Faits DiversFaits divers.

NÎMES : LE RÉSEAU TANGO ARRÊTÉ SUITE À UNE AGRESSION

Comme nous l’avons signalé précédemment sur Objectif Gard, une agression d’agents du réseau de transport Tango a eu lieu jeudi 17 février à 9h50 (le matin) sur la ligne F. C’est cet évènement qui a déclenché l’arrêt de l’ensemble du réseau de transport de bus nîmois ce vendredi, de 9h30 à 10h30 et de 14h30 à 15h30.

D’après nos sources, un contrôleur et deux vérificateurs seraient entrés dans un des bus de la ligne F vers 9h50 pour réaliser leur travail de contrôle de titres de transport auprès des passagers. Lors du contrôle de billet d’un jeune adulte qui était périmé depuis une demi-heure, le ton serait rapidement monté. En effet, le jeune passager aurait refusé de présenter ses papiers pour être verbalisé.

Les trois agents du réseau de transport ont alors déclenché leur protocole habituel dans une telle situation qui a pour conséquence le recours aux forces de l’ordre. C’est à ce moment-là que le jeune homme est devenu violent d’après nos sources. Il aurait alors bousculé les trois hommes qui réalisaient leur vérification de billets dans le bus, dont un, le contrôleur, qui aurait été projeté contre un des sièges du véhicule encore en mouvement. Celui-ci est actuellement en arrêt de travail et devait passer une radiographie ce vendredi. L’agresseur a été placé en garde à vue hier.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité