A la uneEconomieEconomie.Santé.Société

ALÈS Un nouvel outil en centre ville pour les jeunes en difficulté

MM Rivenq, Juanchich,Rols, Roustan, Suau
MM Rivenq, Verdier Juanchich, Rols, Roustan, Suau, coupent le ruban du nouvel ITEP d'Alès. Photo DR/RM

Le nouvel institut thérapeutique et pédagogique d'Alès qui remplace l’ITEP vieillissant des Amariniers situé à Monoblet a été inauguré ce lundi avant d'accueillir dès la semaine prochaine les premiers jeunes dont les difficultés nécessitent le recours à un accompagnement personnalisé.

Devant la plaque inaugurale
Devant la plaque inaugurale, M Juanchich  reçoit les clefs des mains de M. Roustan Ph DR/RM

Au cours de son discours inaugural René Juanchich qui préside l’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public (Les PEP 30) a rappelé la longue histoire de l'association née à Monoblet bien avant la première guerre mondiale et qui a du évoluer au cours de l'histoire en gardant toujours ses valeurs de solidarité et de laïcité. "Aujourd'hui les besoins et la demande ont évolués, que ce soit sur le plan géographique pour l'implantation des ITEP ou encore dans les modalités d'accueil qui privilégient le maintien des jeunes dans leurs lieux d'apprentissages. C'est tout à l'honneur des PEP 30 d'avoir sur s'adapter tout en conservant ses valeurs" explique Claude Rols, représentant Martine Aoustin pour l'Agence Régionale de Santé (ARS).

Au côtés de Max Roustan, pour couper le ruban ce lundi le conseiller général Jean Marie Suau, le député Fabrice Verdier, de nombreux représentants de la municipalité et des services impliqués dans le dossier, mais surtout un public très nombreux de voisins et d'habitants du quartier (qui étaient de prime abord hostiles à ce projet !)  et aussi des familles des enfants et des jeunes qui vont fréquenter cet établissement.

Création d'un service d'éducation spéciale

Anthony, déjà prêt à venir s'installer Ph DR/RM
Anthony, déjà prêt à venir s'installer Ph DR/RM

Anthony, l'un des cinq internes de l'établissement à partir de la semaine prochaine, était d'ailleurs très fier de montrer "sa" future chambre à sa maman. Sauf cas d'exception dans lequel l'internat est retenu, l'intérêt d'un établissement en centre-ville est précisément de ne pas couper les jeunes de leur milieu familial et de scolarité. Sur le plan du fonctionnement, le transfert de l’ITEP des Amariniers actuellement implanté à Monoblet vers le quartier de Clavières se traduit donc par une diminution de l’internat qui passe de 33 places à 5 places et une augmentation du nombre de places (de 3 à 27)  en demi internat. L’élément le plus innovant de ce dossier est la création d’un Service d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) qui permet d’accompagner 10 jeunes tout en les maintenant dans leur cadre naturel (école, collège…).

Un dispositif important

Le choix de la ville d’Alès pour l’implantation de ce nouvel ITEP semblait s’imposer puisque la ville ne disposait d’aucun établissement de ce type. A titre de comparaison, la ville de Nîmes en compte déjà cinq. Sur le plan pédagogique, il s’agit d’un dispositif très  important puisque l’équipe prévue pour rejoindre le nouvel ITEP placé sous la direction de Thierry Lipinsky sera composée d’un quarantaine de salariés dont 16 personnels éducatifs, 3 enseignants, une équipe médico-psychologique de sept personnes qui s'ajoutent au agents de logistique (5) et aux agents administratif et cadres de direction (7). Le CCAS qui a contracté l'emprunt et réalisé l'opération de rénovation des anciens bâtiments de l'école et de la CAF de Clavières met à disposition ce tout nouvel outil à l'association sous la forme d'un crédit bail, charge au PEP 30 d'exploiter les nouveaux bâtiments.

L'ensemble des bâtiments inaugurés ce jour à Clavières. Ph DR/RM
L'ensemble des bâtiments inaugurés ce jour à Clavières. Ph DR/RM

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité