Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 13.02.2021 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 14305 fois

GARD Il est arrêté et écroué à quelques jours de la prescription de son affaire

Photo d'illustration Anthony Maurin

Les années passent et les personnes condamnées pensent au fil du temps pouvoir échapper à la mémoire de la justice. Mais le couperet peut tomber à tout moment. Il suffit d'un simple contrôle ou d'une petite enquête, pour que les forces de l'ordre contrôlent le casier judiciaire et déterrent une vieille condamnation. C'est ce qui est arrivé à un homme, arrêté vendredi, pour un simple vol de chien dans l'Ardèche. En consultant le fichier des personnes recherchées, les gendarmes constatent qu'il devait effectuer une peine de prison d'un an.... La condamnation date de mars 2015 et devait être prescrite dans quelques semaines, en avril 2021. Les condamnations pour des délits sont prescrites au bout de six ans. Le suspect a donc été écroué hier, à cause de cette sanction pénale gardoise de 2015 pour des escroqueries évaluées à 150 000 euros datant de 2003.

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio