A la uneActualité générale.Actualités

BATTLE OF THE YEAR 2012 : LA « CRÈME » DU « BREAKDANCE » À NÎMES CET ÉTÉ !

Photo / D.R.

Le Battle Of The Year 2012-France 2012 (BOTY) s’invite à Nîmes pour la deuxième fois, du 30 juin au 7 juillet prochain. Rappelons à tous les profanes qu’il s’agit de la compétition phare de Hip Hop, qui ouvre la voie vers LA finale internationale du championnat de la discipline, qui se déroulera en novembre 2012, à l’Arena de Montpellier.

(de g. à droite) Ch. Bastid conseiller général du Gard, J-P Boré, Conseiller régional, Ghislain Nouguier pour Da Storm, Thomas Raymond pour Attitude, Valérie Dumont-Escojito et Julien Plantier, conseillers municipaux - Photo © objectifgard.com / MA

Comme nous l’a rappelé ce jeudi matin (lors d’une conférence de presse dédiée à l’évènement) Ghislain Nouguier, responsable de l’association nîmoise Dastorm, co-organisatrice avec Attitude (basée à Montpellier, représentée par Thomas Raymond, qui encadre la finale internationale en novembre à l’Arena), la base du « Battle », c’est « le graffiti, la danse Hip Hop, DJ, Rap et PitBox ».

Une  nouvelle évolution du BOTY (Battle Of The Year) est attendue en 2012, après un changement de Ville et de date en 2011, et son organisation dans les Arènes de Nîmes au mois de Juillet pour la finale. Pour le nouveau format de cette édition 2012 que ce soit pour ses qualifications en métropole et dans les DOM-TOM d’Avril à Mai ou pour la Finale France au mois de Juillet prochain le public devrait se régaler.

A priori, comme d’habitude, les « crews » (ou groupes de danseurs) présenteront leurs shows chorégraphiques inhérents à ce qui fait l’attrait du Battle Of The Year depuis ses origines, et qui remontent aux années 1990. Mais, au lieu de quatre, ce se seront les huit premiers crews qui participeront aux phases finales à l’issue des présentations chorégraphiques… Plus de crews, donc plus de talents, de spectacles et de suspense. Sachant que les arènes peuvent accueillir plus de 10.000 personnes… L’ambiance risque d’être électrique.

Chaque qualification proposera donc à l’issu des shows non plus trois battles mais sept battles (quatre en quart de finale, deux en demi-finale et une en Finale) afin de déterminer le vainqueur.

Tout ne se jouera pas le jour de la finale dans les Arènes de Nîmes le 7 juillet (seul manifestation payante), à l’occasion du BOTY, le programme « A Change Of Direction » doit permettre, d’après les organisateurs « de préserver et d’encourager la créativité et l’interactivité avec le public, qui sont la base de la culture Hip Hop. Ce programme comprend des manifestations organisées mais laisse aussi place à des rencontres informelles et improvisées ». Des moments totalement gratuits : des expositions, comme « 10 ans BOTY France » (au Colisée de Nîmes du 28 juin au 10 juillet), des « Circle Vibes » (à Vauvert, le 30 juin, à 19h place des Halles et le 3 juillet place du Chapitre à Nîmes, à 19h), propices aux rencontres entres Graffiti artistes, Deejays, Mc’s, Danseurs « de manière informelle », encore une fois, comme Thomas pour Attitude et Ghislain pour Da Storm l’on indiqué ce jeudi lors de la présentation de l’évènement. Il s’agit de moments exceptionnels où le public pourra croiser des artistes internationaux comme le célèbre rappeur Disiz (ex-Disiz la Peste et Disiz Peter Punk), DJ Seth, ou le Graffiti Artists Pyrate, spécialiste de l’art du portrait. Et même des stages se tiendront (animés par Karim (des Fantastik Armada) à Vauvert le 30 juin notamment, à Saint-Julien des Rosiers le 2 juillet ou à Pablo Neruda à Nîmes le 5 juillet.

Photo / D.R.

L’organisation de la Battle Of the Year – France 2012 à proprement parler :

Une Battle Beat Box (ou l’imitation vocale d’une boîte à rythmes, de scratchs et autres instruments avec la bouche), le mercredi 4 juillet, à Nîmes à 19h (Place de la Maison Carrée)

Une Battle BBoy « 1 vs 1 », avec les 16 meilleurs Français pour se qualifier pour la finale internationale, le vendredi 6 juillet (même endroit, 19h)

Une Battle We B*GirlZ « 2vs2 » : les 8 meilleurs Duo de Bgirls Françaises se rencontrent pour décrocher le titre et participer à la Finale Internationale.

Parmi les Deejay’s présents, on retrouvera Tajmahal (qui a développé notamment la culture Hip Hop dans la région de Montpellier) et Ben ; Nasty & Maleek pour les MC’s. Parmi les juges, on note la présence de BGirl Valentine (qui a remporté en 2004 le titre de vice-championne du monde avec Fantastik Armada au Battle Of The Year international et, en 2007, celui de championne du monde en duo féminin), Poe One (un américain qui enseigne aujourd’hui dans le monde entier), Karim des Fantastik Armada et Jey (Legiteam Obstruxion).

Ghislain Nouguier (Da Storm) rappelle que Vagabon, composé de danseurs qui ont participé l’an dernier, « seront bien présents, même s’ils ne danseront pas » (NDLR : champions de France en titre et qualifiés d’office pour la finale mondiale), de même que deux Perpignanaises, Alia et Marion (elles ont remporté le championnat de France à Nîmes l’année dernière, avant de perdre en finale du championnat du monde)

Pour la finale, rappelons les règles : Chaque Crew présente une chorégraphie de 6 minutes notée selon 4 critères chorégraphiques et 4 critères techniques. À l’issue des chorégraphies les 8 premiers crews au classement seront qualifiés pour les battles qui débuteront en quart de finale.

Photo D.R.

Lors de la présentation de l’évènement qui tiendra en haleine Nîmes et la région entre le 30 juin et le 7 juillet, les élus présents ont manifesté leur enthousiasme autour de l’évènement, et on notamment relevé l’intérêt pour le public d’une telle opération dont une majeure partie est gratuite, comme Julien Plantier (délégué de la Jeunesse de la Mairie de Nîmes) et Valérie Dumont-Escojido (déléguée au développement de la vie culturelle, et élue à l’agglo). Christian Bastid (Conseiller général) remarque de son côté le professionnalisme de l’organisation ainsi que « l’ouverture vers des perspectives futures », alors que Jean-Paul Boré (conseiller régional Jeunesse-Personnes handicapées-Lutte contre les discriminations) relève l’intérêt des « rencontres avec les gens du monde entier, les relations intergénérationnelles » que procurent la culture Hip Hop et cette manifestation, pour laquelle « l’Arena et les Arènes de Nîmes sont le meilleur lieu de représentation ».

Infos Plus :

Pour la finale de la Battle Of the Year – France 2012 aux Arène de Nîmes le 7 juillet, les tarifs vont de 24 euros en prévente (dans les réseaux de billetterie classiques) à 30 euros sur place. Entrée prévue à 18h30/début du spectacle 19h30.

Avant de se retrouver à Nîmes pour le BOTY – France 2012, la phase de qualification s’est déroulé / et se déroulera un peu partout en métropole et dans les DOM-TOM.

Le 7 avril dans le Nord (Lille), le 13 mai dans l’Est (à Metz) et le 20 mai dans le Sud (à Montpellier).

Depuis 2007, le programme DOM - TOM se développe et propose des qualifications à la Réunion, en Nouvelle-Calédonie et à Mayotte. Pour la Nouvelle-Calédonie : le 2 Juin à Nouméa ; le 13 mai à la Réunion et le 5 mai à Mayotte.

Le "Teaser" du Battle Of the Year 2012

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité