Du côté de Nîmes

1ER FESTIVAL JAZZ DE BEZOUCE, CE JEUDI 14 ET VENDREDI 15 JUILLET 2011

thumb_2410174456.jpg

 

 

 

Bezouce accueille son premier festival de Jazz dans ses arènes, ce jeudi 14 et vendredi 15 juillet 2011.

 

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :

 

 


Jeudi 14 Juillet 2011 à 21h30 : XAVIER DESANDRE NAVARRE

 

Percussions Solo Congas, berimba...

Né à Paris en 1961, Xavier Desandre Navarre est un musicien de jazz, percussionniste et batteur français.

 

En 1975, il étudie les percussions classiques pendant un an au Conservatoire à rayonnement régional d´Aix-en-Provence puis s'initie aux percussions brésiliennes avant de commencer sa carrière en 1987 avec Laurent Cugny au sein du Big Band Lumière pour une tournée avec Gil Evans. Il s'établit alors à Paris.

 

De 1991 à 1994, il fait partie de l'Orchestre national de jazz de Denis Badault.l mène en parallèle une carrière de sideman en jazz et de musicien de variétés. Dans ce registre, il participe à l´enregistrement de plus de cent albums, travaillant notamment avec des artistes tels que Les Rita Mitsouko, Michel Jonasz, Richard Gotainer ou Manu Dibango. En jazz, On a pu le voir aux côtés de David Sanborn, Bireli Lagrène, Randy Brecker, Nils Lan Doky, Gil Evans, Lars Danielsson, Edouard Ferlet, Youn Sun Nah, Nils Petter Molvaer...

 

En 2010, il participe à un nouveau à un projet de Laurent Cugny, l'Enormous Band.

 

Au cinéma, il compose notamment pour le film Léon de Luc Besson, ainsi que pour Manolete de Menno Meyjes. En 1998, il a composé des musiques pour la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde de football à Paris. En 1999, il participe à la création du label de production indépendant Peak Power.

 

 


Jeudi 14 Juillet 2011 à 22h30 : The 4 ESSENTIAL Quartet

 

Thierry Maillard piano

Debora Seffer violon

Dominique Di Piazza bass

Johan Schmitt drums

 

Pianiste, compositeur, arrangeur, Thierry Maillard commence ses premières années d'études musicales avec l'accordéon dès l'âge de 8 ans, en suivant des cours avec l'accordéoniste Franck Angelis pendant 5 ans.

 

Sa passion naîtra grâce à ce professeur, qui lui fit aimer la musique avant l'instrument.

 

C’est à 14 ans que Thierry Maillard commence le piano, et après 3 ans d’étude à l’Ecole Normale de Musique de Paris, en classe d’harmonie, contrepoint, de piano et d’accordéon, il obtient son diplôme d’enseignement à 17 ans. Mais désormais, c’est avec le piano qu’il choisira de s’exprimer.

 

Sa rencontre avec Débora Seffer marque le démarrage du “Débora Seffer Quartet”, groupe avec lequel il sillonne la France et l’étranger entre 1992 et 1997. Cette collaboration donnera naissance à trois disques : Silky en 1992, Bluesons Rouge en 1994 et Mantsika en 1997.

 

En parallèle, Thierry Maillard participe à plusieurs enregistrements d’albums pour Yochk’o Seffer, en tant que pianiste et arrangeur.

 

En 1997, il enregistre à New York son premier CD Paris New-York avec John Pattucci à la contrebasse et Dennis Chambers à la batterie, qui sort chez Polygram l’année d’après. En 1998, soutenu par Yamaha Musique France, Thierry Maillard crée un nouveau projet en septet. Le CD New Septet est enregistré en 1999 et sort en 2000 chez RDC Records. Avec ce septet, il se produit en concert à l’Opéra de Lyon ainsi qu’aux Festivals d’Avon, de Ramatuelle, Metz, Montpellier, Toulon et au Festival de Jazz de Nice. Sa prestation est enregistrée par la télévision pour M6 JAZZ.

 

En 2001, la sortie de l’album Time's Color chez RDC Records, marque la formation d’un nouveau quartet. Dans ce nouveau projet, Thierry Maillard est accompagné de Nicolas Genest à la trompette, Pascal Sarton à la contrebasse et Jean My Truong à la batterie.

 

C’est alors que la chaîne de télévision Arte, choisit de faire mieux connaître ce pianiste atypique à travers un reportage.

 

En 2002, Thierry Maillard, fonde un nouveau groupe en septet - trio et quatuor à cordes - qui se produit au New Morning.

 

Il enregistre à la suite son quatrième CD, Vision, qui sort chez RDC Records en Janvier 2003. Le succès inattendu de cet album encourage Thierry Maillard à poursuivre sa voie vers la musique de films. Grâce à ce parallèle entre deux écritures pourtant très différentes, il compose de plus en plus. Cette même année, il se produit également à Romans en orchestre symphonique, avec des pièces composées et orchestrées par lui-même (commande d'Etat).

 

En 2004, l'album Entre deux mondes qui sort chez Cristal Records, marque l'histoire d'une rencontre extraordinaire avec le batteur américain Robin Di Maggio et Jean-Marc Jafet à la basse. Cet album est le reflet d'une écriture à la fois jazz, groove et ethnique. La fusion et le talent des trois artistes se poursuivra sur scène au New Morning.

 

En 2005, le retour de Débora Seffer sur scène, en duo avec Thierry Maillard, met une fois encore le talent musical de la violoniste et du pianiste en avant. La sortie de l'album Héliotropes chez Cristals Records, donne lieu à une tournée partout en France de 2005 à 2007. Une captation de ces concerts sera également disponible en DVD.
En 2008, Thierry Maillard enregistre Notre Histoire, un nouvel album en septet, avec trio et quatuor à cordes, l’idée étant d’associer la liberté d’un trio de jazz à l’écriture d’un quatuor à cordes classique. Notre Histoire est la bande originale d’un film imaginaire, il est salué par la critique comme l'album de la maturité. (sorti chez Cristal Records en novembre 2008 et distribué par Harmonia Mundi).
En 2009, après 2 ans d’absence, Thierry Maillard retrouve enfin la scène jazz pour un concert mémorable au Duc des Lombards avec son septet.
En 2010, il forme le quartet 4 Essential, avec Débora Seffer au violon, Dominique di Piazza à la basse et Yoann Schmidt à la batterie.
Le groupe tourne de festivals en festivals, dont une scène en première partie d’Herbie Hancock au Festival de Sète en Juillet, puis Toulon, Montpellier, Nîmes, Fribourg, le Rhinojazz Festival de Rive de Gier, mais aussi des salles comme le Duc des Lombards et le Baisé Salé.
4 Essential sort un album éponyme en janvier 2011 sous le label Plus Loin Music.
2010 verra aussi la formation du Thierry Maillard Trio, avec Jérome Regard à la contrebasse et Laurent Robin à la batterie. Ce nouveau trio finalisera un enregistrement pour un CD à sortir en Avril 2011 chez Plus Loin Music.
Compositeur prolifique et inspiré, Thierry Maillard nous offrira également un opus en solo fin 2011, en hommage à un très grand musicien, toujours soutenu par sa nouvelle maison de disques, le label Plus Loin Music...
En 2011 et 2012, il partira en tournée avec ces 3 formules. L’histoire continue...

 

 


Vendredi 15 Juillet 2011 à 21h30 : Xavier Desandre Navarre & Prabhu Edouard
Duo de Percussions Congas,tabla indienne : Ce duo Percussions est une création exclusive du festival

PRABHU EDOUARD est un virtuose des tablas originaire du sud de l’Inde. Disciple émérite de maestro Shankar Ghosh, il a accompagné les grands noms de la musique indienne dont Hariprasad Chaurasia, Laxmi Shankar, V.G.Jog, Ashish Khan, T.V. Gopalakrishnan,T. Vishwanathan, Shashank, Rohini Bhate…

 
Percussionniste éclectique et expérimentateur passionné il a collaboré avec les personnalités telles que Jordi Savall, Nguyen Lê, Mario Laghina, Moriba Koïta, Saïd Shraïbi, Kudsi Erguner, Jamchid Chemirani, J.P.Drouet…
Fondateur de la première formation internationale de percussion créée à Calcutta (Dhwani 1997), Il est également le réalisateur de l'album "Ka" de la chanteuse malgache Seheno et le créateur du premier coffret CD écologique fabriqué en Inde.
Concertiste, pédagogue et personnalité atypique, Prabhu Edouard est un cosmopolitain dans l'âme qui par sa double culture emmène les rythmes des tablas vers un partage au delà des frontières de la tradition indienne.

 

 


Vendredi 15 Juillet 2011 à 22h30 : ANNE DUCROS Quartet
"Ella... My dear" - Hommage à Ella Fitzgerald

 

Anne Ducros vocal
Benoit De Mesmay piano
Gilles Nicolas bass
Bruno Castelluci - batterie

Anne Ducros débute ses études musicales par le chant classique au conservatoire de musique de Boulogne sur Mer avec Lyne Dourian.
Puis, parallèlement à ses études de droit à l’université de Lille, elle étudie le chant avec Yuri Lov Anoff et Mady Mesplé.
Elle travaille la musique baroque (Bach, Couperin, Haendel, Rameau), les solos des grandes voix du jazz comme Sarah Vaughan ou Ella Fitzgerald, et le scat.
Sur un “coup de coeur”, elle s'initie au jazz en 1986 et fonde un quartet avec lequel elle se présente à différents concours. En 1989, forte de plusieurs récompenses, elle enregistre son premier album, Don't You Take a Chance. Son activité scénique prend de l'ampleur, dans le circuit des clubs de jazz comme sur certaines scènes internationales, parfois en compagnie de René Urtreger (1992).
Plusieurs rencontres, comme celle avec le contrebassiste Ray Brown la confortent dans ses orientations artistiques.
Son répertoire se veut éclectique, mêlant des arrangements modernes et originaux de standards de jazz, chansons pop ou compositions de musiciens classiques.
Durant les années 1992-1993 elle enseigne le jazz vocal à l’ARPEJ de Paris et depuis 1994 elle est directrice de Prélude, la première école de jazz vocal de Paris. Elle anime aussi des stages et des classes de maître à travers le monde (Aix-en-Provence, Le Havre, Chicago, Calvi, Bruxelles…).
C'est au sein de la communauté des musiciens que sa réputation se répand : on salue son timbre de contralto, son énergie, son sens du swing. La reconnaissance vient grâce au soutien du violoniste Didier Lockwood, qui lui permet d'enregistrer Purple Song, avec le pianiste Gordon Beck en accompagnateur, publié sur le label Dreyfus Records en 2001.
Depuis, elle enregistre tous les deux ans un nouvel album sur ce même label, mais en parallèle, elle participe à de nombreux autres enregistrements en tant qu'invitée.
En 2008, elle est engagée comme professeur de chant pour la saison 8 de la Star Academy sur TF1 (du 19 septembre au 19 décembre 2008). Lorsqu'on lui demande, sur une radio spécialisée (TSF Jazz), lors d'une interview en direct du Duc des Lombards le 8 septembre, quel peut être le rapport entre cette émission de télé réalité et le jazz, elle répond “Je vais amener du jazz à une heure où, en général, il en passe si peu (...) La place d'un musicien de jazz, c'est partout où l’on a envie de partager de l'émotion, de l'amour, du bonheur et de la joie de vivre (...) On a été obligé de bouger quelques concerts, mais ça a été extrêmement facile”.
En 2010, Anne Ducros enregistre “Ella... my dear”, un album en hommage à Ella Fitzgerald qu'elle apprécie particulièrement.

 

 


Pratique / Réservations :

 

BILLET 1 soirée

• Tarif billet / jour : 20 € la soirée de deux concerts

• Tarif jeunes - de 16 ans : 12 € la soirée de deux concerts

• Tarif jeunes - de 10 ans : 5 € la soirée de deux concerts

 

PASS FESTIVAL 2 soirées

Abonnement : 2 soirées 4 concerts. Accès pour une personne (dans la limite des billets disponibles.)

Abonnement est une réduction de -35 %

• Tarif abonnement : 30 € accès à tout le festival.

• Tarif jeunes - 16 ans : 18 € accès à tout le festival.

• Tarif jeunes - de 10 ans : 5 € accès à tout le festival

 

La billetterie sera ouverte aux arènes à partir de 15h pendant le festival

 

Renseignements :MUSIK AUX ARENES / 30 320 Bezouce / mail : jazz@festival-musik.com

 

Source : festival-musik.com

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité