Actualité générale.Actualités

DOSSIER COMPLET : LABEL TOURISTIQUE « VILLAGE DE CARACTÈRES », TROIS COMMUNES GARDOISES EN PASSE DE LABELLISATION

village-caractere_1964.jpg

Trois villages gardois sont sur le point d'atteindre les mises à niveau nécessaires pour obtenir le label « Village de Caractères » garantissant une authenticité patrimoniale et touristique: Vézénobres, Barjac et Lussan.

 Depuis 2007, le Conseil général du Gard a initié cette démarche de labellisation de 12 villages gardois avec le soutien de la Région Languedoc-Roussillon, et le concours du Comité Départemental du Tourisme et du Conseil d’Architecture d’Urbanisme et d’Environnement du Gard.

A l’occasion de l’adhésion du réseau gardois des Villages de Caractère du Gard à la Confédération Nationale des Villages et Cités de Caractère, Gérard Garossino, conseiller général et délégué de la commission consultative pour le label des Villages de caractère, Laurent Pons, président du CDT du Gard et Yvan Verdier, président du CAUE, font un point d’étape sur la démarche gardoise.

Laurent Pons, président du Comité départemental du tourisme du Gard et Michel Albin, président de la Confédération Nationale et Internationale des Villages et Cités de Caractère ont signé une convention pour l'adhésion du Gard au réseau national.

25 Départements sont intéressés par la démarche "Villages et Cités de Caractères": le Département du Gard est le premier département à s'être mobilisé pour cette démarche et à concrétiser son engagement via cette signature de convention.

Le coût total de travaux pour l’ensemble des villages s’élève à 3, 36 millions d’euros (hors taxes).

Le Conseil général du Gard mobilise globalement plus d’un million d’euros pour la mise en œuvre de cette démarche (84.000 € par village).

Cette initiative départementale doit générer à terme 2,5 euros pour 1 euro investi, pour la partie travaux, et 4 euros pour 1 euro investi pour la partie touristique (statistiques chiffres investissement tourisme).

www.objectifgard.com vous propose de découvrir un dossier complet concernant cette labellisation :


L’émergence d’un réseau gardois de 12 villages candidats

Sélectionnés pour leur identité patrimoniale et paysagère, leur seuil de population inférieure à 2000 habitants et leur capacité à offrir un accueil touristique minimum (hébergement, restauration, services et commerces), 12 villages emblématiques des destinations touristiques gardoises – Cévennes, Garrigues et Rhodanien, Camargue et littoral - ont candidaté.

Il s’agit d’Aumessas, d’Aiguèze, de Barjac, de Dourbies, de La Roque-sur-Cèze, du Cailar, de Lussan, de Mialet, de Saint -Jean-de -Valériscle, de Saint-Martial, de Sauve et Vézenobres.

Six autres villages rejoindront à terme le réseau gardois.


3 d’entre eux, Barjac, Lussan et Vézenobres, terminent les aménagements

Engagés dans la démarche dès l’origine, les trois villages procèdent en ce moment aux opérations d’aménagement et d’embellissement visant à la fois la valorisation patrimoniale et l’agrément du cadre de vie des résidents et des touristes. Le CAUE a opéré aux diagnostics et aux préconisations.

La commune maître d’ouvrage, épaulée par le comité de pilotage départemental, a décidé du projet de structuration du cœur de village. Les diverses interventions sur le patrimoine et les espaces publics ainsi que la valorisation du circuit de découverte du village ont été mises en œuvre par les bureaux d’études, intervenants spécialisés et entreprises de travaux.

La dimension paysagère est importante, d’autant que les villages sont déjà dans le dispositif «Villes et Villages Fleuris ». Elle s’inscrit dans un souci de gestion raisonnée des espaces.

De nombreuses réunions publiques de présentation des esquisses ont permis d’expliquer aux résidents la finalité du label. Commerçants, habitants permanents, résidents secondaires, prestataires de tourisme ont été régulièrement informés de l’état d’avancement local du label. Les travaux, interrompus pendant la période estivale, doivent prendre fin cet hiver.

Pour ces trois villages, le coût des travaux est de l'ordre de 840.000 € (hors taxes). Le Conseil général du Gard a engagé pour les trois opérations en cours un budget de 252.000 € (+ 252.000 € pour la Région + 150000 € pour l'Europe).


« Villages de caractère » : un label à objectifs patrimonial et touristique

Le département du Gard recèle de nombreux petits villages typiques souvent méconnus qui font le charme du tourisme patrimonial de nos régions. De ce constat est né en 2007 le label «Villages de Caractère », garant d’une authenticité patrimoniale et touristique, susceptible de séduire les clientèles attirées par le patrimoine bâti et naturel d’arrière pays.

« Villages de Caractère » est une initiative expérimentale du Conseil général du Gard, soutenue par la Région Languedoc Roussillon et portée par le Schéma de l’Economie du Tourisme et des Loisirs du Département.

Il vise à conforter l’image touristique du département et à consolider l’activité économique induite par les séjours. Il complète les différentes démarches et labellisations de tourisme culturel entreprises en matière de Voies Historiques (Régordane, Stevenson, Saint Jacques de Compostelle, Saint Guilhem le Désert, voie Domitia), de Parcs et Jardins, de label d’Art et d’Histoire, de Villes et Villages Fleuris, de Plus Beaux Villages de France, de Grands Sites labellisés.

Le label repose sur des critères d’éligibilité et des critères d’homologation. Pour accompagner les villages candidats dans les mises à niveau nécessaires à l’obtention du label. La collectivité départementale a déterminé une méthodologie et une assistance à maitrise d’ouvrage assortie d’un règlement technique et financier. L’obtention du label est délivrée pour 5 ans renouvelable, sur la base de la Charte Qualité des Villages de Caractère. Il résulte de l’exécution significative d’un plan de mise en valeur architectural et paysager et d’une mise en tourisme correspondant au cahier des charges Tourisme Qualité France.

Un financement public incitatif :

Plafond de dépense subventionnable : 280.000 euros
- 30% du Conseil général
- 30% de la Région
- 40 % à la charge des communes, en maîtrise d’ouvrage
– Crédits Feader possibles


Mise en œuvre d’une signalétique spécifique

En parallèle, le projet touristique du label prend forme, élaboré par les élus, les professionnels du tourisme et les prestataires avec le concours des Offices du Tourisme et du Comité Départemental du Tourisme. Son aboutissement conditionnera l’obtention du label. Il fera l’objet prochainement d’une convention portant sur l’accueil touristique d’une part et l’offre d’animation et de loisirs d’autre part, axée sur les ailes de saison: printemps et automne.

Dans ce cadre, ont été imaginés des dépliants de visite et une signalétique patrimoniale jalonnant le parcours historique de découverte du village, chartés pour l’ensemble des villages labellisés. Les communes pourront avoir recours aux technologies de la communication (QR codes, bornes d’information etc). Des panneaux généraux d’information sont prévus aux entrées de village ainsi que des tables de lecture du paysage, des espaces de repos et de détente aménagés, des aires d’accueil de camping, des points d’eau potable et des toilettes fixes. L’accessibilité aux personnes handicapées de lieux recevant du public fait partie du cahier des charges.

Des dispositifs sont progressivement mis en place en faveur de l’ouverture au minimum du 1er Avril au 31 Octobre d’un point accueil-information et d’hébergements labellisés. Les établissements de restauration et les cafés, dont certains font partie du réseau régional « Cafés de Pays » ou « Bienvenue à la Ferme », sont également associés à la démarche. Les commerces sont incités à la vente de produits locaux du terroir.


Offre d’animation, de loisirs et d’activités de pleine nature issue du label

Concernant l’offre d’animation et de loisirs, le label « Villages de Caractère » valorise les sites culturels et touristiques tels que galeries d’art, musées, centres d’interprétation, lieux d’exposition. Des efforts sont réalisés en vue d’offrir régulièrement au public des visites organisées de village à travers un réseau de « guides de pays » issu principalement des Offices de Tourisme et de la profession de Guides agréés. La participation des villages aux Journées Européennes du Patrimoine est obligatoire.

Le label encourage également les prestataires d’activité de découverte du territoire comme la randonnée pédestre, les balades à cheval ou à vélo. A l’appui du label « Gard Pleine Nature » géré par le Conseil général, les villages s’attachent à proposer un panel d’activités de pleine nature. Artisanat et terroir sont également concernés.

Enfin, le label soutient les animations et manifestations en rapport avec l’identité des villages. Outre les programmes soutenus par le Comité départemental du Tourisme tels que FIRA, Avril en Balade, Octobre Nature, En Mai Fais ce qu’il te plait, Saisons du Terroir, Escapades Nature, le label prend en compte les initiatives culturelles et festives des villages.


Assistance technique et soutien financier du Conseil général du Gard

Afin de garantir l’exemplarité des aménagements mis en œuvre au regard du label « Villages de Caractère », le Conseil général du Gard apporte, outre le financement, une assistance technique et administrative gratuite, excluant toutes missions de maîtrise d’œuvre. Les missions exécutées par le Département sont définies dans une convention d’assistance technique, administrative et financière signée par l’ensemble des villages retenus.

Fort de sa connaissance du territoire et des compétences techniques de ses services, le Département aide la collectivité à mettre en place l’ensemble des étapes de création du projet.

Cela se traduit par :

- L’identification des différents intervenants « techniques » sur le territoire communal,
- L'analyse des réseaux d'eau potable et d'assainissement
- L'analyse des réseaux secs aériens pour organiser la dissimulation.
- Une assistance au maître d’ouvrage pour choisir le ou les maîtres d’œuvre " Villages de caractère". Ces derniers devront avoir une sensibilité paysagère très forte, traduite par la présence d’un paysagiste, suivre les règles du code des marchés publics et assurer la coordination entre les différents maitres d’œuvre concernés
- Un suivi technique pendant toute la démarche projet
-  Une assistance à la vérification de l’application du cahier des charges
- La vérification de la conformité de l’ensemble des travaux avec le programme initial.

Le financement étant conditionné à l’obtention du label, l’objectif de l’assistance apportée par le Département est l’obtention du label d’où la vérification de la conformité au diagnostic du CAUE.


Adhésion du Gard au national : vers une mise en réseau interdépartementale

L’initiative gardoise n’est pas unique. Des démarches partenariales similaires mais isolées sont entreprises en France par les collectivités locales, sur la base de cahiers des charges sensiblement identiques et d’objectifs communs : privilégier la mise en tourisme du patrimoine et répondre à l’attente des clientèles. A cet égard, pour le midi de la France, le Comité départemental du Tourisme de l’Ardèche fait figure de précurseur.

Le réseau des Petites Cités de Caractère, dynamique en Bretagne et en Franche Comté a su impulser des démarches durables. De nombreux Départements et Régions accompagnent des réseaux émergents de villages labellisés.

Le réseau Franc Comtois des Cités de Caractère se propose fédérer les réseaux territoriaux de villages labellisés.

Avec la Confédération Nationale des Villages et Cités de Caractère, animée par ce réseau Franc Comtois des Cités de Caractère, le Comité Départemental du Tourisme du Gard, porteur du réseau des 12 Villages candidats au label, a constaté de nombreuses convergences :

- même nature de critères d’éligibilité, de modes opératoires, de sources de financement et de finalités tant culturelles qu’économiques

- même exigence dans les plans d’action concernant les aménagements de village et l’accueil touristique,

- mêmes enjeux dans la communication, la promotion et le marketing de cette offre en termes d’image touristique.

Ces raisons motivent l’adhésion du Gard à la Confédération, dans le respect de l’autonomie territoriale gardoise. L’objectif est la mise en réseau afin de développer des échanges inter réseaux de caractère, de mutualiser des expériences et des savoirs faire, de promouvoir les actions entreprises et d’envisager des actions communes, pour le plus grand profit du tourisme culturel en général et du tourisme gardois en particulier, comme le souligne la convention de partenariat signée ce mercredi 6 juillet entre la Confédération et le Comité départemental du Tourisme du Gard. A ce titre, le CDT du Gard a aussi organisé la veille une rencontre sur le thème des labels touristiques « Villages de Caractère » avec de l’ensemble des partenaires nationaux et locaux et acteurs du réseau.

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité