A la uneFootballSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE-STADE LAVALLOIS À un point du bonheur !

(Photos J.-M.C.)
Les Nîmois ont joué devant un stade bien garni par 11 711 spectateurs. (Photos J.-M.C.)

Les Crocos ont neuf doigts de pied en Ligue 2. En l'emportant face à Laval (2-1), alors que dans un même temps Châteauroux perdait, le Nîmes Olympique est à un point du bonheur grâce notamment à son goal-average (-5 pour Nîmes contre -13 contre Châteauroux, premier relégable qui a deux points de retard). Face aux Mayennais, ils ont produit un match plein. À commencer par la première période où les actions se sont multipliées. Omrani, par trois fois, ne trouve pourtant pas le cadre (1e, 8e, 20e). Cissokho n'est pas plus adroit (9e, 24e). Mais à force de pousser, le Nîmes Olympique vas très logiquement trouver la faille. Mouri Ogounbiyi, jusque-là discret, trouvait le petit filet sur une frappe à l'entrée de la surface (1-0, 40e). Malheureusement, les Crocos se relâchent et bien que très tranquille en première période, la défense plie sur la première occasion lavalloise. Anthony Robic, après une frappe contrée, récupère la balle dans la surface et s'en va tromper Cyrille Merville (1-1, 43e) juste avant le repos. Un but entaché d'une main que seul l'arbitre Said Ennjimi, ne semble pas avoir vue, ce qui ne va pas sans provoquer la colère d'un René Marsiglia que l'on avait rarement vu sortir de ses gonds de la sorte. Ce qui lui vaudra d'ailleurs un avertissement de l'homme en noir.

Le dixième but de Samir Benmeziane

Frustrés, les Nîmois accusent le coup en seconde période. Physiquement mais aussi mentalement. Le match est fermé et rien ne se passe. Heureusement, un coup de pied arrêté va redonner le sourire aux 11 741 spectateurs qui se sont déplacés aux Costières, record de la saison. Samir Benmeziane, entré en cours de jeu, reprend du pied une déviation de la tête sur un corner et libére tout un stade (2-1, 68e). Son dixième buts personnel, plus de deux mois après sa dernière réalisation. Non contents d'avoir repris l'avantage, les Nîmois continuent alors d'appuyer sur l'accélérateur. Anthony Koura, lui aussi entré en jeu, provoque la défense et est fauché dans la surface de réparation. Un tir-au-but malheureusement manqué par le capitaine Benoît Poulain. Un raté sans conséquence puisque Nîmes s'impose et relègue son adversaire du soir un point derrière lui. Avec son match en retard, qu'il doit jouer mardi à Caen, le Nîmes Olympique a deux rencontres pour marquer un point pour se maintenir. Un tout petit point.

Les réactions :

Omrani a été remplacé par Benmeziane qui a marqué le but vainqueur.
Omrani le titulaire, a laissé le rôle de buteur à Benmeziane, remplaçant au coup d'envoi.

Patrick Hesse (entraîneur de Laval) : " Revenir à 1-1 à la mi-temps était très flatteur. Nous avons concédé beaucoup trop d'occasions alors que nous connaissions la qualité offensive de notre adversaire. Le regret que j'ai, c'est qu'en seconde période, durant notre temps-fort, nous avons pris ce but sur un coup de pied arrêté. Il y a deux mois, tout le monde nous voyait mort alors avoir notre destin entre nos mains avant la dernière journée, c'est déjà bien. On jouera Metz pour créer l'exploit. "

René Marsiglia : " On a été décrié mais les joueurs ont réagi. Ce n'est pas fini mais ils ont été fort dans un match à enjeu avec beaucoup d'électricité. J'étais frustré à la pause par rapport à ce que l'on avait montré. J'ai demandé aux joueurs de rester calme. On a surement subi un peu le contrecoup physique de nos efforts après la pause mais il s'agit d'une grande victoire. Les signaux sont très forts.  Il faut rester dans la sérénité sans laisser-aller. Le public nous a beaucoup aidé quand nous étions moins bien en deuxième mi-temps. "

Hakim Omrani : " J'aime bien jouer dans l'axe, c'est même ce que je préfère. J'avais déjà évolué à ce poste contre Lens et cela s'était bien passé puisque nous avions marqué trois buts. Contre Angers, j'ai marqué deux fois toujours dans cette position mais si je dois évoluer ailleurs sur le terrain, ce n'est pas un problème tant que je peux apporter à l'équipe.  On va rejouer dans trois jours et c'est là que l'on voit l'importance du groupe. "

Smir Benmeziane : " C'est surement le but le plus important de ma saison. J'avais un objectif, en marquer dix, et l'atteindre est une satisfaction après ces deux mois difficiles où je ne jouais plus. Rentrer et délivrer l'équipe m'a fait plaisir. Il nous reste un point à prendre, quand on sait qu'il y a deux mois, nous en avions quatre de retard, on a eu une belle progression. "

Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité