Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.PolitiquePolitique.

Nîmes : 300 personnes manifestent contre le traité européen

Photo © objectifgard.com / MA

Hier matin, près de 300 personnes, selon les organisateurs, ont manifesté Place Saint Charles, contre le traité budgétaire européen (TSCG). Examiné début octobre à l'Assemblée Nationale, il impose aux états signataires le retour à l'équilibre de leurs finances publiques et renforce le contrôle de Bruxelles. 

"Lorsque ce traité va passer, ça va être une condamnation à l'austérité", s'insurge Katy Laurent, co-secrétaire du Parti de gauche. Hier matin, prés de 300 militants s'étaient réunis place Saint-Charles, à l'appel du Collectif du Gard contre le traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance ( TSCG). Un regroupement "d'associations du Gard, de syndicats et de partis politiques opposés à ce traité".

Examiné début octobre par l'Assemblée Nationale, ce pacte instaure une "règle d'or" aux pays signataires pour qu'ils ramènent leurs finances publiques à l'équilibre. Cela signifie que le leur déficit structurel ne devra pas dépasser les 0,5% du PIB. Pour information, le déficit structurel de la France s'élevait à 2,1% fin 2011. En cas de non respect, la Cour de justice européenne pourra être saisie et infliger des amendes. Baptisé traité "Merkozy", par ses détracteurs, le pacte, ratifié en début d'année, répond aux attentes de l'Allemagne, principal bailleur de fonds de la zone euro, plongée actuellement dans la crise des dettes souveraines.

Les "ayants droit" de François Hollande

"On ne veut pas vivre ce qui se passe en Grèce", explique Katy Laurent. La République helvétique, qui accumule les plans de rigueur pour bénéficier de l'aide de l'Union Européenne et du FMI, s'enfonce dans la récession.  " Il faut relancer l'économie par le haut, en investissant". Autre motif de la grogne des militants : "le peuple ne peut pas donner son avis ! Dans notre collectif, certains sont pour l'organisation d'un référendum". Selon un sondage IFOP pour le Figaro, 67% des français estiment que l'Union européenne va dans la mauvaise direction" avec ce traité.

"François Hollande n'a pas renégocié le traité, comme il l'avait promis. Nous avons voté pour lui au deuxième tour ! Nous estimons être des ayants droit", rajoute la responsable politique. Du coté du gouvernement, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault affirme avoir "renégocié le traité" en mettant en avant les 130 milliards du pacte de croissance et de l'emploi adopté fin juin par le Conseil Européen.

"Cela ne suffira pas ! Nous ne sommes pas contre l'Europe, comme le Front National. Nous sommes pour une Europe, mais une autre Europe. Prés de 50 milliards d'euros échappe à la France chaque année… Il faut aller chercher l'argent là où il est !", scande la militante. Avant de conclure : " Nous nous sommes toujours mobilisés contre ce traité, et même si  il est accepté, nous continuerons à lutter".

Coralie Mollaret

coraliemollaret@objectifgard.com

 

 

 

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité