Actualité générale.Actualités

NÎMES Avant l’été, les motards soignent leur conduite

Sécurité routière motards (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
Avant de débuter le slalom, les dernières conseils. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

Réunis au stade des Costières, 70 motards ont pu participer à une journée de prévention encadrée par la compagnie de gendarmerie de Nîmes et la préfecture du Gard.

Sécurité routière motards (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
Un petit entrainement au freinage qu'il faut réussir sous peine de toucher les plots. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

Alors que l'été vient d'arriver et que le thermomètre s'affole, ce sont des milliers de motards gardois qui s'en donnent à cœur joie sur les routes du département. Pour éviter les drames, la fédération française des motards en colère (FFMC) du Gard a organisé une journée de sensibilisation au Stade des Costières ce dimanche, en étroite collaboration avec la préfecture et la gendarmerie. " L'objectif, c'est d'utiliser les capacités pédagogiques des gendarmes alors que l'été arrive ", lance Jacques Barac, coordinateur départemental de la FFMC. Pour les y aider, plusieurs ateliers ont été mis en place. Des ateliers pratiques " avec une sortie de 100km pour travailler les trajectoires durant laquelle quatre motards sont accompagnés d'un gendarme mais aussi un parcours de maniabilité ". Des ateliers pédagogiques étaient aussi au programme " avec des sensibilisations aux risques liés à l'alcool, un simulateur de conduite, quelques notions sur les équipements et sur les premiers secours. " Plus d'un vingtaine d'intervenants étaient à dénombrer pour 70 participants.

" Ne pas être que dans le côté répressif "

Sécurité routière motards (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
Un masque reproduisant les effets de l'alcool a été enfilé par tous les participants. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

Une initiative prise très au sérieux par le commandant Mantel, qui dirige la compagnie de gendarmerie de Nîmes. " En 2012, 15 motards s'étaient tués en zone gendarmerie. La préfecture nous avait alors demandé de cibler cette catégorie de véhicule au sein du document général d'orientation, qui fixe les priorités en matière de sécurité routière. " Sur les routes, le commandant reconnaît " qu'une minorité ", ne respecte pas les règles élémentaires. Cela se caractérise " par des conduites sous l'emprise d'alcool ou avec des équipements trop léger comme des sandales ou des tee-shirts. " La prévention permet ainsi " de ne être que dans le côté répressif. Nous sommes des professionnels présents sur le terrain chaque jour pour sauver des vies. Nous avons pu échanger et discuter ", se félicite-t-il. En 2013, huit motards sont décédés et un seul en 2014, preuve que le dialogue semble fonctionner. Patrice, qui a son permis depuis 25 ans, est heureux d'avoir pu profiter de la journée. " J'ai appris pas mal de choses, comme gérer mes trajectoires. Avant je prenais tout les virages à la corde mais ce n'est pas forcément la bonne attitude.  " Au guidon de sa Kawasaki 1000 KLV, il sait désormais à quoi s'en tenir.

Sécurité routière motards (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
Le simulateur de conduite, pour apprendre sans risque. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité