Autres sportsSports Gard

LUTTE Des championnat de France minimes et cadets fructueux pour Nîmes

championnat de France de Lutte (Photos J.-M.C.)
Il faut tenter de faire tomber son adversaire en lui plaquant les épaules au sol.  (Photos J.-M.C.)

Ce samedi, au gymnase Pablo Neruda, les lutteurs ont pris possession des lieux à l'occasion des championnats de France cadets et minimes (de 14 à 17 ans). Des championnats qui réunissaient 189 athlètes de toute la France, dont six du club de Nîmes Lutte. Trois d'entre eux ont d'ailleurs été médaillés. Il s'agit d'Islam Tayssoumov, de Youssouf Mutaiev et de Youssouf Aboussoultanov. Sur les trois tapis, les combats se sont succédés tout au long de la journée. Les lutteurs concourraient dans la catégorie lutte libre, qui diffère un peu de la lutte greco-romaine. Elle offre une plus grande variété de prise que son ancêtre créée durant les jeux antiques. Pour chaque combat, deux lutteurs, un rouge et un bleu, doivent tenter de faire tomber leur adversaire en lui plaquant les épaules au sol. Souvent petits mais trapus, les lutteurs doivent être très explosifs.

championnat de France de Lutte (Photos J.-M.C.)
Les entraineurs sont situés sur le bord du tapis pour pouvoir donner leurs consignes en direct.
championnat de France de Lutte (Photos J.-M.C.)
Certains supporters n'hésitent pas à donner de la voix.
championnat de France de Lutte (Photos J.-M.C.)
Ultime briefing avant le début du combat.
championnat de France de Lutte (Photos J.-M.C.)
Les lutteurs ont deux minutes pour faire la différence.

 

 

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité