Archives.Faits DiversFaits divers.

URGENT : PERPETUITE CONFIRMEE EN APPEL POUR L’ANCIEN POMPIER GARDOIS, ACCUSE DU MEUTRE D’UNE LYCEENNE EN 1987 …

Confondu par son ADN dix-neuf ans après les faits, l'ancien pompier de 57 ans Robert Greiner a vu sa
condamnation à la réclusion à perpétuité confirmée en appel ce vendredi 02 octobre 2009, par la cour d'assises du Rhône, pour le viol et le meurtre d'une lycéenne en 1987.


La cour a été plus indulgente que l'avocate générale, Jacqueline Dufournet, qui avait requis la
perpétuité assortie d'une peine de sûreté de 18 ans.


"Je n'ai pas violé, ni tué cette malheureuse jeune fille. Je suis innocent et je paye pour quelqu'un
d'autre", a martelé Robert Greiner au cinquième et dernier jour de son procès en appel, comme il l'avait fait en première instance devant la cour d'assises du Gard, en avril 2008.


Pour rappel, Evelyne Boucher, 16 ans, avait été découverte en décembre 1987 par deux chasseurs dans
une clairière de la commune des Angles (Gard). Son corps, tuméfié et partiellement dénudé, portait des marques de strangulation, de violences sexuelles, et d'une blessure par arme à
feu.

 

L'enquête, infructueuse pendant près de 19 ans, avait rebondi avec l'interpellation en 2006 de Robert
Greiner, après le rapprochement fait grâce au Fichier national des empreintes génétiques (Fnaeg) entre son ADN, prélevé dans une affaire distincte, et des traces de sperme relevées sur la
victime.

 

Le pompier professionnel d'Avignon, qui exerçait dans une caserne voisine du lycée de la victime,
avait admis qu'il avait "peut-être" eu un rapport sexuel avec Evelyne Boucher, mais qu'il ne s'en souvenait pas.

 

Source : lexpress.fr (article complet ICI)

Vous aimeriez aussi

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité