Actualité générale.Actualités

POLÉMIQUE SUR LA TAXE TRANSPORT DE NÎMES MÉTROPOLE RÉVÉLÉE PAR LA GAZETTE DE NÎMES : RÉACTION DE NÎMES MÉTROPOLE

Nimes metropole

 

 

Cette semaine, La Gazette de Nîmes publie un article sur la taxe transport de Nîmes métropôle.

 

Selon l'hebdomadaire local, l'agglomération de Nîmes sollicite auprès des chefs d'entreprise (de plus de 9 salariés) depuis le 1er janvier 2005, une contribution à la construction et à l'entretien des transports en commun.

 

Cette contribution pour Nîmes métropole est liée au TCSP.

 

Depuis 2005, la taxe a rapporté en moyenne 20 millions d'euros par an à l'agglo de Nîmes.

 

La Gazette de Nîmes s'étonne donc que la taxe est sollicitée aux entreprises depuis 2005 pour un démarrage de travaux sur maximum 5 ans.

 

Or les travaux auraient démarrés en février 2011 au lieu de début 2010, le délai de 5 ans étant donc dépassé ...

 

Sans compter que les travaux du TCSP sont en ce moment, arrêtés.

 

Nîmes métropôle a souhaité réagir à cet article ... www.objectifgard.com vous propose de découvrir sa réaction, dans son intégralité, transmise à notre rédaction :

 

"Dans son article sur le versement transport, la journaliste de la Gazette a visiblement été mal informée en prétendant que NIMES METROPOLE aurait augmenté de manière irrégulière la taxe de versement transport payée par les entreprises de plus de 9 salariés pour la réalisation de la ligne 1 du TCSP de la Communauté d’Agglomération.

 

Si l’article L 2333-65 du Code Général des Collectivités Territoriales prévoit bien que le niveau du taux de versement transport doit être lié au démarrage de travaux dans un délai maximum de 5 ans, il est absolument inexact de prétendre que les aménagements liés au TCSP n’auraient débuté qu’en février 2011.

 

En effet, les premiers travaux relatifs au TCSP ont été réalisés en 2006 et 2007 par la Ville à l’occasion du chantier AEF dans le cadre d’une convention passée avec NIMES METROPOLE.

 

Ces travaux ont consisté notamment à la réalisation de la plateforme en site propre du Boulevard de la Libération.

 

C’est donc moins de 2 ans après la délibération du 30 septembre 2004 augmentant le taux de versement transport à compter du 1er janvier 2005, que les premiers travaux liés au TCSP ont été engagés.

 

Le Président de la CCI, Monsieur Eric GIRAUDIER a d’ailleurs fait savoir par courrier au Président de Nîmes Métropole qu’il était indigné par l’utilisation faite par l’auteur de cet article de « propos déformés et sortis de leur contexte, tenus par un collaborateur qui n’est intervenu que pour donner des éléments d’observation économique ».

 

Il est d’ailleurs surprenant que l’on fasse par ailleurs s’exprimer un prétendu responsable de l’agglomération de Montpellier resté anonyme, dont tout montre qu’il ignore les tenants et aboutissants d’un dossier dont il n’a évidement pas la charge.

 

Je note d’ailleurs qu’aucun contact n’a été pris par la journaliste auprès de l’élu en charge du dossier du TCSP, que je suis, pour obtenir une information éclairée.

 

L’ensemble de ces éléments me conduit naturellement à m’interroger sur l’objectif recherché par les initiateurs de cet article. Pour autant, le projet continue à avancer et contrairement d’ailleurs à ce qui est écrit, les chantiers se poursuivent de l’A54 jusqu’à l’écusson."

 

Vivian MAYOR,  Membre du Bureau communautaire et  Délégué au Transport Collectif en Site Propre

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité