Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 03.01.2019 - elodie-boschet - 3 min  - vu 374 fois

ALÈS Revivez les temps forts de 2018 !

La place Gabriel Péri sous la neige. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Un dernier coup d’œil dans le rétro avant de plonger pleinement en 2019 ! Objectif Gard revient en photo sur les événements, petits et grands, qui ont rythmé l'année 2018 de la capitale des Cévennes.

Du sport, de la neige et l'hommage à Arnaud Beltrame

Depuis cinq ans, l'année commence par la course d'enduro extrême appelée Alestrem. En 2018, l'espagnol Mario Roman remporte l'épreuve qui se déroule en cœur de ville et sur le site de Mercoirol. Qui lui succédera en 2019 ? Réponse dans quelques semaines.

Mario Roman à droite a remporté l'édition 2018 d'Alès Trem sur la moto gardoise Sherco. Il devance le tenant du titre Graham Jarvis (Husqvarna) à gauche. Photo : Véronique Palomar / ObjectifGard

Toujours dans le domaine du sport, le début du mois de février est consacré à la célèbre course cycliste de l'Étoile de Bessèges dont le dernier grand vainqueur est le Français Tony Gallopin ! Quelques semaines plus tard, plus question de faire du vélo dans la capitale des Cévennes, recouverte d'un épais manteau neigeux. Un épisode exceptionnel à Alès !

Bataille de neige sur la place des martyrs de la Résistance. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

En mars, la municipalité alésienne décide de baptiser le square de la place Gabriel Péri du nom d'Arnaud Beltrame, ce lieutenant-colonel décédé quelques jours plus tôt lors des attentats de Trèbes. Une émouvante cérémonie qui rassemble plusieurs centaines de personnes.

Le record d'Itinérances, la Feria et l'exploit de Romain Dumas

Un peu de culture avec le festival de cinéma Itinérances qui marque chaque année l'arrivée du printemps. En 2018, le 36e festival atteint un record en passant le cap des 49 000 entrées. Quelques semaines plus tard, quand les beaux jours sont vraiment là, ils riment généralement avec feria. En 2018 encore, les bodegas, les animations taurines et les spectacles dans les arènes attirent les foules dans la capitale des Cévennes. Du monde, il y en avait aussi quelques jours plus tard pour la première color people run de la ville !

Max Roustan le maire de la Ville d'Alès en piste pour la 1ère Color Run People Photo : Ville d'Alès

En juin, le nom de Romain Dumas est sur beaucoup de lèvres. Et il y a de quoi : le pilote alésien boucle la mythique Pikes Peak en 7'57''148 et pulvérise le record de Sébastien Loeb !

Les Fous chantent Johnny, les Cévennes étoilées et la rentrée

Fin juillet, les Fous Chantants sont de retour à Alès et rendent un magnifique hommage à Johnny Hallyday, aux côtés d'un Christophe Maé qui a, lui aussi, tout donné dans les arènes du Tempéras. En août, les Cévenols ont une nouvelle occasion d'être fiers de leur territoire : le Parc national des Cévennes décroche le label mondial "Réserve de ciel étoilé".

Johnny a veillé sur les Fous chantants. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Un peu d'économie pour la rentrée de septembre avec la venue du dirigeant montpelliérain Mohed Altrad à l'École des Mines d'Alès. Le roi de la bétonnière et de l’échafaudage raconte modestement son parcours à des chefs d'entreprises alésiens captivés.

Une prison à Alès, le Miam et la marée jaune

Outre le retour de la Semaine cévenole avec ses personnages médiévaux, le mois d'octobre est celui d'une annonce, et pas n'importe laquelle. En effet, la présidente de la Région Carole Delga affirme que la future prison gardoise sera construite à Alès, suscitant beaucoup de satisfaction chez les élus alésiens, mais parfois aussi quelques inquiétudes du côté de la population.

Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

L'année 2018 se termine avec un peu de gastronomie grâce au Salon Miam. Malheureusement, il n'a pas eu autant de succès que les autres années en raison du mouvement des Gilets jaunes qui a commencé le même week-end et s'est poursuivi jusqu'à la fin de l'année, et continue encore aujourd'hui, dans une moindre mesure.

Les Gilets jaunes au rond-point de la double voie, à Alès. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Elodie Boschet

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio