ActualitésSociété

GARD L’autre Folco vous est raconté par Alex Conil

Tout au long de l'été, Nombre7, maison d'édition nîmoise, propose plusieurs livres à embarquer dans ses pérégrinations estivales. De la plage à la montagne, de la lecture en plein soleil à celle plus discrète à l'ombre d'un arbre centenaire, ces livres procurent quelques belles sensations.

Alex Conil a toujours écrit. Discours, mémoires, rapports, synthèse... Il se consacre désormais à la fiction. "Folco" est son premier récit. Voici l'histoire.

Au cours de ce récit, Folco est âgé de huit à douze ans. Enfant sensible, affûté, mélancolique et marrant, il pose un regard poétique sur le monde qui l’entoure. Entre Petite Camargue et Provence, il nous invite dans une déambulation ponctuée de vergers et de mas, de grillons et de cigales, de gelées blanches et de mistral, à apprivoiser les effluves des chevaux et celles des chiens mouillés, à faire corps avec les fortes chaleurs ou les toniques pluies d’hiver.

Dans une langue raffinée, il nous conte son rapport à l'école, son amour pour la campagne, les églises, la poésie, et les épaules dorées des filles d'été. Il nous offre en partage les affres de l'internat, et nous convie à travers de fines tranches de vie, à découvrir une palette de personnages, éclairés ou stupides, denses ou fades, pittoresques ou ternes. Il nous révèle l'étendue de ses émotions d'enfant avec une troublante subtilité...

Le prochain évoquera les années 70 et les espérances nées de mai 68. Notre héros a grandi. Étudiant à Montpellier, il découvre la politique, la libération des mœurs et navigue entre la Petite Camargue et le nord de l'Angleterre. Il vit là un véritable choc culturel qui changera sa vision du monde.

Galinetta, une lectrice, raconte avoir pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. "Il m'a permis de bien m'imprégner d'une époque révolue que je n'ai pas connue. Vraiment agréable à lire et qui arrive à faire travailler une partie de ses sens et de son imagination. Vivement la suite."

Pour Laurent, c'est "l'ouvrage d'un amoureux de la langue française et de son Sud natal. Des personnages attachants, une plongée dans un passé proche (les années 1950-60) qui semble, déjà, si lointain, une évocation qui résonne comme un (r)appel à ne pas passer à côté des choses simples et, pourtant, essentielles de l'existence. Une suite est annoncée : je gage qu'elle m'apportera le même plaisir que celui que j'ai eu en lisant ce premier livre de l'auteur."

Anthony Maurin

Récit-essai de 218 pages, dos carré collé, livre aux dimensions de 148x210cm (A5 portrait) pour 16,5 euros et pour 5,99 euros.

page1image35408736

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité