Politique

SABRAN Denis Bouad vient défendre « la solidarité territoriale »

Le président du Département Denis Bouad était de passage mercredi à Sabran, sur le canton de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le président du Département Denis Bouad était de passage mercredi à Sabran, sur le canton de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le « Denis Bouad Tour » était de passage mercredi après-midi à Sabran, sur le canton de Bagnols.

Et comme il le fait sur tous les cantons, le président du Département est allé à la rencontre des élus locaux, « pour recueillir (leur) sentiment sur trois sujets, le contrat départemental d’équipement, le schéma de développement touristique et l’agence d’ingénierie départementale. »

232 000 euros cette année pour le canton de Bagnols

Trois points qui peuvent être rattachés sur un même terme : « la solidarité territoriale », à laquelle le président se dit « très attaché. » Il faut dire que « plus de 25 millions d’euros ont été consacrés aux crédits départementaux d’équipements », ce qui est « bien plus cher que l’ancien système », souligne Denis Bouad. De la solidarité sonnante et trébuchante, en somme. D’aucuns pourraient penser que le Socialiste prépare les sénatoriales et chouchoute son électorat, lui affirme que ces crédits « ont permis de dégager un investissement de plus de 150 millions d’euros sur le département », de quoi aider à relancer l’économie locale. Sur le canton de Bagnols, 232 000 euros ont été votés pour 2017, dont 162 000 euros pour la Maison multi loisirs verts de l’Agglo. Et le président de rappeler que 50 millions des quelque 120 millions du budget investissement du Département repartent directement aux collectivités territoriales.

Sur le tourisme, Denis Bouad a flatté le chauvinisme des élus en rappelant les atouts de notre beau département, et les « marges de progrès énormes qu’on a dans le tourisme. » Le schéma de développement touristique sera voté le 30 novembre « pour qu’il prenne effet au 1er janvier et que tout le monde ait une ligne directrice. »

Denis Bouad veut montrer qu’il souhaite aller vite aussi sur l’agence d’ingénierie départementale, qui consiste à mettre les compétences des spécialistes du département à disposition des élus locaux pour « une aide à la décision » sur leurs projets. Une autre forme de « solidarité territoriale », même si les collectivités devraient payer le service à hauteur de 50 centimes par habitant. Pour ce faire, les services du Département sont allé voir ailleurs si ça marche, notamment dans les Hautes-Pyrénées. « La volonté politique du Département elle y est, mais s’il n’y a pas la volonté des communes, on n’y ira pas », prévient le président. Les communes vont être amenées à se prononcer rapidement, Denis Bouad voulant dans l’affirmative une agence « opérationnelle au 1er janvier. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité