A la uneSanté.Société

FAIT DU JOUR L’hôpital d’Alès mobilise petits et grands contre le diabète

diabeteenfant2

Ni séparément, ni ensemble les secteurs pédiatrie et médecine de l'hôpital d'Alès ont décidé de se mobiliser le 16 novembre, à quelques jours de la journée mondiale pour organiser une manifestation à l'intention des malades de tous âges et de leurs familles.

"On ne peut pas parler de la même manière du diabète à un enfant et à un adulte" explique le Dr Marie-France Durand. "On pense qu'il y a 20.000 enfants qui sont atteints du diabète de type 1 (insulino-dépendants) cela veut dire trois ou quatre enfants par an qui le révèlent ici sur notre secteur. Or c'est une maladie chronique qui va générer beaucoup de stress si on ne prend par en charge la vie familiale. Il faut obtenir la meilleure adhésion possible de l'enfant et de sa famille. Aussi nous allons cuisiner, nous allons même faire un gâteau au chocolat ensemble puis nous réfléchirons sur la manière d'adapter le traitement pour avoir une alimentation de plaisir. Aujourd'hui on est sorti du régime "pâtes, pain riz, patates", on dispose d'insulines plus performantes... il faut que les enfants sachent comment ils peuvent quand même aller exceptionnellement au fast food avec leurs copains." Le ton est donné, avec les enfants, le service de pédiatrie n'a pas décidé de parler des complications mais bien du temps présent. "Et on terminera par un repas que l'on prendra ensemble dans le service de pédiatrie".

Les Dr Drand et Bastide et MM Dusaix et Boyer venus présenter cette journée à la presse. Photo DR/RM
Les Dr Durand et Bastide et MM Dusaix et Boyer venus présenter cette journée à la presse. Photo DR/RM

Un repas pour les adultes aussi

Chez les adultes, le plus important et de pouvoir aborder l'éducation thérapeutique. "Il y a en effet énormément de notions à connaitre et acquérir, d'où l'idée de vivre une journée pour revenir sur toutes ces notions et aider le patient à gérer au mieux sa pathologie à travers les questions de l'alimentation, de l'activité physique, de le gestion de l'insuline ou des traitements" explique de son côté le Dr Dominique Bastide. Toute la journée que ce soit dans les stands, les ateliers ou les conférences, toute l'équipe hospitalière mais aussi les intervenants de la ville (diététicienne, podologue, infirmier, kiné, médecin généraliste...) seront à la disposition des malades et de leurs familles. L'idée générale est de proposer cinq ateliers tout en laissant le choix aux public d'en pratiquer deux. Le vécu de la maladie par les familles (atelier 1), par les patients eux-mêmes (2), la question de l'alimentation (3) les complications du diabète (4). Le cinquième atelier proposera même de pratiquer une activité physique ensemble avant un repas partagé dans le self du centre hospitalier et les conférences de l'après midi : une synthèse de travaux menés dans les ateliers et une table ronde des professionnels de santé sur le sujet.

Attention le repas animé par les diététicienne n'est ouvert que sur inscriptions auprès du réseau Réseda 04 66 34 51 05. Toutes les autres propositions sont libre d'accès et ouvertes à tout public. A noter sur vos agendas.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité