A la uneActualités

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Comme tous les dimanches, Objectif Gard vous propose son cocktail d’indiscrétions politiques. Un digestif hebdomadaire à déguster sans modération !

Pissas ne meurt jamais. Ça aurait pu être le titre du prochain James Bond, tourné au siège de la fédération du Parti socialiste du Gard. Dans la peau de Roger Moore, le vice-président du Département, Alexandre Pissas. Exclu il y a trois ans du Parti socialiste, le répudié demande depuis des mois à être réintégré. Une nouvelle demande sera examinée ce mardi en bureau fédéral...pour la troisième fois ! C'est le Nîmois Jérôme Puech qui a inscrit cette requête à l'ordre du jour. De quoi faire grincer des dents quelques socialistes, qui n'ont pas digéré les candidatures dissidentes de M. Pissas aux Départementales et aux Législatives. Certains s'interrogent sur les raisons qui poussent M. Puech à soutenir la démarche du maire de Tresques. Qu'a-t-il à y gagner ? Une labellisation du PS pour les prochaines municipales nîmoises en 2020 ? Au niveau national, M. Pissas, proche de Stéphane Le Foll, aurait-il encore quelques alliés sur qui compter ? Des soutiens précieux qui pourraient également l'aider à être investi aux prochaines sénatoriales... En politique, les plus belles alliances naissent toujours sur des intérêts communs.

Ça va mal finir. C'est une phrase qui n'est pas passé inaperçue lors du dernier déjeuner presse organisé par Éric Giraudier annonçant "l'impossibilité pour la Compagnie des Alpes de répondre au projet Magna Porta de l'Agglo de Nîmes étant mandaté par la Région pour la création d'un parc de loisirs. Et je sais de quoi je parle, j'ai rencontré le numéro deux du groupe il y a quelques jours !" Selon nos informations révélées la semaine dernière, la Région a mandaté le géant du développement et de l’exploitation des parcs de loisirs afin qu'il puisse déterminer si le site de Manduel pouvait accueillir le fameux parc de loisirs dont toute l'Occitanie rêve. Ce qui se trame dans la prise de parole du président de la Chambre de commerce et d'industrie du Gard est plutôt lié au refus actuel d'Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole, de mettre à disposition d'Éric Giraudier un terrain stratégique sur le Parc Georges Besse (dont l'Agglo de Nîmes a la responsabilité, NDLR) pour y construire le futur siège de la chambre consulaire, mais aussi de la médecine du travail et l'organisation professionnelle UPE 30. Par ailleurs, autre grief et pas des moindres, Éric Giraudier aurait toujours une dent contre le patron de l'Agglo Nîmoise après l’installation d'une antenne nîmoise de l'École de Lyon sur le site de l'EERIE. Une structure de formation qui serait en concurrence directe avec l'École de Gestion et de Commerce (EGC) appartenant à la CCI.

Ça grince chez En Marche !  L'attaché parlementaire de Philippe Berta, François Courdil, a décidé de participer lundi soir à 18h30 au lancement de la campagne des Municipales de l'association nîmoise Tous pour notre avenir, le mouvement initié par Jean-Paul Boré, ex-candidat en 2014. Au même titre que plusieurs personnalités de Nîmes, de villes et villages de l’Agglomération qui, selon Tous pour notre avenir, ont répondu favorablement à l'invitation. Le problème, c'est que du côté des "marcheurs", cette participation est mal vue, l'ensemble des comités En Marche ! regrettant le risque de confusion et la stratégie de cavalier seul.

Avant de s'unir. D'autant plus qu'à la même heure, lors d'une réunion extraordinaire programmée à la salle des Costières de Nîmes, plusieurs comités En Marche ! de Nîmes vont s'allier en un seul et même collectif représentant entre 700 et 800 adhérents qui devra entériner les premières actions pour bâtir le projet 2020. Et réfléchir aux opportunités de mise en orbite d'un potentiel candidat qui pourrait être un acteur de la société civile ou, suivez mon regard,... déjà installé tout en haut du Colisée.

Une histoire de vice-présidence. Le conseil communautaire de l’Agglo du Gard rhodanien se réunira ce lundi soir à Vénéjan. À l’ordre du jour, l’attribution d’une vice-présidence, suite à l’élection municipale partielle de Laudun-l’Ardoise qui a vu l’ancienne équipe battue par celle d’Yves Cazorla. La vice-présidence aux parcs régionaux d’activités et aux infrastructures de transport, jusqu’ici tenue par le Laudunois Bernard Pasquale, est donc vacante et convoitée ouvertement par Yves Cazorla. Selon nos informations, c’est mal barré : la majorité communautaire soutient la candidature de Bruno Tufféry, maire de…Vénéjan, l'hôte du soir. Laudun-l’Ardoise, troisième commune de l’Agglo démographiquement mais première contributrice économique en termes d’ex-taxe professionnelle, ne devrait donc pas tenir de vice-présidence communautaire. Réponse demain soir !

Jean-Marc Roubaud en marche vers Avignon. La rumeur bruisse depuis quelque temps du côté de la cité des papes. Le maire de Villeneuve et président du Grand Avignon, Jean-Marc Roubaud, envisagerait de traverser le Rhône et de se présenter à Avignon en 2020, avec la bénédiction de La République en marche (LREM). Le Gardois a d’ailleurs rencontré le chef de la LREM, Christophe Castaner, fin mai, comme l’ont révélé nos confrères du Dauphiné Libéré. « On est en train de préparer l’atterrissage de Jean-Marc Roubaud à Avignon », confirme une source proche du dossier. D’après nos informations, le Villeneuvois n’aurait pas forcément l’étiquette, mais LREM ne présenterait personne face à lui.

Audrey Lamy regarde le match incognito. Venue à Alès vendredi soir pour présenter, en avant-première, le film « Ma reum » où elle incarne le rôle principal, Audrey Lamy a prolongé le week-end dans la capitale des Cévennes ce samedi. À l’heure du premier match de l’équipe de France, l’actrice cévenole était entourée de ses proches à la terrasse du bar de L’ambiance. Au milieu des autres Alésiennes et Alésiens dont les regards étaient tous tournés sur le grand écran extérieur, Audrey Lamy est (presque) passée incognito !

La rédaction

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité