A la uneActualités

LES SPÉCIALISTES Renforcement de la sécurité pour la Feria de Pentecôte à Nîmes

D.R
D.R

Tous les samedis, à 7h, ne manquez pas le décryptage des spécialistes d'Objectif Gard sur un événement, un fait d'actualité, une polémique... Christophe Perrin, chef du bureau du cabinet du Préfet du Gard, revient pour ObjectifGard sur les préparatifs de la Feria de Pentecôte édition 2016 à Nîmes.

ObjectifGard : Quelles sont les mesures de sécurité à l’ordre du jour pour la feria de Nîmes en rapport avec l’Etat d’urgence ?

Christophe Perrin : Tout d'abord, il semble important de rappeler que depuis le 14 novembre dernier, l'état d'urgence est décrété sur tout le territoire français. Le parlement a d'ailleurs renouvelé cet état d'urgence le 26 février dernier, pour trois mois, soit jusqu'à la fin du mois de mai prochain. Nous serons donc toujours sous ce régime lors de la prochaine Feria de Pentecôte à Nîmes. En matière de sécurité, plus que l'état d'urgence, c'est le plan vigipirate renforcé qui est en vigueur depuis décembre 2014. En ce qui concerne les manifestations sportives ou culturelles, nous avons déjà pris de nombreuses mesures de renfort de la sécurité. Un exemple : le match de Hand de la semaine dernière entre la France et l'Allemagne qui s'est déroulé dans la capitale gardoise. Je crois donc qu'avant tout, ce sont les gens qui doivent prendre conscience que la sécurité est l'affaire de tous, il faut adopter une forme de vigilance individuelle. Un signalement citoyen aura toujours plus d'efficacité que toutes les caméras de vidéosurveillance.

OG : Des réunions préparatoires sont certainement organisées pour imaginer les mesures exceptionnelles à mettre en place pour la Feria ?

Absolument. On a déjà eu une réunion le 6 mars dernier avec les services de la sécurité de la ville de Nîmes. Nous avons établi les grandes orientations sachant que de prochaines réunions de travail sont à l'ordre du jour. Nous nous appuyons aussi sur les expériences passées et les dispositifs qui fonctionnaient bien sur les précédentes Feria. J'ai entendu des rumeurs sur une possible annulation, ce n'est pas du tout dans les tuyaux. Sur ce principe, il faudrait aussi annuler l'Euro 2016, le Tour de France... Toutefois, des changements sont à l'ordre du jour pour cette édition 2016 : cette année, il n'y aura qu'une grande scène sur le parvis des Arènes au lieu de deux habituellement. Nous prévoyons un renforcement temporaire de caméras de vidéosurveillance. Enfin, nous allons demander aux responsables des bodégas de mettre en place des moyens de détection des métaux via leur société de sécurité. Bien entendu, la sécurité sera renforcée au niveau des Arènes avec fouilles systématiques des sacs, barrières de protection... Nous invitons d'ailleurs les nîmois à ne pas arriver en retard au risque de devoir se passer de la première partie des spectacles taurins à l'intérieur des Arènes.

OG : Un mot sur la sécurité routière, comme chaque année, on imagine que vous serez très vigilant...

C'est un sujet majeur. Il y a déjà 9 tués dans le Gard cette année. A la même époque en 2013, nous en étions à 4 morts et 6 en 2014. Et je ne vous parle pas de 2015, une année cauchemar. Mais nous ne souhaitons pas être dans un discours moralisateur. Les gens peuvent faire la fête et boire mais ils ne doivent pas prendre le volant par la suite. Et nous ne parlons pas de la consommation de stupéfiants qui fait également beaucoup de dégâts en terme de sécurité routière. Notre dispositif, cette année, sera donc renforcé une nouvelle fois avec la gendarmerie nationale en périphérie qui déploie le dispositif en coopération avec la police nationale. Je souhaite également rendre hommage à la police municipale qui fait un travail remarquable à Nîmes. Les 150 agents et les services techniques, de transport en commun, sont pleinement mobilisés pour l’événement. Le message est simple : nous serons partout et à chaque instant. La fête doit rester une fête et pas un deuil. Nous souhaitons donc une Feria en toute sécurité et en toute tranquillité.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité