A la uneActualité générale.Actualités

GARD Découvrez l’intégralité des lieux et des sites qui participent aux Journées européennes du patrimoine 2014

bandeau-journées-du-patrimoine

 

Le ministère de la Culture et de la Communication a choisi « Patrimoine culturel, patrimoine naturel » comme thème des Journées européennes du patrimoine en association avec le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

Pour leur 31e édition, les Journées européennes du patrimoine ouvrent ainsi résolument leur horizon avec un thème porteur d’avenir.

Associer le patrimoine naturel au patrimoine culturel, c’est mettre en valeur le lien qui unit le patrimoine sous toutes ses formes et son environnement immédiat, c’est aussi accepter que la nature soit désormais non plus un simple écrin mais un élément à part entière de la préservation du cadre de vie bâti et paysager. C’est également postuler que le paysage est un creuset de l’histoire et qu’à ce titre il est dépositaire de mémoire et doit faire l’objet des mêmes attentions de protection, de valorisation et de restauration que les lieux patrimoniaux. C’est enfin reconnaître que s’exercent entre patrimoines naturel et culturel des relations d’interaction et d’interdépendance depuis la nuit des temps, des premières grottes ornées jusqu’aux ruines végétalisées.

Les Journées européennes du patrimoine en 2014 :
- 17 000 lieux ouverts
- 23 000 animations (conférences, circuits, concerts, démonstrations de savoir-faire, ateliers jeune public…)
- 7 500 ouvertures liées au thème national
- 50 pays européens participants

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les sites et lieux du Gard qui participent à ces journées :

Vous pouvez accéder au programme de chacun des sites et lieux ICI

TOURS ET REMPARTS D'AIGUES-MORTES

Aigues-Mortes
Aigues-Mortes, Tour dela  Reine, photomontage

Fondée par Saint Louis en 1240, pour faire du commerce avec l’Italie, l’Orient et partir pour les croisades, Aigues-Mortes est le premier port sur la Méditerranée du royaume de France. Construite sur un site marécageux, victime de l’ensablement, la cité perd de son intérêt stratégique en 1481, quand la Provence est rattachée au royaume. A la révocation de l’Edit de Nantes en 1685, les remparts

CHÂTEAU DE TEILLAN

Aimargues
Château de Teillan

Ancien castrum romain, puis monastère qui devient propriété privée en 1604, le château est alors doté d'un pigeonnier exceptionnel de 1500 nids et d'un donjon qui domine la cour. Dans son parc arboré, il existe une collection de bornes milliaires et de stèles romaines, ainsi qu'une très importante noria qui abrite un Mikvé du XIIe siècle (bain rituel juif).

TRESOR DE CAMARGUE

Aimargues

Fabrique de paillasse en roseau de Camargue.

FORT VAUBAN

Alès
Fort vauban , alès.

Construit au XVIIe siècle et ancienne maison d'arrêt du XIXe siècle jusqu'à 1990.

MINE TÉMOIN

Alès
Mine Témoin d'Alès

Ouvrage d'art minier, elle voit le jour pendant la période d'après-guerre. Témoignage exceptionnel de l'histoire minière cévenole, la mine témoin se veut aujourd'hui un lieu de mémoire sociale et industrielle. Elle présente in-situ, près de deux siècles d'évolution technologique minière sur 650 mètres de galeries visitables.

PARC LA PRAIRIE

Alès

Le parc comprend près de deux cent quatre vingt huit variétés de camellias, représentés par environ neuf cents sujets, les plus anciens ayant près de cent ans. D'autres végétaux de collection adaptés ont été introduits dans le parc : magnolias, cornus, érables japonais, hydrangéas, ou encore azalées.

TEMPLE

Alès
Alès, temple

Construit entre 1864 et 1869 sur les plans de l'architecte Henri Revoil, le temple remplaça une ancienne chapelle devenue trop petite pour accueillir les fidèles. De style néo-roman, l'édifice se distingue des autres temples de la région par la recherche décorative qui l'anime : remarquables sculptures de Paul-Hubert Colin, vitraux du Maître verrier avignonnais Martin et le mobilier (chaire et

CHÂTEAU

Allègre-les-Fumades

Dominant la moyenne vallée de la Cèze, le château émerge de la garrigue du piémont cévenol. Situé à 275m d'altitude et visible à 15km, le site qui s'étend sur 1,5ha offre un large panorama sur les Cévennes et le mont Bouquet. Il conserve plusieurs tours, une chapelle, une double enceinte et un village.

THERMES

Allègre-les-Fumades
Les trois Grâces

Les thermes sont la seule station thermale du Gard. Les bienfaits de ses eaux, riches en hydrogène sulfuré sont connus depuis l'époque antique. Ces eaux minérales sont employées pour soigner les affections des voies respiratoires et de la peau, la fibromyalgie et la rhumatologie.

SALLE HUGOLIN

Anduze

CIRCUITS PATRIMOINE

Aramon

Le village d’Aramon possède un riche patrimoine architectural (église XIIe siècle, hôtels particuliers des XVe au XVIIIe siècles, château, propriété des marquis d’Aramon depuis 1635, quai et ruelles médiévales).

EGLISE SAINT-PANCRACE

Aramon

Située au centre du village, cette église romane a été bâtie à partir du XIIe siècle, agrandie aux XVIIe et XVIIIe siècles. Elle possède des décors peints, des boiseries et des fonts baptismaux remarquables, des objets sacerdotaux (chasubles, ciboires) et des tableaux. Ce bâtiment est en cours de restauration.

ESCAPADES NATURE

Arphy

Sortie nature et patrimoine sur les espaces naturels sensibles du Gard, animée par graine de fourmis (membre de la Maison de la Nature et de l'environnement-Réseau d'éducation à la nature et à l'environnement du Gard). Découverte de manière ludique, le patrimoine naturel et agropastoral des Cévennes méridionales, en passant à travers une forêt de châtaigniers, puis de chênes blancs et profiter des

ANCIENNES SALLES VOUTÉES DU CHÂTEAU

Aubais

Édifice complexe construit sur les fondements d’un bâtiment plus ancien, communément appelé « ancien fort » et qui a fait l’objet d’une spectaculaire extension et restructuration, au XVIIe siècle sur la volonté de Louis II de Baschi en 1680. Les salles voutées font partie de l’ancien fort datant du XIIe siècle.

CHAPELLE SAINT-NAZAIRE DE MARISSARGUES

Aubais
Chapelle Saint-Nazaire

Prieuré et son église carolingienne datant du VIIIe siècle. Nécropole composée de tombes anthropomorphes à loges céphaliques du VIIIe siècle. Cimetière utilisé jusqu’au XVe siècle.

LAVOIR

Aubais
Aubais, lavoir

Construit en 1899, il est situé prés de la cave coopérative. Un ruisseau coulant juste à coté, le Lissac, assure l’approvisionnement en eau. Une cheminée aménagée à l’intérieur permettait aux femmes de faire bouillir leur bassine d’eau.

MOULIN DE CARRIÈRE

Aubais
Aubais, moulin de Carrière

Moulin fortifié à double corps datant de la fin du XIIIe siècle. Son activité principale était de moudre le blé au moyen de roues verticales mues par le Vidourle. Deux lourdes meules écrasaient le grain, la farine tombant au fur et à mesure dans un déversoir, 80kg de grain étaient traités à l’heure.

TEMPLE

Aubais
Le temple d'Aubais

Edifice inauguré en 1838, doté d'un clocher en 1861.

CHÂTEAU ET HAMEAU DU CHEYLARD

Aujac
Aujac, château d’Aujac et hameau du Cheylard

Perché au sommet de la Haute Vallée de la Cèze, dominant les Cévennes, le Cheylard d'Aujac est une histoire plus vieille qu'un château. C'est d'abord un site fréquenté de la préhistoire à l'époque gallo-romaine. A la fin du XIIème siècle, ce site devient Bastide par la volonté conjointe de l'évêque d'Uzès et Bernard d'Anduze qui l'érigent en château.

ARCHIVES MUNICIPALES

Bagnols-sur-Cèze
Archives municipales

Lieu de mémoire et de culture, les archives municipales assurent une mission de protection du patrimoine écrit en conservant et en communiquant dans les meilleures conditions, les documents (dont le plus ancien date du XIIIe siècle) issus de la gestion municipale.

 

CAVES DE L'HÔTEL MALLET

Bagnols-sur-Cèze
Bagnols-sur-Cèze, hôtel Mallet

Magnifiques caves reconverties en lieu d’exposition.

EGLISE SAINT-JEAN-BAPTISTE

Bagnols-sur-Cèze
Bagnols-sur-Cèze, église Saint-Jean Baptiste

Cet édifice est le plus ancien monument de la ville, il se caractérise par un style gothique languedocien et possède un grand orgue.

GRANDE FONTAINE

Bagnols-sur-Cèze
La grande fontaine.

Point d'eau important qui a permis la fondation de la ville, recouvert au XIXe siècle par une des premières voûtes en béton armé.

MEDIATHEQUE LEON-ALEGRE

Bagnols-sur-Cèze
Médiathèque Léon-Alègre

Installée au deuxième étage d’un ancien collège du XVIIIe siècle, la médiathèque Léon-Alègre présente une salle d'exposition.

TOUR DE L'HORLOGE

Bagnols-sur-Cèze
Bagnols-sur-Cèze, tour de l’horloge

Beffroi du XIVe siècle, la terrasse offre une vue à 360° sur la ville et la campagne environnante.

TOUR DE L'HÔTEL MALLET

Bagnols-sur-Cèze
La tour de l'hôtel Mallet

Hôtel particulier. Du sommet de la tour, vue imprenable sur la place Auguste Mallet, ses arcades et l'hôtel de ville.

TEMPLE

Baron

Temple restauré.

ABBAYE DE SAINT-ROMAN

Beaucaire
Abbaye de Saint-Roman

Au sommet d’une colline dominant le Rhône, cet ancien monastère troglodytique unique en Europe occidentale, a été creusé par des ermites puis des moines troglodytes dès la fin du Ve siècle. Un magnifique panorama s’offre sur le Rhône face aux Alpilles, avec une vue unique sur le fleuve et la Provence.

CHÂTEAU

Beaucaire
Beaucaire, château comtal

Avant d'être le siège d'une sénéchaussée administrant les possessions royales dans le Midi, le château de Beaucaire fut d'abord la résidence des Comtes de Toulouse, seigneurs de Beaucaire et du Languedoc.

COLLÉGIALE NOTRE-DAME DES POMMIERS

Beaucaire
Beaucaire, clocher et le dôme de la collégiale Notre-Dame des Pommiers

Monument majestueux dans le goût baroque. Œuvre de l'architecte Jean-Baptiste Franque (1734-1744). Façades et stéréotomie exemplaires. Frise bas-relief d'époque romane réutilisée dans le mur oriental de l'église.

EGLISE SAINT-PAUL

Beaucaire
Beaucaire, église Saint-Paul

Chapelle médiévale construite par les frères Cordeliers au milieu du XVe siècle. Elle conserve notamment trois toiles peintes du peintre arlésien Jacques Réattu.

HÔTEL DE VILLE

Beaucaire
Beaucaire, façade de l’hôtel de ville

Construit entre 1676 et 1683, à l'emplacement de l'ancienne Maison des Consuls et édifié sur les plans de Jacques Cubizol, architecte Nîmois. Ce monument de prestige se veut une vitrine de la ville, à l'époque où la foire de Beaucaire atteint une renommée européenne.

MAS DES TOURELLES - CAVE GALLO-ROMAINE

Beaucaire
Mas des Tourelles

Une initiative d'archéologie expérimentale : la reconstitution d'une cave gallo-romaine en état de fonctionnement pour vinifier à l'antique. Démarche liée à la présence de vestiges archéologiques. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

MUSÉE D'HISTOIRE ET D'ARCHÉOLOGIE AUGUSTE JACQUET

Beaucaire
Beaucaire, musée A. Jacquet dans les jardins du château

Musée d'histoire et d'archéologie situé dans le parc classé du château médiéval de Beaucaire. Le musée abrite des collections allant de la préhistoire au XIXe siècle et permettant de connaître toute l'histoire de Beaucaire et la Terre d'Argence.

MUSEE DU CHEVAL ET DE L'EPERONNERIE D'ART

Beaucaire

Constituée de nombreuse pièces d'exception, cette riche collection retrace avec inspiration l'histoire de l'équitation à travers le monde.

SECTEUR SAUVEGARDÉ

Beaucaire
Beaucaire, rue de la République en secteur sauvegardé

Le centre ancien de Beaucaire est un secteur sauvegardé depuis 1985. Lieu d'une foire de renommée européenne aux XVIIe et XVIIIe siècles, Beaucaire conserve un patrimoine architectural d'une étonnante diversité et d'une surprenante richesse.

COSTIERES

Beauvoisin

TEMPLE

Beauvoisin

Temple du XIXe siècle, construit par Charles Durand architecte nîmois. Très beau monument semi-circulaire à clocher et fronton à colonnes typiques des constructions de Durand. Patrimoine protestant de la Vaunage et de la petite Camargue.

ESCAPADES NATURE

Blandas

Sortie nature et patrimoine sur les espaces naturels sensibles du Gard, animée par Centre Permanent d'Initiative pour l'Environnement Causses Méridionaux (membre de la Maison de la Nature et de l'Environnement-Réseau de l'éducation à la nature et à l'environnement du Gard) et soutenue par le Conseil Général du Gard. Le calcaire, une pierre omniprésente. Prenons de la hauteur pour dominer et

CENTRE HISTORIQUE

Brignon
Village de Brignon

Siège d'un prieuré dépendant de l'évêché d'Uzès, Brignon est construit près de l'emplacement de l'antique "Briginn". Ce village fut le siège de nombreux troubles durant les guerre de religion.

 

CHÂTEAU

Calvisson

En 1304, le roi Philippe le Bel fait de Guillaume de Nogaret, le seigneur de Calvisson et de la Vaunage. Ce dernier prend ainsi possession d'un château édifié au XIe siècle sur un promontoire dominant l'ouest du village. Ce château fort imposant disposait, à l'origine de deux puissantes tours d'environ 20 mètres de hauteur ainsi que d'une grande salle de vingt-sept mètres de longueur. Complètement

CAUSSE DE CAMPESTRE

Campestre-et-Luc

Le causse de Campestre fait partie du bien Causses et Cévennes inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des paysages culturels de l'agropastoralisme méditerranéen.

ATELIER GILHODEZ

Cardet
Atelier Gilhodez

Au premier étage, galerie de peinture et céramique. Au rez-de-chaussée, espace avec galerie ateliers verre et vitrail.

CHÂTEAU

Caveirac
Château de Caveirac, escaliers.

Edifice construit au XVIIe siècle sur les bases d’un château médiéval. Le constructeur Jacques Boisson, riche drapier nîmois, investit toute sa fortune dans la construction de cette demeure qui deviendra l’une des plus prestigieuses du Languedoc. A l’origine il existait six tours, cinq seulement ont subsisté et deux ont conservé leurs tuiles vernissées (toiture à la bourguignonne). Au cours des

CHAPELLE DE L'ERMITAGE NOTRE-DAME DU SAINT-SÉPULCRE

Cavillargues
Chapelle du Saint-Sépulcre

Dans une nature préservée (collines boisées d’essences méditerranéennes) la chapelle, dernier vestige de l’ermitage, est un lieu de culte où perdure la tradition de deux pèlerinages.

CHÂTEAU DE LA FARE

Cavillargues
Château de la Fare

Petit château adossé aux remparts du village avec tour du XIIe siècle et deux façades Renaissance (1570). Tapisseries contemporaines dans le grand escalier en vis.

EGLISE PAROISSIALE

Cavillargues
Eglise paroissiale

Église paroissiale bâtie en 1866 sur l'emplacement de l'ancienne église romane.

CHÂTEAU DE GICON

Chusclan
Château de Gicon

L'ancien château féodal avec donjon est construit sur un oppidum. Château médiéval (XIIIe et XIVe siècles) et sa chapelle romane restaurés entre 1987 et 2006.

MÉDIATHÈQUE SAINT-AUGUSTIN

Chusclan
Chusclan, médiathèque (ancienne église)

Située dans l'ancienne église du village dont la construction daterait du XIe siècle. Lors de travaux des décors peints ont été mis à jour, datant de 1599 à 1604.

ERMITAGE ET CHAPELLE NOTRE-DAME-DE-NAVAL

Collias

Ermitage et chapelle Notre-Dame de Naval édifié eu XIIe sur un temple païen dédié à Minerve.

COMBE DE BIOL

Congénies

Site de la Combe de Biol : arborétum de plantes méditerranéennes, capitelles et masets.

EGLISE NOTRE-DAME ET SAINT-ANDRÉ

Congénies

Edifice d'origine romane intégrée à un système défensif au XIVe siècle, remaniée en style gothique XVIe et XVIIe siècles.

MAISON D'ASSEMBLÉE QUAKER

Congénies

Installation d'une communauté de Quakers dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, le mouvement est officiellement fondé en 1788. La maison d'assemblée construite en 1822. Dans le jardin, cimetière à l'anglaise.

MENHIR DE LA "PEYRA PLANTADA"

Congénies

Rare menhir de plaine dans le Gard, datant de 2 500 av. JC.

TOUR DE L'HORLOGE

Congénies

Servant aussi de clocher ajoutée en 1759 à l'église Notre-Dame. Son campanile renferme la "cloche Nogaret" datant de 1759 fondue pour Jean Poutingon.

VILLAGE

Congénies

Située à l'extrémité ouest de la plaine de la Vaunage.

CHAPELLE SAINT-ANDRÉ

Conqueyrac
Chapelle Saint-André

Chapelle romane du début du XIIIe siècle construite sur une colline entre Sauve et Saint-Hippolyte-du-Fort. Devant les contreforts des Cévennes au milieu des vignes. Un lieu magique où la commune reçoit des concerts.

GROTTE DE LA COCALIERE

Courry
Grotte de la Cocalière

Grotte caractéristique par ses disques (concrétions circulaires), les draperies (translucides), les bassins de cristal d'une eau émeraude.

MAIRIE ET EGLISE SAINT-VINCENT

Cros
Mairie de Cros

Ancienne école devenue mairie (1882). Eglise Saint-Vincent du XIe siècle restaurée en 2013.

HORLOGE

Deaux
Mairie de Deaux

Petit village calme tout près de Vézénobres, dominé par sa tour d’horloge du XIXe siècle.

 

CHATEAU DE BOSC-MUSÉE DES ENFANTS ET DE LA MOTO ET DU VÉLO

Domazan
Domazan, Indian four, musée de la moto et du vélo, la draisienne

Dans sa bâtisse du XIXe siècle, le château de Bosc est entouré d'un parc fleuri de roses blanches et arborées de cèdres du Liban. Au milieu de vignes et d'oliviers, le musée des enfants de la moto et du vélo vous accueille pour retracer l'histoire des deux roues.

BAMBOUSERAIE DE PRAFRANCE

Générargues
Générargues, ginkgo biloba à la bambouseraie

Parc exotique unique en Europe créé il y a cent cinquante ans. On y trouve plus de cent quatre-vingt espèces de bambous, des arbres centenaires comme les séquoias, magnolias grandiflora et ginkgo biloba mais aussi des aménagements paysagers tels le village laotien, le vallon du dragon, et les serres victoriennes.

MAISON FONT VIVE DU PARC NATIONAL DES CEVENNES - CENTRE DE DOCUMENTATION ET D'ARCHIVES

Génolhac

Vieille bâtisse au cœur du village qui accueille le centre de documentation et d'archives du Parc national des Cévennes. Une maison qui à l'origine, était le lieu de réunion des fondateurs de ce Parc, aujourd'hui lieu d'accueil du public (expositions, conférences, centre d'information) et des chercheurs venant consulter les archives et documents liés à l'histoire et au patrimoine naturel et

SALLE POLYVALENTE

Génolhac

CHAPELLE SAINT-LAURENT

Jonquières-Saint-Vincent
La chapelle Saint-Laurent

La chapelle Saint-Laurent, édifiée entre le XIe et le XIIe siècle, d'architecture carolingienne, est le dernier vestige du hameau de pêcheur dont elle était l'église paroissiale jusqu'au XIVe siècle, installé sur les rives de l'étang de la Palud asséché depuis 1850.

MOULINS DES AIRES

Jonquières-Saint-Vincent
Moulin des aires

Edifiés au sud-ouest du village médiéval de Jonquières, leur origine précise est mal connue : peut être 1649 pour le moulin le plus au sud, et 1785 pour l'autre. Ils ont longtemps appartenu à la famille Subey, minotiers de leur état, et ont fonctionné jusqu'à la fin du XIXe siècle. Il s'agissait de moulins à farines de blé, alimentés par les cultivateurs. Rachetés par la commune à la fin des

VILLAGE

La Capelle-et-Masmolène
Commune de la Capelle-et-Masmolène

Chapelle romane XIe siècle, moulin à vent, étang de La Capelle (faune et flore spécifiques, oiseaux), grands chaos rocheux de teintes ocre et rouge dominants.

MAISON DU MINEUR

La Grand-Combe
La Grand’Combe, le Puits Ricard feux et lumières, maison du mineur

Panorama du travail du mineur, ensemble exceptionnel des installations de surface de la production houillère en Cévennes, comme par exemple le puits Ricard.

CENTRE HISTORIQUE

Laudun-l'Ardoise

Le site archéologique du Camp-de-César, renferme une ville gallo-romaine dont les fouilles sont toujours en cours. Les nombreuses découvertes sont présentées dans la salle d'exposition du Point Info. La période médiévale est également présente avec plusieurs monuments : église Notre-Dame-la-Neuve et le château de Lascours.

MOULINS DE LA RAMIÈRE

Laudun-l'Ardoise
Laudun-l’Ardoise, intérieur du moulin de la Ramière

Moulin à farine médiéval situé sur le cours d'eau de la Tave, associé à un moulin à huile de la fin du XVIIIème siècle. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

ARÈNE

Le Cailar
Arènes

Mise en service en 1905. Elle témoigne de la vivacité des traditions de la bouvine.

CIRCUIT PATRIMOINE

Le Cailar
Eglise

Edifice roman du XIe siècle partiellement détruit pendant les guerres de religion, reconstruit au XVIIe siècle. Le lavoir possède une structure métallique, son plan est dressé en 1899 par l'architecte Séraphin de Nîmes et a été restauré en 2008. Le temple est construit en 1818, il possède la particularité de présenter une bible ouverte sculptée en façade. La tour d'Anglas est une ancienne tour d

MANADE AGNEL FRERES

Le Cailar

Prés du Cailar au cœur de la Camargue gardoise labellisée "Grand Site de France", découverte du taureau de Camargue dans son lieu de vie, de son territoire, de sa destinée étroitement liée à nos coutumes et traditions. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

TEMPLE

Le Cailar

Construit en 1818. A la particularité de présenter une bible ouverte sculpté en façade.

TOUR D'ANGLAS

Le Cailar

Ancienne tour d'octroi datant du XIVe siècle.

PLAGE DE L'ESPIGUETTE

Le Grau-du-Roi

Sortie nature et patrimoine sur les espaces naturels sensibles du Gard, inscrite au programme des Escapades Nature. Sortie animée par Essences à la pointe de l'Espiguette, (membre de la Maison de la Nature et de l'Environnement-Réseau d’Éducation à la Nature et à l'Environnement du Gard) et soutenue par le Conseil Général du Gard .

PORT DE PLAISANCE DE PORT-CAMARGUE

Le Grau-du-Roi
Le Grau-du-Roi, Port Camargue

Port de plaisance et station touristique créée au début des années soixante-dix par l’architecte Jean Balladur avec un concept de cité marine à l’architecture moderne et fonctionnelle. Sculpture de l'Homme-oiseau par A. Marchais à l'entrée du port ainsi que le jardin-sculpture de A. Marchais et M. Goualard entre le quai Lapérouse et l'avenue Jean Lasserre.

SALLE MARCEL PAGNOL

Le Grau-du-Roi
Salle Marcel Pagnol

Salle de 250m carré située au deuxième étage du bâtiment "Le Central".

VILLA PARRY

Le Grau-du-Roi
Le Grau-du-Roi, Villa Parry

Edifiée à la fin du XIXe siècle en bordure de mer, près du canal et du vieux phare du Grau du Roi. Il y deux salle d'exposition, une au rez-de-chaussée et l'autre au premier étage.

CHÂTEAU D'ASSAS

Le Vigan
Château d'Assas

Ancien hôtel particulier d'un financier, Pierre Faventines, qui le fit bâtir pour son fils aîné entre 1751 et 1759 par l'architecte parisien Beausire. Entièrement rénové, ce monument historique est ouvert au public depuis juillet 2007.

 

MUSÉE CÉVENOL

Le Vigan
Musée Cévenol

Présente des collections d'ethnologie, beaux-arts, archéologie, lettre et histoire. Elles prennent place dans une ancienne filature du XVIIIe siècle.

TEMPLE DE L'EGLISE REFORMEE

Le Vigan

Ancienne chapelle du couvent des Capucins du Vigan, affectée au culte protestant en 1802.

ATELIER DES PAYSAGES MINIATURES

Lecques
Ateliers des paysages miniatures

Villages et paysages miniatures en terre cuite.

CHÂTEAU ET HORLOGE

Lédenon

Château médiéval construit au dessus du village.

ATELIER JEAN-LOUP BOUVIER

Les Angles

Atelier de restauration de monuments historiques spécialisé dans les métiers suivants : sculpture statuaire et ornementation, gypserie, moulage, restauration, laser, micro abrasion. Atelier de restauration en différentes unités de travaux sur 6000m de terrain.

EGLISE

Les Angles
Les Angles, église

Eglise du XVe siècle de style gothique. Elle possède trois nefs irrégulières et un chevet sur plan carré. Des voûtes en croisé d'ogives reposent sur des piliers culs de lampes où figurent soit des anges, soit des blasons.

MAIRIE

Les Angles
Flyer Journées Européennes du Patrimoine.

Contient un lieu d'exposition.

SENTIER DES PEINTRES

Les Angles
Parcours des peintres

Mise en avant des peintres qui ont ouvrés à la fin du XIXe siècle aux Angles et dans la région. Treize œuvres sont présentées tout au long des rues du vieux village.

CHAPELLE SAINT-PIERRE-DE-LA-TOUR

Les Salles-du-Gardon

Chapelle du XIe siècle avec des instruments : deux petits orgues, un clavecin du XVIIe siècle.

ERMITAGE DE LA SAINTE-BAUME

Lirac
Ermitage de la Sainte-Baume

Grotte naturelle aménagée en chapelle au milieu du XVIIe siècle. Ermitage attenant à la grotte construit au XVIIIe siècle.

CHÂTEAU

Lussan
Lussan, Château

Château de la fin du XVe siècle. Au premier étage, salle du plafond peint. A proximité du verger, vestige d'un deuxième château du XIIe siècle, nouvellement restauré.

EGLISE

Lussan

Eglise rénovée au XIXe siècle après des destructions au cours des guerres de religion.

JARDIN DES BUIS

Lussan

Situé sur les remparts du vieux village, le Jardin des Buis flirte avec l’ordonnance médiévale : avec ses allées tracées au cordeau, ses carrés d’eau ceints de buis. Parmi les végétaux méditerranéens présents : oliviers, pittosporums, genévriers, lauriers. Un condensé d’influences dans un espace réduit d’environ 400 m².

TEMPLE

Lussan
Le temple de Lussan

Temple du XIXe siècle, avec un jardin aménagé de plantes médicinales.

MAISON DE LA GARRIGUE

Marguerittes
La Combes des Bourguignons

Dans une maison bioclimatique, site remarquable du goût " Les Olivettes du Pays de Nîmes" sont mises en avant. Découverte de l'histoire de l'olivier, les paysages patrimoniaux de l'oléiculture, la fabrication de l'huile d'olive, les variétés d'olive, leurs goûts, leurs utilisations.

EGLISE

Meyrannes

Eglise du XIIe siècle, située sur une colline dominant le village.

MUSÉE DU DÉSERT

Mialet
Mas et cavalier.

Musée d'histoire portant sur un siècle d'intolérance du pouvoir royal envers les protestants, leur clandestinité, la révolte des camisards, leur résistance jusqu'à la Révolution. De 1685 à 1789.

CHÂTEAU DE MONTALET

Molières-sur-Cèze
Château de Montalet

Château fort médiéval perché sur un promontoire, certaines parties ont été sécurisées par l'association, d'autres ont été aménagées pour la visite. Depuis trente ans, uniquement par des bénévoles.

EGLISE

Monoblet
L'église de MONOBLET

Église récemment restaurée.

LES JARDINS DE MAZET

Monoblet
Les Jardins de Mazet

Magnanerie du XVIIe siècle, entourée de terres et de bois au charme d'une vallée toscane, où plus de quarante variétés de plantes aux vertus médicinales, cultivées ou sauvages, s'épanouissent sur dix hectares de collines. Cet écrin de verdure, à 450m d'altitude, sur les contre forts des Cévennes, dans le Gard, se situe entre Saint-Hyppolite-du-Fort et Lassalle. Les plantes médicinales, cultivées

 

TEMPLE

Monoblet
Monoblet, temple, la coupole.

Remarquable par son plan octogonal, sa charpente, son acoustique et sa luminosité exceptionnelle, il est construit en 1843. Il a été rendu au culte protestant et est devenu un lieu de rencontres culturelles fréquentes en 1999 après sa restauration.

EGLISE ET MEDIATHEQUE

Montaren-et-Saint-Médiers

Centre ancien du village (fort) constitué de ruelles d'habitations regroupées autour du château (XVIe siècle) et de la tour Sarrazine (XIe siècle) et faubourgs des XVIIIe et XIXe siècles, incluant la place de l'église (XVIIIe siècle), le quartier du tour de l'île et du temple (XIXe siècle) avec ses petits jardins (XIXe siècle).

CAUSSE DE BLANDAS

Montdardier

CARRÉ D'ART

Nîmes

Conçu par Norman Foster et inauguré en 1993, le musée possède une collection de plus de quatre cents œuvres qui va de 1960 à nos jours avec les mouvements tels que Le Nouveau Réalisme, Support-Surface et la Figuration Libre représenté par Martial Raysse, Arman, César, Klein, Tinguely, Viallat, Dezeuze, Grand, Blais, Combas. Une politique d'acquisition et de dépôts permet de rendre compte de la

CASTELLUM AQUAE

Nîmes

Cette structure hydraulique a été mise au jour en 1844. Elle constituait la fin de l’aqueduc qui transportait l’eau depuis la source d’Eure, près d’Uzès, via le pont du Gard, jusqu’à Nîmes. A partir de ce château d’eau, l’approvisionnement en eau de la ville romaine était assuré.

CATHÉDRALE NOTRE-DAME-ET-SAINT-CASTOR

Nîmes
Cathédrale Saint-Castor

Construite au XIe siècle, la tour du clocher est rehaussée d’un étage couronné de mâchicoulis au XVe siècle. Après la Michelade de 1567, la cathédrale est partiellement détruite. Les travaux de reconstruction débutent à la fin du XVIIe siècle par la réfection de la façade et s’achèvent au XIXe siècle avec celle de l’intérieur. Sur la façade, la frise racontant l’Ancien Testament compte parmi les

CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE

Nîmes

En 1937 la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nîmes et du Gard s’installe dans les anciens locaux de l’hôpital, construit entre 1828 et 1835. Dans le hall d’entrée et la salle des séances, on peut admirer d’impressionnantes fresques relatant la vie économique locale.

CHAPELLE DES JÉSUITES-MUSEE ARCHEOLOGIQUE

Nîmes
Chapelle des Jésuites

Jouxtant le collège où enseignaient les membres de la Compagnie de Jésus, cette chapelle a été édifiée dans la deuxième moitié du XVIIe siècle. Elle impose une architecture aux influences variées, mélangeant ordres antiques et expressions baroques, et possède une coupole admirable. Le lieu sert aujourd’hui de galerie d’exposition.

CHAPELLE-NOTRE-DAME-DE-LA-COMPASSION

Nîmes

Lieu de mémoire consacré au père Emmanuel d’Alzon, fondateur de la congrégation religieuse des Oblates de l’Assomption.

CIMETIÈRE PROTESTANT

Nîmes
Cimetière protestant

Le cimetière est construit sur d’anciennes parcelles de vignes et d’oliviers, le premier enterrement eut lieu en 1782, date à laquelle le protestantisme était interdit en France. Entrepris dès 1822, l’aménagement paysager présente une grande unité et appelle à la sérénité : allées d’acacias, d’alisiers et de cyprès. Aujourd’hui, on y compte environ 6 000 tombes dont des monuments funéraires

COURBESSAC

Nîmes

Il s'agit de la mairie annexe mise en valeur par l'association M.E.N.H.I.R.

EGLISE NOTRE-DAME-DU-SUFFRAGE-ET-SAINT-DOMINIQUE

Nîmes

En 1962, les accords d’Evian signés, les pieds noirs rapatriés d’Algérie arrivent nombreux à Nîmes augmentant considérablement le nombre de paroissiens. Joseph Massota, architecte résidant à Nîmes, construit cette église en 1963 : l’édifice est en forme d’amande, en béton et en verre afin d’apporter beaucoup de lumière.

EGLISE SAINT-CHARLES

Nîmes
Eglise Saint-Charles

De style néoclassique, l’église Saint-Charles a été construite à partir de 1774, selon les plans de l’architecte Claude Rollin.

EGLISE SAINT-PAUL

Nîmes
Nîmes, vue de la nef de l’église Saint-Paul

Ce lieu de culte, construit par Charles Questel à partir de 1835, est le premier exemple d’architecture néo-romane en France. Les décors intérieurs, d’inspiration byzantine, sont l’œuvre d’un élève du célèbre Ingres, Hippolyte Flandrin. Son orgue remarquable est signé Aristide Cavaillé-Coll.

FONT CHAPELLE

Nîmes

Source naturelle à l’intérieur d’une capitelle (cabane en pierre) qui, détruite en 1969, a été reconstruite en 2011 à la demande du comité de Quartier « Russan-Terres de Rouvière-Font Chapelle ».

FORT VAUBAN

Nîmes
Fort Vauban, citadelle et université.

Achevé en 1688, sa fonction était d’héberger des troupes et de surveiller Nîmes. Transformé en prison à partir de la Révolution jusqu’en 1991, il subit d’importants travaux pour accueillir dès 1995 l’Université de Nîmes.

GALERIE AMIRAL COURBET

Nîmes

La galerie Amiral Courbet est le lieu de préfiguration du musée de la Romanité. Le futur jardin du musée évoquera la relation qu'a entretenue l'homme avec ces plantes au cours de l'histoire. Le chêne, arbre sacré des Gaulois, côtoiera le laurier, symbole de victoire romaine et la mélisse introduite en France au Moyen âge.

GRAND TEMPLE

Nîmes
Nîmes, Grand Temple

Ancienne église du couvent des Dominicains, elle a été érigée entre 1714 et 1736. Vendue comme bien national pendant la Révolution, elle est affectée au culte protestant depuis 1792.

HALLES

Nîmes

Construites en 1884 en plein centre-ville, les Halles sont un lieu de rencontres et de partages où le patrimoine culinaire de la ville se dévoile. Cette année célèbre les 120 ans des Halles de Nîmes.

HÔTEL BOUDON

Nîmes

L’hôtel se distingue par son vestibule spacieux. Les balcons et la rampe de l'escalier montrent de remarquables ferronneries.

 

HÔTEL DE BERNIS

Nîmes

Cet hôtel compte parmi les plus anciennes et les plus belles maisons nîmoises.

HÔTEL DE L'ACADÉMIE

Nîmes

Les façades de cet ancien hôtel particulier sont un exemple, rare et tardif, de l’influence de la Renaissance à Nîmes.

HÔTEL DE RÉGIS

Nîmes

L’élégante façade se distingue par son décor et sa porte de style Louis XV, couronnée de trois arceaux superposés.

HÔTEL DE ROZEL

Nîmes

La belle ordonnance de la façade et le luxueux aménagement du portail sont entrepris en 1774 par la famille de Rozel.

HÔTEL DE VILLE

Nîmes
Les crocodiles de l?hôtel de ville

D’abord hôtel de la Trésorerie, il devient le siège de la municipalité nîmoise à partir du XVIIIe siècle. Au-dessus de l’escalier principal se trouvent quatre crocodiles rapportés d’Orient faisant référence au symbole de la ville.

HÔTEL MARQUIS DE LA BAUME

Nîmes

L’ancien hôtel particulier de la famille de la Baume, aujourd’hui hôtel pour voyageurs, possède un des plus beaux escaliers ouverts sur cour de Nîmes.

HÔTEL MEYNIER DE SALINELLES

Nîmes

Parmi les éléments remarquables on observe les fragments de sarcophages paléochrétiens insérés dans le mur du passage d’entrée.

HOTEL NOVI DE CAVEIRAC - ESPACE CHOULEUR

Nîmes

La façade du XVIIIe siècle abrite une des plus grandes demeures nîmoises qui adapte à sa façon le principe de l'hôtel particulier entre cour et jardin. Contrairement aux traditions locales, le grand escalier est ici complètement enfermé. A remarquer, le décor des façades de la cour d'honneur et le plafond en gypserie de la cage d'escalier.

HÔTEL VILLARD

Nîmes

Cette demeure familiale des Villard possède un très bel escalier suspendu ouvert sur la cour. La rampe en fer forgé témoigne d’un travail minutieux et reflète le savoir-faire de l’artisanat de l’époque.

JARDINS DE LA FONTAINE

Nîmes
Nîmes, Jardins de la Fontaine

Conçu au XVIIIe siècle, c’est un jardin à la française aux abords d’une source, à l’origine de son nom. Son jardin est un savant mélange d’architecture et de nature. La partie haute, sur la colline, est aménagée en jardin romantique d’inspiration anglaise au XIXe siècle.

LAVOIR DU PUITS COUCHOUX

Nîmes

Lieu du quotidien des ménagères jusqu’en 1979, il participe aujourd’hui à la vie culturelle du quartier.

MAISON CARRÉE

Nîmes
Maison Carrée

Monument emblématique de l’architecture romaine, qui a d’abord servi de temple à la gloire de l’empereur. Ses occupations successives pendant deux mille ans (écurie, église, musée, habitation) expliquent son état de conservation exceptionnel.

MAISON DU PROTESTANTISME

Nîmes

Ancienne Maison d’école qui faisait partie du couvent des Ursulines chargées de l’éducation catholique de jeunes filles protestantes, devient maison presbytérale en 1836. Restructurée en 1995, elle accueille aujourd’hui des expositions et une bibliothèque possédant un remarquable fonds ancien du XIXe siècle.

MONUMENT A LA MEMOIRE DES MARTYRS DE LA RESISTANCE DANS LE GARD

Nîmes

Cette pyramide a été conçue par l’architecte Jean-Louis Humbaire, ancien architecte en chef du domaine national de Versailles. Les sculptures présentes ont été réalisées par Jean-Charles Lallement, dit Bacchus, ancien élève d’Aristide Maillol et grand prix de Rome d’architecture.

MUSÉE ARCHÉOLOGIQUE

Nîmes
Musée Archéologique

Collège des Jésuites construit au cours du XVIIe siècle, il accueille depuis le XIXe siècle le musée archéologique et le muséum d’histoire naturelle.

MUSÉE DES BEAUX-ARTS

Nîmes
Musée des Beaux-Arts, le bâtiment.

Construit par l’architecte nîmois Max Raphel en 1905, ce musée propose au public une sélection d’œuvres picturales parmi les 3600 œuvres conservées : de la mosaïque romaine, en passant par les toiles de maîtres italiens et flamands jusqu’aux peintres paysagistes français du XIXe siècle.

MUSÉE DES CULTURES TAURINES

Nîmes

Situé à proximité des Arènes, il raconte toute la tradition taurine dans ses différentes expressions.

MUSÉE DU CHEMIN DE FER

Nîmes

Ouvert en 1988 par l’amicale des anciens et amis de la traction vapeur SNCF, il permet la découverte du monde ferroviaire avant l’ère de la traction électrique. Locomotives à vapeur, bielles et modèles réduits sont présents.

MUSÉE DU VIEUX-NÎMES

Nîmes
Nîmes, musée du vieux Nîmes (ancien évêché)

Ancien palais épiscopal, l’édifice adopte le plan d’un hôtel particulier entre cour et jardin.

MUSÉUM D'HISTOIRE NATURELLE

Nîmes
Musée d'histoire naturelle, la cour.

Installé dans l’ancien collège des Jésuites construit au XVIIe siècle, le muséum d’histoire naturelle partage les lieux avec le musée archéologique depuis le XIXe siècle.

 

NEMAUSUS

Nîmes
Nîmes, immeuble à logements Némausus

Entre ville et périphérie, les vaisseaux de fer et de verre imaginés par Jean Nouvel associé à Jean-Marc Ibos ont été inaugurés en 1987. En redessinant l’habitant social à proximité du centre-ville, Jean Nouvel tente de rompre les clivages entre la ville et la banlieue comme il le fait avec la verticalité des tours d’immeubles en créant deux structures horizontales, évoquant la forme d’un navire.

PALAIS DE JUSTICE ET CRYPTE ARCHEOLOGIQUE

Nîmes

Construit sur l’emplacement de la Maison du Roi, le palais de Justice, de style néo-classique, a été édifié entre 1838 et 1848.

PETIT TEMPLE

Nîmes

Il a d’abord été la chapelle du couvent des Ursulines. En 1793, Alexandre Vincens-Valz, un riche protestant, achète la chapelle qui une fois mise à la disposition des fidèles protestants devient un temple.

PLACE DU CHAPITRE

Nîmes

Située dans le cœur historique entre le musée du vieux Nîmes et la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Castor, elle se compose d'une fontaine monumentale en escalier.

PORTE D'AUGUSTE

Nîmes

Cette porte monumentale faisait partie de l’enceinte entourant la colonie de Nîmes. Elle était située sur la via Domitia, qui reliait l’Italie à la péninsule Ibérique.

PORTE DE FRANCE

Nîmes

Cette porte faisait partie de l’enceinte Augustéenne et comportait une herse. Elle n’était pas située sur la via Domitia contrairement à sa grande sœur la porte d’Auguste, mais sur une voie secondaire menant aussi vers l’Hispanie.

PREFECTURE DU GARD

Nîmes
Nîmes, la préfecture du Gard, entrée principale.

Construit à l’époque napoléonienne, c'est l’un des premiers hôtels de préfecture construits en France. Le bâtiment a été construit au XIXe siècle avec une architecture en "U". A l'entrée, la cour d'honneur puis le bâtiment avec l'entrée principale des visiteurs et deux pavillons de chaque côté. A l'arrière du bâtiment se trouve un jardin avec un bassin et des arbres de différentes variétés.

QUARTIERS GAMBETTA ET RICHELIEU

Nîmes

De murs en murs, de fresques en fresques, les œuvres street art sont exposées au sein des quartiers Gambetta et Richelieu. L’art urbain devient ici moteur de lien social, dynamise les quartiers et s’ancre dans le patrimoine urbain.

RANDONNEES DU PATRIMOINE

Nîmes

La ville s’anime et s’éveille au rythme de la nature. Venez découvrir les nombreuses balades, randonnées et visites guidées qui vous sont proposées tout au long du week-end.

SYNAGOGUE

Nîmes

Dès le début du Moyen Âge, la communauté juive est l’une des plus actives du Languedoc. La synagogue actuelle est construite en 1793 : au premier étage se situe la salle de culte tandis que l’on retrouve les annexes (logement, four à matsot, mikvé) au rez-de-chaussée. L'édifice a été restauré plusieurs fois au XIXe siècle.

TEMPLE DE L'ORATOIRE

Nîmes
Temple de l'oratoire sous un ciel bleu d'hiver.

Construit au cours du XIXe siècle, cet édifice adopte un style néo-roman et se distingue par sa charpente métallique finement travaillée.

THÉÂTRE

Nîmes

Après l’incendie de 1952 qui réduit en cendres l’opéra-théâtre, où se tient aujourd’hui le Carré d’Art, les représentations se déroulent au foyer communal. Ce bâtiment est rénové en 1988 par Jean-Michel Wilmotte et devient le théâtre de Nîmes.

TOUR MAGNE

Nîmes
Tour Magne

Son origine préromaine en fait l’un des édifices les plus anciens de la ville. Remaniée par les Romains au Ier siècle av. J.-C., elle est aujourd’hui l’un des derniers éléments des remparts antiques. En son sommet, un panorama imprenable sur la ville.

EGLISE NOTRE-DAME DE LA NATIVITE

Orthoux-Sérignac-Quilhan
L'église dOrthoux

Au Moyen âge, cette église romane était entourée d'un prieuré, elle était sous l'autorité de l'Abbaye d'Aniane. Des vestiges d'un monastère se voient encore auprès de l'église. Au XVIe siècle, elle subit les assauts et dégradations des huguenots. En partie démolie, elle fut reconstruite en 1670. Elle possède des peintures murales remarquables et aussi un ancien lavoir.

EGLISE

Peyremale

Eglise romane du XIe siècle construite sur un éperon rocheux avec les anciennes pierres d'une tour qui domina la vallée de la Cèze pendant plusieurs siècles.

EGLISE PAROISALE

Pompignan

Eglise mettant en évidence l'utilisation de la pierre de Pompignan. Nombreuses marques de bâtisseurs et poinçons de tailleurs de pierre. Beaux vitraux restaurés.

CITADELLE - COLLEGIALE- PRIEURE SAINT PIERRE

Pont-Saint-Esprit

Située dans la citadelle, cet ensemble recèle en son cœur un monumental portail gothique. Enceinte et vestiges de la citadelle sont construits selon les techniques d’architecture militaire de l’époque Vauban, cette forteresse défendait la ville et le pont. Depuis le XIIe siècle, les garnisons s’y sont succédé.

CHAPELLE DES PENITENTS

Pont-Saint-Esprit

Elle date des années 1650 et abritait la confrérie des Pénitents Bleus, réunion des anciens ordres des Pénitents Noirs et des Pénitents Blancs, qui assistait les familles lors d'un deuil. La statue dans la niche rappelle que l'édifice est placé sous le vocable de Saint-Jean-Baptiste. Durant la Révolution, elle servit de salle de réunion pour le club révolutionnaire. Au XIXe siècle, les religieux

CHAPELLE SAINT-NICOLAS

Pont-Saint-Esprit
Chapelle Saint-Nicolas

Sur le coude du pont, une tour abritait la chapelle Saint-Nicolas, en dessous une prison. A l’est, la tour « devers l’Empire » était protégée par un pont-levis. Cette chapelle est située au XIIIe pilier du Pont.

LAVOIR

Pont-Saint-Esprit
Pont-Saint-Esprit, le lavoir

Sa construction date de 1832, sur les plans de l’architecte Pralong. En 1833, le lavoir est complété par la construction de la fontaine publique. Ce lavoir est un magnifique vestige qui a résisté aux guerres et aux transformations alentours.

 

PONT

Pont-Saint-Esprit
Chapelle de la Providence restaurée au-dessus du caveau des Visitandines

Pont médiéval à 25 arches sur le Rhône. Le pont mesure 919 mètres de long, construit de 1265 à 1309. Le pont du Saint-Esprit à la majeure partie de sa structure sur la commune de Lamotte-du-Rhône. C’est le plus vieux de tous les ponts sur le Rhône reliant la Provence au Languedoc.

PRIEURÉ SAINT-PIERRE

Pont-Saint-Esprit
Pont-Saint-Esprit, prieuré Saint-Pierre

En 948 Gérard d’Uzès, de la famille comtale d’Uzès, donne ses terres localisées à Saint Saturnin du Rhône, à l’abbaye de Cluny qui vient d’être fondée en Bourgogne (910) pour qu’elle y implante un petit monastère. Ce Prieuré est la septième « fille » de l’abbaye mère de Cluny. Il compte trente moines au XIIIe siècle.

CHÂTEAU

Portes
Portes, Château

Construit au sommet d'un col à 600m d'altitude, au bord du chemin qui était la route de pèlerinage de Saint-Gilles, il est composé d'un bâtiment en forme de proue de bateau sur quatre étages. Le château est accessible par un escalier et se visite ensuite sur cinq niveaux avec deux terrasses qui offrent de magnifiques vues sur les alentours.

EGLISE ET MAIRIE

Poulx

Eglise fortifiée du XIe siècle, construite en pierres de la région.

MAIRIE

Poulx

VILLAGE

Pujaut

Installé à flanc de colline, le village a conservé son authenticité, avec ses lavoirs et ses fontaines, ses ruelles, son église, et son campanile du XIVe siècle.

CHÂTEAU DE RIBAUTE

Ribaute-les-Tavernes
Ribaute-les-Tavernes, château

Construit sur un ancien prieuré, transformé et redécoré au XVIIIe siècle.

VILLAGE

Ribaute-les-Tavernes

Village médiéval : église, château, temple, puits, cours intérieurs, vestiges de guerres de religion. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

CENTRE VILLE HISTORIQUE

Rochefort-du-Gard

Il possède des rues pittoresques et des monuments remarquables, notamment l'ancienne église romane au décor peint datant du XVIIe siècle, ainsi qu'un lavoir et une chapelle du XIXe siècle.

CHAPELLE DU PRIEURÉ DE TRUEL

Roquemaure
Chapelle au prieuré de Truel

Chapelle romane autrefois fortifiée. L'église qui avait un cimetière, au nord (actuellement plantation d'oliviers) aurait appartenu aux Templiers. De même que plusieurs propriétés voisines, entre autre une grande construction qui a un fort pignon sur l'angle sud-est, rasant une route déviée, et une source qu'on appelait la fontaine des moines (la font di mounié). A l'intérieur de l'église se

CHAPELLE SAINT-JOSEPH-DES-CHAMPS

Roquemaure

Construite aux XIIe et XIIIe siècle dans les champs qui entouraient autrefois la cité, elle se trouvait sur la grande voie du Dauphiné au Languedoc, qui franchissait le Rhône à Pont-Saint-Esprit. Sans doute très tôt, un édicule chrétien fut élevé sur les ruines d'une petite agglomération dont on a trouvé quelques traces, tant par des poteries que par des sépultures du XIe et XIIe siècles.

CHATEAU

Roquemaure

La plus ancienne mention que nous ayons de ce château date de 1209. Or à cette époque, le Comte de Toulouse, Raymond VI était accusé par l’église de Rome de complaisance à l’égard de l’hérésie cathare qui se développait sur ses terres. En signe de soumission, il céda neuf châteaux à l’église, dont celui de Roquemaure (castrum de Roccamaura). Puis en 1229, à la suite du traité de Meaux-Paris, le

COLLÉGIALE SAINT-JEAN-BAPTISTE ET SAINT-JEAN L'EVANGELISTE

Roquemaure
Collégiale Saint-Jean-Baptiste

Dédiée aux saints protecteurs des vignerons et des tonneliers de Côte du Rhône, il s'agit d'un monument remarquable de style gothique languedocien (début du XIVe siècle). Elle abrite un orgue, classé au titre des monuments historiques, construit en 1690 par les frères Julien. Depuis 1868 les reliques de Saint Valentin reposent dans cette collégiale, elles y ont été amenées afin de protéger le

JARDIN BOTANIQUE

Roquemaure

MUSEE DES VIEUX OUTILS D'ANTOINE ALLEMAND

Roquemaure

Au premier étage d'une ancienne magnanerie, un particulier vous ouvre sa collection de vieux outils commencée quinze ans auparavant. Plusieurs centaines d'instruments, outils, accessoires sont répartis et présentés selon leur emploi : outils de charpentier, menuisiers, sabotiers, tonneliers, vignerons, outils agricoles.

OFFICE DE TOURISME

Roquemaure

Salle d'exposition.

ESCAPADES NATURE

Rousson

Sortie nature et patrimoine sur les espaces naturels sensibles du Gard. Animée par Arc’Avène (membre de la Maison de la Nature et de l'Environnement-Réseau d'Education de la Nature et de l'Environnement du Gard) et soutenue par le Conseil Général du Gard . La Vallée de l'Avène, est protégée par un arrêté de biotope depuis 1991, le premier dans le Gard.

CHAPELLE SAINT-JULIEN-DE-PRISTIN

Sabran
Chapelle Saint-Julien-de-Pristin

Chapelle romane du XIIe siècle restaurée dans les années 1990.

CHAPELLE SAINTE AGATHE - CHATEAU DE SABRAN

Sabran
Château de Sabran - Chapelle Sainte-Agathe

Chapelle du XIIe siècle restaurée, château du XIe siècle en ruine.

CHÂTEAU DU CASTELLAS

Saint-Bonnet-de-Salendrinque
Face ouest du Castellas

Mi-féodal, mi-Renaissance avec donjon à ciel ouvert, le château possède un chemin de ronde, des éléments décoratifs, des appartements et une chapelle Saint-Bernard. On relève également des salles du XIIe siècle avec meurtrières, et une salle du XVIIe siècle avec une cheminée monumentale, ainsi qu'une chambre gothique avec un lit à baldaquin, des corniches moulurées, et des têtes humaines sculptées

 

EGLISE

Saint-Bonnet-du-Gard

Eglise XIe siècle bâtie sur une colline.

DOMAINE DE LA TOUR

Saint-Chaptes
Domaine de la Tour, la façade.

Les alignements de platanes forment un grand axe central et donnent un caractère spectaculaire à l'ensemble, qui a été transformé en un parc paysager riche des belles essences d'arbre et d'un labyrinthe de buis. Un donjon domine le parc et se dresse au-dessus de la plaine agricole.

JARDIN D'ARISTÉE

Saint-Christol-lès-Alès

Crée en 1960 sur une surface de 2ha, de style naturel en mouvement jamais arrosé, il est exclu l'utilisation des pesticides et engrais. Il regroupe quatre cents espèces d'arbres et arbustes provenant directement de la nature. Deux cents espèces de plantes vivaces, deux olivettes, trente essences fruitières, et trente espèces de muriers.

MUSÉE DU SCRIBE

Saint-Christol-lès-Alès
Musée du Scribe

Musée au thème original sur 450m² : collections d'objets d'écriture (du calame à la plume métallique en passant par la plume d'oie, porte-plume, encriers), historique et techniques de fabrication de tous les supports d'écriture (papyrus, parchemin, papiers divers), reconstitution d'une salle de classe.

VILLAGE

Saint-Etienne-de-l'Olm

Petit village au sud-est d'Alès.

EGLISE

Saint-Etienne-des-Sorts

Eglise Saint-Pierre, le Rhône et les collines ( garrigue et capitelles).

ABBATIALE

Saint-Gilles
Abbatiale

Edifiée au XIIe siècle, l'abbatiale se situe sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle . Elle a conservé sa façade sculptée, sa crypte monumentale et son escalier en vis.

CHATEAU D'ESPEYRAN - ARCHIVES DE FRANCE

Saint-Gilles

Le château d'Espeyran est lié dès le Haut Moyen Age à l'abbaye de Saint-Gilles. Après la révolution, il est vendu comme bien national à la famille Sabatier, qui le transforma au milieu du XIXe siècle en une prestigieuse résidence d'été. Le grand parc paysager fut crée vers 1840 et remanié en 1880. Quatre générations de riches négociants, propriétaires fonciers, éleveurs de chevaux feront de ce

MUSÉE DE LA MAISON ROMANE

Saint-Gilles
Musée de la Maison Romane

Le musée est installé dans une maison romane. Elle abrite un musée lapidaire, une collection ornithologique ainsi qu'une statue de Saint-Gilles en pierre polychrome du XIVe siècle. Un fonds ethnographique se trouve dans une maison adjacente.

CHAPELLE SAINT-ETIENNE

Saint-Hilaire-d'Ozilhan
Chapelle Saint-Etienne

Chapelle du Xe siècle, charpentée et couverte de lause. Ce prieuré rural, bâti à un kilomètre au sud de l'actuel village, fut jusqu'au XVIe siècle l'église paroissiale de l'ancien village installé sur les pentes, à l'abri du Castellas. L'édifice actuel fut reconstruit au XIIe siècle sur les bases d'une chapelle antérieure d'origine carolingienne dont il subsisterait une partie du dallage. Lors de

EGLISE SAINT-PIERRE

Saint-Hippolyte-du-Fort

Église du XVIIIe siècle construite après les guerres de religion. Contient les reliques de Saint-Hippolyte martyr romain, patron de la paroisse.

MUSÉE DE LA SOIE

Saint-Hippolyte-du-Fort
Musée de la soie

Musée pour toute la famille qui permet de découvrir un élevage de vers à soie, les techniques de dévidage du fil et de la fabrication de l'étoffe précieuse.

OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL DU PIEMONT CEVENOL

Saint-Hippolyte-du-Fort
La cours des Casernes

Grande salle voûtée dans un bâtiment du XVIIe siècle, les Casernes, construites sous Louis XIV. A l’intérieur, la Cour d’Honneur, devenue un haut lieu de manifestations culturelles.

EGLISE ROMANE

Saint-Jean-de-Valériscle
L’église romane, la chapelle

Église romane du XIe siècle avec chrisme de l'empereur romain Constantin et vases acoustiques dans la voûte en cul de four du chœur.

MUSÉE DES BLASONS

Saint-Jean-de-Valériscle
Salle pédagogique du musée des blasons

Musée municipal, Il tire son origine d'une association, celle des Chevaliers du Monos, sous l'impulsion de son fondateur Régis Germain et celle de son épouse qui ont constitué une collection de plus de 1200 pièces. Il s'agit de blasons réalisés en bois, découpés, assemblés en relief et peints. Le musée présente également une importante série de costumes confectionnés et aussi des armes reproduites

HAMEAU ET FOUR A PAIN

Saint-Jean-du-Pin

Hameau de Tresmont. Habitat typique du piémont cévenol, possède plusieurs fours à pain communaux.

VILLAGE ET DOMAINE DE MAHISTRE

Saint-Laurent-d'Aigouze
Tour Carbonnière

Le temple, l’église, les anciennes halles (aujourd’hui hôtel de ville), le toril des arènes, le parc du Château de Calvières et son chai.

TOUR DE RIBAS ET TOUR JACQUES DEUZE

Saint-Laurent-des-Arbres
Vue coté de l'église romane

Entièrement d’époque romane, c'est aujourd’hui le bureau d’accueil de l’office de tourisme. Elle abrite une remarquable maquette représentant la cité telle qu’elle pouvait se présenter au Moyen Age. La tour Jacques Deuze est datée du XIIe siècle pour son rez-de-chaussée, et les étages supérieurs ont été surélevés au XIVe siècle. Un chemin de ronde ceinturait ce donjon permettant une observation

VILLAGE ET FORT

Saint-Laurent-la-Vernède
façade sud du fort

Bien conservé, le fort abrite de nombreuses maisons dans son enceinte relativement modeste (50 m x 50 m). Il possède quatre tours rondes et un portail d'entrée en décrochement. Attenant au fort, on trouve une chapelle romane datant du XIIe ou XIIIe siècle. Cet édifice a la particularité de ne pas avoir été érigé comme demeure d’un seigneur, mais par ses habitants désireux de ne pas êtres victimes

CHAPELLE SAINT-ANDRÉ-DE-SÉVANES ET ÉGLISE

Saint-Paul-les-Fonts
Chapelle Saint-André de Sévanes

La chapelle Saint-André de Sévanes est de style roman, elle a été léguée en 1867 par des particuliers à la fabrique de l'église de Saint-Paul-les-Forts. Elle a été restaurée au début du XXIe siècle grâce à l'aide de la fédération du patrimoine.

 

OFFICE CULTUREL

Saint-Quentin-la-Poterie

L'Office Culturel organise des évènements tout au long de l’année, gère les activités de l’atelier Terre, la résidence d’artiste, renseigne et accueille le public pour les rendez-vous culturels.

CENTRE INTERNATIONAL LA SABRANENQUE

Saint-Victor-la-Coste

Vieux village médiéval bâti à flanc de colline au dessous du château-fort. Il s'agit d'un espace en symbiose, le village et la forteresse étant construits en pierres calcaires matériau tiré de la colline.

EGLISE

Saint-Victor-la-Coste

Eglise du XVIIe siècle à la particularité de s'appuyer sur les remparts du château. Une ancienne tour servant de clocher. Chemin de croix et peintures du XVIIIe siècle.

TOUR BÉCAMEL

Salindres
La tour Bécamel

Monument du XIIe siècle, cette ancienne tour à signaux conserve une partie de son architecture. Habitée jusqu'au XIIe siècle par la famille Becmil, elle devient par la suite une maytairie, un refuge pendant les guerres pour la population, puis tombera en ruine jusqu’à sa réhabilitation par la municipalité.

ANCIEN EVÊCHÉ

Sauve
Sauve, maison médiévale dite l’évéché

Le site atteste d'une occupation depuis le IVe siècle. Le monument est ornementé de fenêtres renaissance.

CENTRE CULTUREL

Sauve
Centre culturel

Ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle.

CHÂTEAU DE ROQUEVAIRE

Sauve
Château de Roquevaire

Bâtiment construit au XVIIIe siècle sur un site d’occupation plus ancienne (« castrum salavense»), par Henry Delmas abbé commanditaire de l’abbaye St Pierre de Sauve qui le détenait en bien propre. Les guerres de religion ont été fatales au monument incendié en 1703, par les troupes du chef camisard Rolland. Déserté par l’abbé âgé, il effectue un passage rapide entre les mains des seigneurs de

CROIX DES FROMAGES

Sauve

Parcelle communale présentant un petit patrimoine et une végétation caractéristique du milieu rocheux. La mer des rochers, est une curiosité géologique aménagée par l'homme.

OFFICE DE TOURISME INTERCOMMUNAL DU PIEMONT CEVENOL

Sauve

Situé dans une ancienne caserne militaire construite au début du XVIIIe siècle, pour abriter les soldats du roi qui pourchassaient les camisards dans la région.

TOUR DE MÔLE

Sauve

Salle carrée et voûtée d'une surface d'environ 25 mètres.

ESCAPADES NATURE

Serviers-et-Labaume

Sortie nature et patrimoine sur les Espaces Naturels Sensibles. Animée par Racines de Terriens (membre de la Maison de la Nature et de l'Environnement-Réseau de l'Education de la Nature et de l'Environnement du Gard) et soutenue par le Conseil Général du Gard .

CHÂTEAU ET JARDINS

Sommières
Château et jardin de Sommières

D'abord propriété de la famille des Bermond d'Anduze et de Sauve, il fut un ouvrage de défense et de transmission par signaux à feu. Le château fut durant sept siècles, le siège de la Haute-Cour des verriers du Languedoc qui administrait tous les établissements verriers du Rhône à la Garonne. Depuis la fin du XIIe siècle au début du XXe , le château n'a cessé d'être occupé et transformé, mais il

LE LONG DU FLEUVE VIDOURLE

Sommières
Le long du fleuve Vidourle

Prenant naissance dans les hauteurs cévenoles et parcourant plus de 80km avant de se jeter en mer au niveau de Le Grau du Roi, le Vidourle est le personnage le plus ancien de Sommières. Au cours des siècles, l'homme s'est adapté à la géographie induite par la présence du cours d'eau tout en utilisant cette énergie motrice pour diverses industries concourant au développement de la ville : moulins,

PLACE DES DOCTEURS DAX

Sommières
Place de docteurs Dax

Située dans la vallée du Vidourle, elle conserve dans son tissu urbain les différentes phases de son expansion durant l'Antiquité et le Moyen-âge. Sommières et la place du Marché bas, appelée depuis 1966 place des docteurs Dax, est à l'extrémité du pont et à la jonction de toutes les artères principales. Elle constitue le cœur de la ville, et le centre médiéval.

CHÂTEAU

Tornac

Au commencement (XIe - XIIe siècles) une tour maîtresse romane : la tour Soudeyran, haute, carrée, pour accueillir une petite garnison de gens d'armes. A compter du XIVe siècle, le château féodal se fortifie : enceinte de remparts, entrée protégée, tour d'angle. Au XVIe siècle, la Renaissance le transforme en château et résidence grâce à la construction de deux corps de bâtiments aux façades

EGLISE SAINT-BAUDILE

Tornac
L’église en 1980

Eglise romane du XIIe siècle.

CHAPELLE SAINT-MARTIN-DE-JUSSAN

Tresques
Chapelle Saint-Martin-de-Jussan à Tresques.

Chapelle romane du XIIe et XIIIe siècles.

EGLISE PAROISSIALE

Tresques
Tresques, église paroissiale

Chœur roman et nef agrandie au XIXe siècle.

PRIEURĖ SAINT-PIERRE-DE-CASTRES

Tresques

Chapelle romane du XIe siècle située sur le causse de Saint-Pierre occupée par les Clunisiens de Saint-Saturnin du Port (Pont-Saint-Esprit), jusqu'au XVIIe siècle.

EGLISE SAINT-ETIENNE

Uzès

Construite à la fin du XVIIIe siècle dans le style baroque jésuite. Plan en croix grecque, tableaux remarquables.

 

HARAS NATIONAL

Uzès
Haras national d'Uzès

Seize hectares dédiés entièrement au cheval.

JARDIN MÉDIÉVAL

Uzès

Situé dans le centre historique, ce jardin botanique d'inspiration médiévale illustre les multiples usages que l'on faisait des plantes au Moyen-âge. Quatre-cents variétés de plantes, toutes étiquetées, dans un univers où l'on préserve les richesses de la nature en jardinant au naturel.

MAISON D'UZES

Uzès
La Maison d 'Uzès

Ancien hôtel Chambon-la-Tour, édifié au XVIIIe siècle, est l'un des plus beaux hôtels particuliers d'Uzès. Restauré récemment, c'est aujourd'hui un hôtel de prestige et un restaurant étoilé.

MÉDIATHÈQUE

Uzès
La médiathèque d'Uzès

Installée au cœur de la ville dans un bel hôtel particulier au riche passé culturel, alliant architecture ancienne et contemporaine.

MUSÉE D'UZÈS - GEORGES BORIAS

Uzès
Musée d'Uzès - Georges Borias

Installé dans l’ancien palais épiscopal, entre ville et garrigue, il présente l’histoire d’Uzès et de sa région.

SOURCE ET VALLEE DE L'EURE

Uzès

Vallée située au pied d'Uzès où se trouve la source d'Eure et où coule l'Alzon. Vestiges de l'aqueduc romain d'Uzès à Nîmes.

TEMPLE

Uzès
L’orgue de 1830.

Temple affecté au culte protestant, ancien monastère au cœur du secteur sauvegardé.

VILLE D'ART ET D'HISTOIRE

Uzès
Portail de la maison sise au 1 rue St Etienne.

Uzès, ville d’art et d’histoire. Cité ducale, secteur sauvegardé, place aux Herbes et nombreux hôtels particuliers. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

LAC ET OSIER

Vallabrègues

Lac aménagé pour la pêche et les loisirs. Une oseraie a été plantée tout autour, une cabane en osier a été construite. On compte environs quatre-vingt variétés d'osier.

MUSÉE MUNICIPAL DE LA VANNERIE ET DE L'ARTISANAT

Vallabrègues

Le musée est situé dans un ancien grand café XIXe siècle. Histoire du village, du Rhône, de la vannerie de Vallabrègues et de France. Il abrite plus de 1 500 pièces et outils de vannerie, d'artisanat et d'anciennes photos.

FACADE RENAISSANCE DU CHATEAU

Vallabrix

Façade renaissance, située dans la cour d'une maison de village (ancien château), remarquable par son décor de pierre très ouvragé, inspiré de la Maison Carrée de Nîmes.

GÎTE DU MOURETOU

Valleraugue

Lieu d'hébergement dans le village.

OBSERVATOIRE MÉTÉO FRANCE DU MONT AIGOUAL

Valleraugue

Le météosite est une exposition dédiée à la vulgarisation de la science météo. Il occupe un espace de 700 m² dans une bâtisse construite à la fin du XIXe siècle dont l'histoire est liée au reboisement de la forêt de l'Aigoual. Depuis près de 120 ans les équipes forestiers puis de météoroligistes s’y sont succédés.

CENTRE DE DECOUVERTE DU SCAMANDRE

Vauvert

Réserve naturelle régionale, intervient dans la protection du patrimoine camarguais. Dans une démarche de développement durable, le centre souligne les interrelations entre les activités humaines en zones humides et le maintien d’une grande diversité écologique.

CENTRE HISTORIQUE

Vauvert

Témoignages du passé, haut lieu de la chrétienté et de la religion juive.

DOMAINE CABANIS

Vauvert
Domaine Cabanis

Aux portes de la Camargue. Il est situé dans l'aire d'appellation "Costières de Nîmes" et est conduit selon les techniques de l’agriculture biologique depuis 1986. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

HAMEAU DE FRANQUEVAUX

Vauvert

Site exceptionnel en patrimoine bâti et patrimoine "naturel" au sein du Grand site de France "Carmargue gardoise". Hameau construit à partir d'une abbaye cistercienne au XIIe siècle à l'interface des lagunes et Costières. Il est encore préservé des grandes mutations périurbaines. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

LE BARJONAUTE ET TOURISMAVELO

Vauvert
Le Barjonaute

La Camargue gardoise.

POSQUIERES

Vauvert

Posquières, foyer culturel et religieux où juifs et catholiques vivaient en bonne entente. Se côtoyaient un sanctuaire, Notre-Dame-de-Valvert, haut-lieu de pélerinage et une synagogue et école rabbinique. Vauvert : les juifs partis, protestants et catholiques s'opposèrent et emportèrent dans cette tourmente les plus beaux monuments du lieu. La forteresse fut transformée en Résidence Princière.

CHAPELLE SAINT-JEAN-BAPTISTE

Vénéjan
Chapelle Saint-Jean-Baptiste

Chapelle romane du XIIe siècle, comportant des peintures murales du XIVe siècle parfaitement conservées dans leur état d'origine.

 

MOULIN À VENT

Vénéjan

Moulin à vent à grain datant de 1813 rénové et en parfait état de fonctionnement. Ce site propose une animation autour du patrimoine culinaire.

SITE DU PONT DU GARD

Vers-Pont-du-Gard
Pont du Gard

Monument antique romain, élément de l’aqueduc, inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité au cœur d’un environnement naturel méditerranéen remarquable.

ARTYMETAL FONDERIE D'ART

Vézénobres
Artymetal fonderie d'art

Fonderie d'art à échelle humaine, installée dans un bâtiment du XIIe siècle.

EBENISTERIE D'ART ANDRE COMBOT

Vézénobres
Ebénisterie d'art André Combot

André Combot conçoit et réalise des meubles de style ou de création, sur mesure et restaure des meubles anciens.

VILLAGE

Vézénobres
Village de Vézenobres

Mille ans d’architecture dans les pierres de Vézénobres. Perché sur un piton rocheux, le village, récemment labellisé Village de caractère, domine d’un côté les garrigues, de l’autre la plaine des Gardons, avec en toile de fond la chaîne des Cévennes. Etape majeure sur l'ancestral chemin commercial et pèlerin de la Régordane. Lacis de ruelles et d'escaliers et points de vues.

CHAPELLE DES PÉNITENTS GRIS

Villeneuve-lès-Avignon
Chapelle des Pénitents Gris

Les Pénitents, laïcs pieux, se rassemblent en confréries dès le XIe siècle dans le but de se sanctifier ; et c'est en 1609 que les Pénitents Gris constituent une confrérie détachée de celle des Pénitents Noirs de Villeneuve. Cette nouvelle confrérie édifie une chapelle, située dans les dépendances de la Livrée de Thurroye (XIVe siècle). Dernier état de transformation d'un palais de cardinal, ce

CHARTREUSE PONTIFICALE DU VAL-DE-BÉNÉDICTION

Villeneuve-lès-Avignon
Chartreuse de Val-de-Bénédiction.

Monastère fondé au XIVe siècle par le pape Innocent VI qui, après son élection, fit don de ses terres et de l’hôtel particulier à l’ordre des chartreux. Ses trois cloîtres, son église, son Tinel, ses cellules, son hôtellerie-boulangerie agencés autour de l’hôtel particulier cardinalice en font un véritable palais monastère. Aujourd'hui c'est un centre culturel de rencontre, il abrite dans ses murs

COLLÉGIALE NOTRE-DAME

Villeneuve-lès-Avignon
Cloître de la collégiale

Édifiée par le Cardinal Arnaud de Via à côté de son palais, la Collégiale est affectée au culte mais accueille quelquefois chorales et orchestres. Son cloître vient s'adosser sur son flanc nord et offre un cadre privilégié pour des manifestations culturelles telles que des expositions, spectacles de théâtre et de musique. Elle fait depuis 2007 l'objet d'une grande campagne de restauration.

COLLINE DES MOURGUES

Villeneuve-lès-Avignon

Bordée par le Rhône, la ville est surplombée par la colline des Mourges.

LYCEE JEAN VILAR

Villeneuve-lès-Avignon
Lycée Jean Vilar

Le lycée s'inscrit dans le cadre du programme 1% artistique dans les établissements scolaires, en partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

MÉDIATHÈQUE SAINT-PONS

Villeneuve-lès-Avignon
Médiathèque, ancienne église Saint-Pons

La plus ancienne église de la ville basse, réhabilitée il y a quelques années et transformée en médiathèque. Récompensée en 2011 par le prix national des « Rubans du Patrimoine », Saint-Pons incarne la renaissance et la modernité d'un patrimoine toujours en mouvement.

TOUR PHILIPPE LE BEL

Villeneuve-lès-Avignon

Donjon d'une forteresse édifiée aux XIIIe et XIVe siècles par Philippe IV le Bel pour contrôler l'accès du Pont Saint-Bénezet, traversant le Rhône et reliant l'Empire au Royaume, la tour avait une importance stratégique capitale, et témoigne encore aujourd'hui de cette période guerrière.

CHÂTEAU

Villevieille
Château de Villevieille

Entièrement meublé, Saint-Louis et Louis XIII y ont séjourné.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité