EconomieEconomie.

LA RÉGION LANGUEDOC-ROUSSILLON ACCOMPAGNE LE PARTENARIAT ENTRE LES TRUFFICULTEURS ET LES SCIENTIFIQUES

region-languedoc-roussillon.gif

 

 

 

Dans le cadre de la présentation des résultats du programme « Typologie des stations truffières des régions pyrénéennes », la Région a reçu ce mardi 24 mai 2011, les trufficulteurs du Languedoc-Roussillon, ainsi que des scientifiques de France et d’Espagne.

Cette rencontre a été consacrée aux perspectives ouvertes par ce programme de recherche.

 

Les données récoltées ont été rassemblées et leur analyse statistique a permis de préciser les conditions de milieu et les pratiques culturales les plus favorables au développement de la truffe en Languedoc-Roussillon.
Les résultats obtenus seront intégrés dans le cadre du programme régional d’expérimentation sur la truffe, financé par la Région et mené conjointement par les Chambres d’agriculture et les syndicats départementaux.

 

Ces données pourront également bénéficier à d’autres programmes de recherche en cours ou à venir, comme le programme Systruf lancé en 2010, dirigé par le Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE), et dont le volet régional est financé par la Région.

Par le programme « Typologie des stations truffières pyrénéennes » qu’elle soutient depuis 2 ans aux côtés de la Communauté de Travail des Pyrénées, la Région souhaite construire un partenariat durable entre chercheurs et trufficulteurs, en incitant les scientifiques à explorer l’univers méconnu de la truffe, et en intégrant les résultats de leurs recherches dans les pratiques culturales des trufficulteurs, pour améliorer la maîtrise de cette production.
Réalisé sous la coordination de l’INRA Montpellier, et en partenariat étroit avec les trufficulteurs, le programme a conduit à la visite, à l’étude et à l’échantillonnage de plus de 200 stations truffières des régions Navarre, Catalogne, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

Au-delà de la recherche et de l’expérimentation, la Région se mobilise fortement pour soutenir la filière truffe, par le soutien de la promotion du produit, par le développement de sa production, l’accompagnement de la création de truffières plantées et la réhabilitation de truffières naturelles. Plus de 800 000 € ont ainsi été consacrés depuis 2005 à la création de près de 500 hectares de truffières, venus s’ajouter aux 2 000 ha déjà existants.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité