PolitiquePolitique.

LE FRONT NATIONAL PRÉSENTE CE SAMEDI 22 JANVIER 2011, SES CANDIDATS AUX CANTONALES 2011 A NÎMES …

evelyne-lucien-julien.JPG

La section Gard du Front National a donné une conférence de Presse ce samedi 22 janvier 2011 afin de présenter ses 3 candidats FN Nîmois aux élections cantonales des 20 et 27 mars prochains.

Quelques jours après le Congrès du parti qui s'est, pour Lucien Ruty, secrétaire départemental du FN et candidat sur le 4e canton, conclu par "une belle atmosphère d'unité autour de la nouvelle Présidente Marine Le Pen", "il n'y a aucune raison de ne pas croire en nos chances".

Avec 18% d'intentions de vote au niveau national dans un récent sondage pour la Présidentielle, tous les voyants sont au vert et le sourire bien visible sur les représentants du FN.

Pour Julien Sanchez, conseiller régional et candidat sur le 5e canton, "l'inaction, la passivité des élus UMP au conseil régional prouve que sans le FN il n'y aurait aucune opposition, aucune alternative à la Gauche.

Au Conseil Général, à ce jour, il n'y a personne pour dénoncer les scandales et faire la chasse au gaspi... Il est temps d'envoyer des gens solides pour réveiller ces fainéants et remettre de l'ordre dans les comptes car nos Impôts ne doivent pas servir à n'importe quoi".

Celui qui est le benjamin du Conseil Régional depuis les élections de mars, croit lui aussi dur comme fer aux chances des candidats Frontistes Nîmois aux cantonales (non seulement sur Nîmes 3, mais aussi sur Nîmes 4 et 5) et évoque sans détour le bilan des sortants :

"nul, nul et... nul !

On a essayé l'UMP et les Centristes au niveau national depuis 2002 et à la Mairie depuis 2001, le PS, le PC et les Verts au niveau régional depuis 2004 et départemental depuis toujours.

Partout les taxes ont augmenté, nous sommes la risée de la France pour l'insécurité de la ville montrée en "exemple" dans divers reportages, les trafics, l'immigration et l'islamisation n'ont jamais été aussi forts et non contrés, et j'en passe... Les Nîmois méritent vraiment mieux !"

Evelyne Ruty confirme : "En plus des taxes, l'action économique est devenue l'inaction économique ! En centre ville les commerces ferment les uns après les autres au profit de la grande distribution à qui on fait toute sa place en périphérie. Seuls des kebabs ouvrent en centre ville aujourd'hui ! Cela on le doit à la municipalité UMP".

Cette année, le mode de scrutin a changé. Il faut désormais 12,5% des inscrits pour se qualifier pour le second tour (soit environ 25% des exprimés vu les taux d'abstention).

Mais pour les candidats FN, la question de la qualification ne se pose même pas : "Nous faisons et ferons une grosse campagne. Les sympathisants du Front iront voter car ils savent qu'avec nous ça va changer ! Notre objectif est bien de gagner, pas d'arriver seconds ni de faire de la figuration ! Le FN doit devenir le premier parti de Nîmes"

www.objectifgard.com vous propose de découvrir les trois candidats :

Nîmes 3 : Evelyne RUTY

- Conseillère régionale du Languedoc-Roussillon

- Membre du Comité central du Front National

- Secrétaire de direction

Nîmes 4 : Lucien RUTY

- Membre du Comité central du Front National

- Secrétaire départemental FN du Gard

- Ancien Capitaine de Frégate de la Marine Nationale

Nîmes 5 : Julien SANCHEZ

- Conseiller régional du Languedoc-Roussillon

- Membre du Comité central du Front National

- Chef du projet internet du Front National

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité