Publié il y a 1 an - Mise à jour le 06.04.2023 - Boris De la Cruz - 1 min  - vu 1343 fois

GARD Le gourou "loup blanc" encore concerné par une plainte pour viol

La section de Recherches de Nîmes enquête sur des viols de la part du gourou d'une secte

Photo archives B.DLC

Cet homme, âgé de 71 ans, est detenu depuis 16 mois. Il a demandé mercredi 5 avril sa libération conditionnelle. 

Il n'était pas présent à l'audience et n'a pas comparu en visio-confénrence. Il était trop fatigué et épuisé par de nombreux mois de détention selon ses avocats parisiens. "Il a perdu 15 kilos en 16 mois, il n'a pas de casier judiciaire et il n'est pas en excellente santé", affirment en coeur ses conseils qui demandent le contrôle judiciaire de leur client. 

Le mis en cause est impliqué dans des affaires de viols et agressions sexuelles sur des adeptes, car cet homme au temps de sa splendeur était "le centre du monde", d'une petite communauté. Le gourou appelé "loup blanc" réfute depuis le début la moindre emprise sur "ses conquêtes", pourtant quelques femmes ont déposé des plaintes.

C'est la Section de Recherches de Nîmes qui a mis fin aux agissements présumés de "loup blanc". Ce dernier a vu son dossier pénal s'épaissir ces derniers mois avec une nouvelle plainte d'une dame pour "viol". En janvier 2023, elle est allée raconter ses mésaventures et les actes dont elle aurait été victime aux gendarmes gardois. 

La chambre de l'instruction de Nîmes rendra sa décision demain vendredi. On saura à ce moment-là si "loup blanc" reste en détention ou s'il bénéficie d'un contrôle judiciaire.

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio