Actualité générale.Actualités

EX-OTAGE DE SYRIE Edouard Elias de passage à Nîmes pour décrocher son affiche de soutien

(Photo J.-M.C.)
(Photo J.-M.C.)
(Photo J.-M.C.)

Rentré vendredi dernier dans son village de Saint-Quentin-la-Poterie (lire ici), Edouard Elias, ex-otage détenu durant 10 mois en Syrie, est venu à Nîmes pour décrocher l'affiche de soutien située aux Halles depuis le début de sa détention. En présence de quelques élus et du maire, Jean-Paul Fournier, le photographe de guerre a tenu à remercier une nouvelle fois " la DGSE pour ce qu'elle à fait ". Une semaine après son retour parmi les siens, le jeune homme a paru plus reposé. Ce qui ne l'empêche pas de penser " aux autres ", otages et Syriens qui souffrent toujours des barbaries assénées par le régime de Bachar El-Assad. Désormais, son souhait le plus fort est seulement " de retrouver l'anonymat ", derrière son appareil photo. C'est tout le mal qu'on lui souhaite.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité