A la uneActualité générale.Actualités

FAIT DU JOUR : Abdelakim Cherifi prend les commandes de l’association RAIA pour Alestar

Abdelakim Cherifi, président de l'association Song. Photo Raphaël Motte/Objectif Gard
Le nouveau président de l'association Raia aux Près St Jean à Alès Ph DR/RM
Le nouveau président de l'association Raia aux Près St Jean à Alès Ph DR/RM

En quittant l'association Raia (Rencontre et Amitié d'Ici et d'Ailleurs) devenue une véritable institution dans le quartier des Près St Jean à Alès pour se lancer dans la bataille politique des municipales (voir notre article) Brahim Aber, laissait une place de président vacante et difficile à reprendre. Vendredi dernier c'est finalement son compagnon des premières heures : Cherifi Abdelakim que le conseil à désigné pour  reprendre le flambeau. Premier objectif du nouveau président : l'organisation de la seconde édition d'Alestar.

"Vous savez, il y avait peu de candidats à lz succession en fait", explique le nouveau président, "l'association suscite aujourd'hui de l'intérêt et de l'envie et il n'est pas question d'être le président qui va la couler !" L'homme sait de quoi il parle puisqu'il était déjà le trésorier de cette association au budget de 230.000 euros et qui emploie six et bientôt sept personnes avec un emploi jeune sur le quartier des Près St Jean à Alès. "J'ai toujours travaillé avec Brahim, aussi loin que je me me souvienne , on était à l'école ensemble, j'ai travaillé pour lui quand il était au Francas, et je suis dans l'association depuis le début avec lui ... on est dans la continuité. J'ai été imprégné à la fois de son savoir faire et de sa façon de travailler."

Quand on lui demande ce qu'il pense pouvoir apporter à l'association il répond modestement : "Cela va être à la fois très facile et très compliqué. Très facile parce que Brahim Aber a laissé un bel héritage avec des projets qu'il a mis en place et qu'il suffit de suivre. Je pense aux actions citoyennes qui ont marché ou encore à la qualité du réseau tissé avec les artistes. Très compliqué parce qu'il à toujours mis la barre très haut. Difficile aussi parce que dans un contexte de crise il faudra déjà privilégier les actions qui ont été mises en place avant de pouvoir en imaginer de nouvelles."

Au bout du concours, Shérifa Luna. Ph DR
Au bout du concours, Shérifa Luna. Ph DR

Pourtant quand il parle de l'organisation de la seconde saison d'Alestar pour dénicher un nouveau talent alésien (voir notre article), c'est à la première personne. "Cette année j'ai décidé de modifier le jury et d'y ajouter la personnalité de Layone, un musicien, un producteur et aussi un artiste engagé qui apporte une nouvelle tonalité à ce second concours". Quand on lui fait remarquer il commente "C'est normal, la musique c'est plutôt mon truc, Brahim lui s'occupe plutôt du volet social. Ainsi il s'est assuré que les bénéfices soient bien destinés la maman du petit Hocine Batouche". "Mais vous savez" poursuit-il "Alès est une petite ville et si on prend le même jury avec les mêmes candidats on aura le même choix au final."

Qu'on se le dise donc, les inscriptions auront lieu jusqu'au 28 octobre auprès de l'association (04 66 34 32 53) avec des sélections le 2 novembre à l'auditorium de Rochebelle et une soirée de finale le 21 décembre. Le (ou la) gagnante (outre l'enregistrement de deux titres) pourra chanter en première partie du Festival des Près St Jean le 28 juin avec pour vedette Shéryfa Luna qui "colore" donc elle aussi à sa manière cette seconde édition d'Alestar.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité