Nîmes

THÉÂTRE ET CONCERT, JEUDI 17 ET SAMEDI 19 MARS 2011 : MICHEL JONASZ POUR DEUX SOIRS AU THÉÂTRE DE NÎMES …

visuel3_286_2121.jpg

Aussi à l'aise avec la chanson qu'avec la comédie Michel Jonasz présente au Théâtre de Nîmes (1 place de la Calade) les deux facettes de son talent, le jeudi 17 et samedi 19 mars 2011 !

Avant de réunir son trio jazz pour un délicieux concert, il fait avec Abraham un tour de scène théâtral aux rythmes tziganes.

La représentation de Abraham Écrit, mis en scène et interprété par Michel Jonasz, aura lieu le jeudi 17 mars 2011 à 20h30 ...

Cela faisait trente ans qu'il n'avait pas fait de théâtre. Michel Jonasz remonte sur les planches pour endosser le rôle de son grand père maternel, Abraham.

Autobiographique, ce spectacle musical dévoile la personnalité d'un artiste entier à travers l'histoire de ce juif né en Pologne, parti en Hongrie à vingt ans avant de mourir quelques années après en déportation.

Abraham, épicier et cantor à la synagogue, se souvient de ses années heureuses entouré de sa femme et de ses enfants, lorsqu'il chantait ou philosophait avec son fidèle ami Yankle, le meilleur tailleur du monde…

Sans emphase, habitée d'un humour yiddish irrésistible, la voix ouatée du chanteur de La Boîte de jazz porte la pièce de bout en bout, faisant revivre ses racines au son des musiques tziganes qui ont bercé son enfance.

Préférant dire l'amitié, l'amour et les rites d'une communauté au destin tragique, il réveille la joie de vivre des siens. Le rire et l'émotion se chevauchent au fil de ces fragments de vie colorés, entremêlées de chansons, compositions originales spécialement enregistrées à Budapest.

Happée par un souffle de fraternité, la dimension incantatoire de cette parole intime accorde les talents de comédien et de chanteur de celui pour qui « chaque vie est une musique ».

Abraham est un morceau de bravoure où l'on découvre, derrière l'immense interprète, un homme, fier de transmettre sa passion du chant et de la musique, la sienne et celle du patriarche inconnu.

Tarifs : 32€ / 30€ / 16€ / 11€

Tubes intemporels, blues nostalgiques et swings revigorants, toute la palette musicale de Jonasz est là, pour un concert à l'ambiance feutrée, le samedi 19 mars 2011 à 20h30 ...

Depuis quarante ans, il balade sa douce mélancolie et son timbre de voix unique.

C'est en découvrant le rythm'n'blues de Ray Charles que Michel Jonasz se met enfant au piano, dans le HLM familial de la porte de Vanves.

Il ne cesse depuis de renouveler son inspiration, nourrie du jazz des Big Bands, mais aussi de ses origines hongroises, chantant l'amour et ses désillusions, claironnant la joie de vivre.

Ses mélodies ont fait danser des générations entières sur ses tubes, de ses mémorables Vacances au bord de la mer à La Boîte de Jazz, chantant à guichet plus que fermé Joueurs de Blues, Supers nanas ou Fourmis rouges…

Il accumule les Disques d'or et les Victoires de la Musique, écrit des chansons pour Françoise Hardy ou Eddy Mitchell. Théâtre, cinéma, télévision, rien ne lui échappe.

Mister Swing quitte aujourd'hui l'ivresse des grandes scènes, de l'Olympia au Zénith de Paris, pour un concert feutré en compagnie de jeunes musiciens de l'Orchestre national de jazz.

Il les laisse dialoguer dans de remarquables solos et il glisse entre deux airs des anecdotes savoureuses.

On retrouve les incontournables de son répertoire, assorti de quelques joyaux de la chanson française, comme Brel ou Brassens, agrémentés de ses tempos jazzy.

Tarifs : 32€ / 30€ / 16€ / 11€

Source : Théâtre de Nîmes

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité