ActualitésPolitique

NÎMES Manifestation en hommage à George Floyd et Adama Traoré

Ce samedi devant la préfecture (Photo : Coralie Mollaret)

Ce samedi, plusieurs manifestations étaient organisées en France, dont à Nîmes, afin de « demander la justice » pour l'américain George Floyd et le Français Adama Traoré. 

« Adama Traoré, George Floyd, Rémi Fraisse… Ce ne sont pas des bavures mais des violences policières », lance à travers un mégaphone un responsable du syndicat Solidaires. Plus d’une centaine de manifestants étaient rassemblés, ce samedi après-midi, devant la préfecture du Gard. Une manifestation après la mort de George Floyd, un Afroaméricain de 46 ans, lors d’une arrestation le 25 mai. Quant à Adama Traoré, 24 ans, le jeune est décédé dans le Val d’Oise, également au cours d’une arrestation.

Dans ces deux affaires, la responsabilité de la police est pointée par différents experts. « Que l’on soit Noir, Jaune, Blanc, nous avons le même sang qui coule dans nos veines ! », pointe une autre manifestante, « il faut que les coupables soient punis et que l’on arrête en France d’être inquiété pour sa couleur de peau, ses opinions religieuses ou ses origines. »

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

3 réactions sur “NÎMES Manifestation en hommage à George Floyd et Adama Traoré”

  1. Lorsque les opinions religieuses ont pour conséquence le terrorisme, responsable de lâches attentats et de centaines de victimes innocentes, lorsque la couleur de peau est brandie tel un drapeau ennemi, lorsque l’origine est prétexte à toutes les dérives contre nos valeurs, alors il est légitime de résister.

  2. Fournier, Lachaud, Dumas, Bouad, Proust, Burgoa, La Lircra….Tous étaient là, à clamer leur antiracisme viscéral et universel , leur profond attachement à la lutte contre toutes les formes discriminations. Tous ont apporté leur soutien indéfectible aux noirs et aux arabes, aux habitants des quartiers populaires cibles privilégiés des forces de police et du clientélisme mayoral. Quel beau moment de politique, de vrai politique. Non je déconne Nîmes est une ville ségrégationniste il suffit de regarder qui a le pouvoir et qui vit à la périphérie.

    Vincent Bouget est venu faire un tour et c’est par rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité