Essai" ce qui est un fait rare en France pour un équipement de cette dimension et permettra de poursuivre une diffusion culturelle de qualité".

Sur la dalle de la Maréchale sécurisée, le futur exploitant décrit le Multiplexe à venir. Ph. DR/RM
Sur la dalle de la Maréchale sécurisée, le futur exploitant décrit le Multiplexe à venir. Ph. DR/RM

Pour Philippe Borys-Combret, dont la famille était originaire d'Alès, cet investissement permet de "construire un bel outil moderne qui veut représenter la dynamique d'Alès". Il rejoint de discours politique du maire d'Alès qui souhaite se servir du Multiplexe pour redynamiser ce quartiers nord d'Alès (voir notre article) et en modifier complètement la physionomie et les usages. Sur un plan purement commercial ont sait que plus de 100.000 alésiens par an s'exilent pour voir des films dans des complexes plus grands. Le niveau de confort et de technologie proposé à Alès devrait non seulement les retenir mais attirer de nouveaux publics. Philippe Borys-Combret reconnait toutefois que ce dossier a été sur un plan technique, très difficile à faire aboutir.

Alors que les signataires et les représentant des différents services municipaux qui ont collaboré à la réalisation de ce dossier effectuaient une visite sur la dalle ce mercredi, Christophe Rivenq le nouveau directeur général des services regrettait les retards pris. "Nous aurions bien aimé disposer de l'outil pour le festival du cinéma en mars" dit-il. Mais quand on lui pose la question des échéances électorales, il botte en touche : "Les élections c'est deux dates, deux dimanches ou les gens iront ou n'iront pas au cinéma... si on commence à s'inquiéter de cela aujourd'hui, on n'a pas fini". Pourtant qu'on le veuille ou non, le Multiplexe est une promesse de Max Roustan à la jeunesse... ses adversaires lui ont bien assez reproché. Aujourd'hui à Alès on avait déroulé le tapis rouge... en attendant sans doute de pouvoir un jour monter les marches !

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. combien a toucher la mairie pour cette vente est ce un secret
    cette dalle faisait partie du patrimoine de la ville d’ales maxou brade notre patrimoine

    1. C’est un choix : rester propriétaire d’une dalle inerte ou le vendre pour en faire un multiplexe pour les alesiens et plus qui vont actuellement a Nimes ou Montpellier… C’est un choix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité