Actualités

BAGNOLS/CÈZE L’école suédoise du Mont Cotton fête ses 10 ans

L'école du Mont Cotton accueille chaque année une promotion d'élèves venus de Suède pour étudier l'art. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Dix ans que l'école du Mont Cotton a ouvert ses portes à Bagnols. Il s'agit d'une annexe de l'Université d'Åredalens, en Suède, consacrée aux Beaux-Arts. Comparable à une année de prépa, cette structure trait d'union entre les deux pays est unique en son genre. 

Il y a plusieurs années, Helena Bourges et son mari se rendaient tous les étés à Bagnols en vacances chez un bon ami à eux. Native de Suède et après avoir dirigé son école d'art dans son pays d'origine, Helena Bourges a eu envie de construire une école similaire en France, pays où elle a étudié. Son choix s'est donc naturellement porté sur Bagnols-sur-Cèze. Pas vraiment connue pour être une ville étudiante, la commune présentait néanmoins de nombreux atouts : "C'est idéal, c'est tranquille, il y a les avantages de la ville et de la nature, on peut voyager pas cher en bus...", affirme la directrice.

Cette année, la promotion est composée de 17 élèves. (Marie Meunier / Objectif Gard)

En Suède, il existe 46 prépas aux Beaux-Arts mais en France, c'est unique. Cette année, 17 élèves, sélectionnés sur dossier, ont intégré la formation et ont fait le voyage de tout le pays. Après un test covid-19 passé à Avignon, ils ont tous pu s'installer ensemble pour l'année scolaire. Pour Mika, 19 ans, originaire de Stockholm, c'est son rêve d'enfant qui s'accomplit : "La France est un pays de culture. Beaucoup de personnes me manquent mais j'aime habiter ici, l'architecture est très belle, les gens très sociables. C'est une véritable aventure." En suivant cette expérience à l'étranger, Helena Bourges voit une évolution très rapide chez ses étudiants : "Là c'est comme s'ils suivaient trois ans de Beaux-Arts."

Une exposition de mi-année se tiendra les 11, 12 et 13 octobre à le centre d'art rhodanien Saint-Maur. Les élèves travaillent cette année sur les animaux. (Marie Meunier / Objectif Gard)

De septembre à mai, les élèves étudient différentes techniques artistiques : sculpture, photographie, vidéo, peinture, installation mais aussi l'histoire de l'art, l'art contemporain, la langue et la civilisation françaises... Ils travaillent dans leur salle d'exposition, rue Crémieux mais aussi dans les ateliers rue du Four Canilhac. Le thème de cette année porte sur les animaux.

Marie Meunier

Pour admirer le travail de mi-année des élèves, rendez-vous au centre d'art rhodanien Saint-Maur, rue Crémieux, les 11, 12 et 13 décembre. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité