A la uneActualitésPolitique

FAIT DU JOUR Jean Denat, ses projets pour le Gard

Jean Denat Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.
Jean Denat et Pascale Fortunat-Deschamps, candidats sur le canton de Vauvert. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Le président PS du conseil général Jean Denat a présenté jeudi ses nouvelles ambitions pour le Gard.

L'ambiance s'est voulue conviviale et en dehors de toute présentation officielle. Seulement, c'est l'image d'un Jean Denat "seul" que gardera en mémoire la presse, jeudi matin, pour la présentation du bilan et projet de la majorité sortante. Une gauche plurielle (PS-PCF-EELV) qui a gouverné conjointement le Département depuis 1871 !

Aujourd'hui, la gauche gardoise est en danger. Le vent électoral, peu enclin à souffler en sa faveur, fait planer les 22 et 29 mars un vote sanction destiné au gouvernement Hollande. Les observateurs politiques les plus avertis prédisent même une victoire de la droite (UMP-UDI-MoDem) unie, face aux prolifiques candidatures de gauche. Jean Denat, élu au conseil général depuis 1998, se garde bien des prophéties lancées depuis "les portes de Versailles". "Pragmatique", le leader socialiste se réclame d'une gauche "qui assume d'être aux affaires". Et d'en vouloir pour preuve l'exercice budgétaire 2015 : "nous avions la possibilité de voter le budget après les élections, mais nous ne l'avons pas fait. Nous sommes des élus responsables".

Quel bilan ?

Selon le conseil général du Gard, Egard réalise 10 millions de voyages  par an.  Photo : droits réservés.
Selon le conseil général du Gard, Egard réalise 10 millions de voyages par an. Photo : droits réservés.

Avec une diminution des dotations de l'Etat, une augmentation du nombre d'allocataires du RSA et une baisse de rentrées fiscales… Le budget 2015 a donné quelques sueurs froides aux élus. Pourtant, "nous affichons une progression de 3,7 % des investissements. Si j'avais écouté les banquiers, on aurait investi seulement 75 millions d'euros (sur les 191 millions actuels, NDLR)", relève Jean Denat. Garant du bilan de la collectivité, le socialiste s'est armé d'un livret contenant les différentes réalisations de sa majorité. Chef de file de la protection sociale, la collectivité "a créé depuis 10 ans 1900 places pour les personnes âgées et 610 places pour les personnes handicapées". Dans le domaine des transports - autre compétence obligatoire - l'exécutif s'enorgueillit "de la mise en place du réseau de transport Edgard gratuit pour les scolaires". La réalisation des 67 km de voies vertes a eu aussi un écho positif auprès des Gardois : "Sur la voie verte entre Caveirac et Calvisson, les gens se retrouvent, se parlent. Cela a permis de recréer du lien social. C'est un projet de vie !".

Au pouvoir, la gauche s'est distinguée par sa volonté d'étendre ses actions au-delà de ses prérogatives (action sociale, gestion des routes et des collèges). Les élus ont investi dans la culture en soutenant le dispositif "artistes au collège" ainsi que plusieurs festivals et associations culturelles (Jazz à Junas, le cinéma itinérant en milieu rural, le Mobil Home théâtre).  Concernant le développement économique : "4 000 entreprises et créateurs d'entreprises ont bénéficié en 2014 de l'appui du Département". La Gard connaît pourtant un taux de chômage bien supérieur à la moyenne nationale avec 13,7 % en 2014. "La  droite nous l'envoie à la figure. Mais interrogeons-nous sur le taux de chômage de Nîmes qui est de 14% ou celui d'Alès, de 16,8% ! Nous n'avons de leçons à recevoir de personne", assène-t-il.

1 500 logements neufs construits par an

Photo d'archives. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard
Photo d'archives. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard

Le bilan, seul, ne suffit pas à sa réélection. Brandissant un autre petit livret intitulé "ne rien promettre que l'on ne puisse tenir", Jean Denat décline ses ambitions pour le Gard. Un exercice difficile puisque la loi NOTRe censée définir les nouvelles compétences de la collectivité ne sera adoptée qu'en été… La majorité a axé son projet autour de trois axes : un service public de proximité, un juste équilibre entre la ville et la campagne ainsi que des actions en direction de tous les âges. Déjà égrenée à Sauve en février, une mesure prévoit la création "d'un guichet unique" capable "de regrouper toutes les offres dédiées à l'accompagnement des personnes âgées". Aussi, pour lutter contre l'isolement de ces dernières, la gauche souhaite mettre en place des "visiteurs de convivialité". Sélectionnés dans le cadre des emplois d'avenir, ils travailleront en "complémentarité de ce qu'apportent les auxiliaires de vie, infirmières et aides-ménagères".

En matière de logement, autre préoccupation des Gardois, Jean Denat promet la construire de 1 500 logements neufs par an via son opérateur Habitat du Gard. Dans la catégorie "service public de proximité", la majorité veut faire émerger "un conseil de citoyens" qui "donnera son avis chaque année sur les politiques départementales".

Un point, crucial, sur lequel beaucoup de partis pèchent reste à éclaircir : les économies. L'argent public se faisant de plus en plus rare, la prochaine équipe aux affaires devra de nouveau faire des choix : "nous en avons faits pour le budget 2015. (…) On pourra continuer à faire des économies sur le budget de fonctionnement, en ciblant le développement économique par exemple", répond Jean Denat. Mais l'élu espère surtout que "l'Etat prenne une part plus importante du RSA" et que "la croissance revienne pour augmenter les recettes fiscales". D'autres prophéties qui ne sont, elles, pas prêtes de se réaliser…

Lire aussi : DÉPARTEMENTALES Le Bon Sens Gardois dévoile son programme

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR Jean Denat, ses projets pour le Gard”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité