Actualités Gard.PolitiquePolitique.

FÊTE DE L’EUROPE La permanence UMP a ouvert ses portes en vue des élections

(Photo J.-M.C.)
Quiz, tractage, échange. Les jeunes militants de l'UMP n'ont pas chômé en ce 9 mai. (Photo J.-M.C.)

Le 9 mai, journée de la fête de l'Europe, est peut-être un peu plus importante cette année. À un peu plus de deux semaines du scrutin européen, la campagne bat son plein. Pour tenter de mobiliser les Nîmois, la permanence de l'UMP a ouvert ses portes tout au long de la journée. Les militants en ont aussi profité pour tracter dans le centre ville. Une démarche nécessaire " pour informer les gens sur les enjeux mais aussi les renseigner sur les fonctions de l'institution ", lance Guillaume Vergnes, responsable des jeunes trentenaires nîmois. La raison de cette action, c'est aussi le sentiment " que les élections européennes n'ont pas le même intérêt pour les électeurs que les municipales ".

Sans l'Europe la Grèce " n'aurait pas pu se sauver "

Pour y remédier, ils sont une dizaine à s'être mobilisés. Un quiz sur l'Europe a été créé pour l'occasion et des kits d'informations distribués dans les artères nîmoises même s'il s'agissait surtout d'un prétexte pour échanger sur le sujet de l'Europe. " Beaucoup de gens ont du mal à percevoir l'influence qu'elle a dans leur vie ", avance une militante. Une fois la discussion lancée, le groupe tient à rappeler que l'Europe, c'est avant tout " la paix ". Un idéal dans lequel ils s'identifient même si tout n'est pas parfait. " Elle devrait surtout s'occuper d'énergie, de défense et d'industrie. Le reste est à la charge des États ". Pas question pourtant de quitter l'Union Européenne. Sans elle, " la Grèce n'aurai pas pu se sauver ". Pour en savoir plus sur le programme UMP, la candidate tête de liste dans la circonscription du Sud-Ouest, Michèle Alliot-Marie, accompagnée de Franck Proust, député européen sortant, tiendra un meeting le 14 mai prochain à Nîmes.

 

Etiquette

5 réactions sur “FÊTE DE L’EUROPE La permanence UMP a ouvert ses portes en vue des élections”

  1. Ne confondons pas Europe et UE. L’UE est la construction des marchés financiers et non la volonté des peuples. Rappelons que les Français ont dit NON au TCE.
    Il y avait une vie avant l’UE. La Grèce est une grande civilisation qui a passé bien des périples.
    Le FN propose aux Français de construire l’Europe des Nations qui coopèrent et passent des accords librement et non soumis aux apparatchiks Bruxellois tel Proust.

  2. Comment le FN peut il proposer des projets pour l’Europe quand ses représentants font partis des moins présents aux sessions du parlement et en boycottant tous les projets qui peuvent faire avancer l’UE ?
    Même lorsque je lis les positions du FN au regard de l’Europe l’incohérence est à l’honneur je cite : »que vienne la période des grands projets européens innovants » comment un parti Eurosceptique peut il dire ça ? Les projets innovants sont ils le retour au franc et la fermeture des frontières ? Je vois plus cela comme une régression qu’une innovation..
    Je doute que ce genre de propositions fassent avancer l’Europe.

    Et je rappellerai pour terminer que oui il y avait une vie avant l’UE on le sait, mais il y a avait une vie tiraillé au rythme des GUERRES.
    l’UE signifie la paix.

    L’Europe n’a jamais connu une si longue période de paix que depuis que l’UE a été fondé.

    In varietate concordia !

  3. Effectivement, ne pas confondre UE et EUROPE merci, l’amalgame est facile !

    « Sans l’Europe, la Grèce n’aurait pas pu se sauver »? Laissez moi rire, l’UE est responsable de la situation en Grèce, qui sera demain celle de l’Espagne, de l’Italie et… la France.

    « L’Europe c’est la paix »? On vit aux XXI siècle, cette vision gaga est totalement dépassée. La paix, on la doit à l’arme atomique.

    L’UE au contraire crée des troubles énormes comme en Ukraine où elle s’est mêlée de ce qui ne la regarde pas.

    L’UE c’est le rêve d’une caste mondialiste et le cauchemar des peuples.

  4. Il est toujours bon de voir des jeunes s’engager dans la promotion et la défense de l’UE et ce quelque soit son engagement politique ou associatif. Pour le centriste que je suis, il est indispensable que l’UE à laquelle on se réfère bien souvent comme « l’Europe » (pour ceux qui ne le sauraient pas…) perdure et tende vers une harmonisation tant au niveau économique que social.
    Une harmonisation qui serait renforcée par la création de la présidence de l’UE ne serait-ce que pour définir une politique commune efficace sinon pour avoir une représentation claire à l’international.

    Je m’étonne de ton commentaire Guilhem, toi qui semblais si prompte à défier toute la jeunesse engagée en politique il y a quelques jours de ça dans un grand débat sur l’Europe ! Tu fais preuve d’une naïveté surprenante et d’une méconnaissance non moins impressionnante. L’UE n’est en rien responsable de la situation grecque, ce sont ses dirigeants eux-mêmes qui le sont de part leur gestion catastrophique de leur pays qui reposait sur économie factice, bancale. C’est d’ailleurs en trafiquant leurs « comptes » qu’ils ont pu l’intégrer.

    En ce qui concerne l’Italie et l’Espagne, tu ferais bien de te rappeler la crise des subprimes et ses conséquences planétaire. Toutes les économies et notamment toutes celles dites développées on subi de plein fouet la crise. La France, elle, a su limiter les dégâts lorsque Nicolas Sarkozy a pris la décision, décriée par ses opposants, d’alimenter le système bancaire. C’est en renflouant les banques que nous avons évité le pire; bien que les séquelles se font toujours ressentir. J’anticipe les remarques de mauvaise foi en rappelant qu’elles ont remboursé ces prêts…avec les intérêts.

    Je finirai sur ce que j’estime le plus choquant. Renier ce qui fait l’essence même de l’Europe, la paix est une erreur que toute personne un peu au courant de notre histoire s’abstiendrait de faire. La dissuasion nucléaire fait certes parti de notre arsenal de défense; pour autant c’est par la discussion, la création de liens tant aux niveaux économique, politique, social que culturel que nous pouvons parvenir à maintenir cette Paix voulue par tous.

    1. Bonjour Howard, mon commentaire n’avait pas pour but de faire un exposé détaillé de mes arguments. Je suis toujours partant pour un débat bien sûr.

      Certes je ne nie pas la responsabilité des dirigeant grecques, mais l’euro fort y est pour beaucoup. Vous le savez aussi bien que moi, une union économique ne peut fonctionner qu’avec une union politique. C’est ce que vous voulez d’ailleurs.

      Mais je refuse cette solution. Je refuse que la France soit mélangé dans un moule, je veux que les pays gardent leurs particularismes. Une Europe oui, mais une Europe des nations qui respecte la souveraineté des États. La souveraineté étant populaire, une Europe qui respecte les peuples. On peut citer des tas de « petits pays » dans le monde qui s’en sortent très bien.

      Cordialement,
      Guilhem

Répondre à Guilhem Verlaguet Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité