EconomiePolitique

AÉROPORT La charge du président Max Roustan…

Stupéfait des 1,4M€ que comptait lui réclamer le syndicat de l'aéroport pour acter son départ, Max Roustan pointe « des résultats » qui « ne sont toujours pas à la hauteur. »

Max Roustan et Jean-Paul Fournier, président du syndicat de l'aéroport Nîmes-Garons. (Photo : droits réservés)

Remonté. C’est l’état d’esprit du président d’Alès Agglo qui s’est fendu d’un courrier adressé à son camarade Jean-Paul Fournier. L’amitié entre les deux Républicains en fait douter quelques uns ces derniers temps… La semaine dernière, le président du syndicat avait prévu en conseil de réclamer 1,4M€ à Max Roustan. Une indemnité de départ pour acter la sortie d’Alès Agglo de l’aéroport Nîmes Garons.

Le sang du Cévenol n’a fait qu’un tour ! Armé de son stylo, Max Roustan a remis les points sur les « i », en prenant soin d’envoyer la lettre au président du Département et à celui de Nîmes Métropole*. Le président rappelle qu’il est entré au syndicat en 2005 pour « garantir la survie de l’aéroport (…) suite au retrait de la CCI*.» Une implication « temporaire » de 300 000€ par an. Ce versement devait prendre fin « à l’arrivée de la base avions de la Sécurité civile (…) inaugurée sans que nous fussions invités. » 

En matière de savoir-vivre, Alès ne peut malheureusement pas donner de leçon. L’Agglo ne payant plus sa subvention depuis trois ans, donc bien avant l’arrivée des canadairs.

De l'eau dans le gaz ? 

L’affaire aurait pu s’arrêter là. Mais la facture de 1,4M€ a été vécue comme un affront. Alors Max Roustan va plus loin : « En 10 ans, Alès Agglo a rempli ses engagements, ce qui n’a pas été le cas des retombées économiques auxquelles elle pouvait prétendre.» D’ailleurs, « à aucun moment le syndicat n’a été en mesure de présenter un bilan étayé sur l’intérêt de l’aéroport pour le développement des flux de voyageurs. »

Enfin, Max Roustan s’étonne de l’attitude de son camarade nîmois. « C’est surprenant, dans la mesure où nos territoires collaborent depuis des années dans une parfaite entente que vous semblez remettre en cause depuis quelques mois (…) Je souhaite que cette décision ne soit pas la conséquence de la gestion désastreuse de ce dossier par vos proches collaborateurs durant votre absence. »

La plaidoirie a visiblement convaincu Jean-Paul Fournier, qui a retiré les 1,4M€ de l’ordre du jour du conseil syndical. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

*Le Département et Nîmes Métropole sont aussi membres du syndicat de l'aéroport Nîmes-Garons.

*CCI : Chambres de commerce et d'industrie. 

Lire aussi : AÉROPORT Plus d’un million d’euros pour le « Brexit » alésien

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

16 réactions sur “AÉROPORT La charge du président Max Roustan…”

  1. Quand vont-ils enfin décider de fermer cet aéroport qui n’a aucun sens? Il y a 45 aéroports internationaux en France, et Nimes est le 44ième en nombre de passagers, suivi en tout et pour tout par Chambéry. Comment peut on envisager de maintenir une
    telle structure pour un si petit nombre de vols/de passagers ? La réponse est : « en payant la compagnie aérienne pour qu’elle se pose à Nîmes ».
    Maintenir cet aéroport en fonctionnement ne sert qu’à flatter les egos surdimensionnés, et nos impôts n’ont pas vocation à servir à cela.

    1. Nimes Garons doit vivre ,quand une ville compte plus de 155.000 habitants sans les autres communes on doit avoir une gare ,un Aéroport, un Tribunal ,un CHU,,sinon on n’est pas une grande ville,et si l’on perd une de ces antités que je cite tout le reste suit.Ou on progresse sur l’ensemble,ou on baisse sur tout,Mr Fournier l’a bien compris..

    2. Reims, Le Havre ou Dijon sont aussi peuplées que Nîmes et n’ont pas d’aéroport en propre. Par contre, Reims, le Havre et Dijon n’ont pas la chance d’avoir un aéroport à 50 kilomètres sur le domaine d’une autre agglo.
      La réponse est dans le trafic et dans l’appétence des compagnies aériennes pour Garons. Pas de passagers, pas de compagnie aérienne intéressée, alors il est logique qu’il n’y ait pas d’aéroport.
      Au final, considérer que toutes les villes doivent avoir des équipements comparables est une vision complètement absurde. Faudrait-il aussi que Saint-Etienne ait des arènes romaines parce que Nîmes en a ? Faudrait-il que Nîmes ait un fleuve parce que Dijon en a un ? Faudrait-il que Reims ait un port maritime parce Le Havre en a un ? Nîmes ne manque pas de moyens de communication, et n’est pas isolée : TGV, Autoroute, et deux aéroports internationaux à moins d’une heure de route.
      Après, tout cela n’est qu’une question d’arbitrage: faut-il payer des fortunes à Ryanair pour qu’elle accepte de se poser 2 fois par semaine à Garons ( en infraction avec la loi qui interdit ce type de subventionnement ) ou faut-il dépenser le même argent dans une action qui profitera à un plus grand nombre ?

    3. Point par point : J’ai bien envie de demander ce que l’aéroport de Montpellier apporte à Montpellier. De quoi la ville bénéficie-t-elle lorsque des gardois viennent à Fréjorgues ? Quel est l’avantage pour les Montpeliérrains ? Ils ont moins de trajet à faire pour aller à l’aéroport, mais ils ont le bruit des avions au dessus de leurs têtes. Donc, non, je ne joue pas pour Montpellier.

      En ce qui concerne Béziers Agde ( 20% de trafic de plus qu’à Nîmes ), et Carcassonne ( presque deux fois le trafic de Nîmes ), chacun son problème. Si ces deux aéroports sont rentables sans apport de la collectivité, alors il n’y a rien à dire. Sinon, c’est au biterrois et aux carcassonnais de demander à leurs élus de mieux gérer l’argent de la collectivité. Sur le fond, s’il n’y avait qu’un aéroport à Montpellier, il y aurait sans doute plus de destinations desservies et cela ne pourrait que profiter à tous les habitants du Languedoc.

      Quand à Air France, la compagnie nationale ne dessert ni Agde ni Carcassonne et pourtant le trafic y est plus important qu’à Nîmes. Si la compagnie ne dessert pas ces petits aéroports, c’est sans doute après avoir fait le calcul économique de la rentabilité de ces destinations, et ceci explique cela. On peut artificiellement décider qu’il y aura un Nimes Rome, ou un Nimes Barcelone, mais s’ils sont remplis à 25%, il faudra bien que quelqu’un paye la différence. La compagnie nationale n’a pas vocation à desservir Nîmes au titre de la continuité du territoire ( comme elle le fait à Cayenne ), parce que Nîmes est desservie par le train. C’est donc les collectivités qui bouchent les trous.

      Au final, encore une fois, c’est une question d’arbitrage : soit on file de l’argent à Ryanair pour qu’il desserve l’aéroport, et on subventionne le fonctionnement de l’aéroport, soit, avec le même argent, on investi sur d’autre projets ou on baisse les impôts. Le rôle des politiques est de faire cet arbitrage, et notre rôle d’électeurs est de choisir ces élus en fonction de leur choix. Pour ma part, c’est clair, je préférerais que l’argent serve à autre chose, mais je peux parfaitement comprendre que votre choix soit différent parce vous êtes utilisateur de l’aéroport, par exemple. Le seul choix qui serait fou serait de penser que cet aéroport est utile pour maintenir le  » rang  » de Nîmes.

  2. Réponse à ROGER. A Nantes il a un aéroport,on en veut deux pour les touristes étrangers qui iront à Paris ou ailleurs en trains.Donc si vous étes logique NIMES pourrait remplacer cette construction de Notre Dames des Landes,il y a la capacité.Soufflez le à Mr AYRAULT. De plus Nimes c’est le GARD,1 seul aéroport,pourquoi ne pas fermer Béziers,Agde,Perpignan,Carcassonne et ne garder que Montpellier ,si vous vous vous dites cohérent.

  3. A Roger,vous qui regardez à la dépense publique,regardez combien donne la ville de Montpellier pour le sport professionnel,aprés on parle des collectivités qui donnent l’argent des contribuables ou il faut..Quand à AGDE il fait son chiffre l’été……………………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité