A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEnvironnementPolitiqueSociété

MUNICIPALES 2014 Henri Guaino (UMP) parachuté sur Nîmes ? La « plume » de Sarko dément formellement

"C'est une rumeur qui vient et revient comme une ritournelle, sans que je sache d'où elle vient. Souvenez-vous, lors des dernières municipales à Nîmes, on avait également annoncé sa candidature et jusqu'à la preuve du contraire...". C'est en ces termes que le sénateur-maire UMP de Nîmes, Jean-Paul Fournier, a commenté, ce lundi matin, la rumeur (insistante) prétendant que Henri Guaino, la "plume" de Nicolas Sarkozy, s'apprêterait à venir faire son nid électoral à Nîmes. Histoire de se rapprocher de sa ville natale, Arles, où l'on se demande d'ailleurs bien pourquoi le député UMP des Yvelines, 56 ans, n'irait pas plutôt briguer le fauteuil du maire PC, Hervé Schiavetti.

Joint par nos soins, Henri Guaino souhaite faire taire immédiatement la rumeur d'autant qu'il soutient ouvertement l'actuel maire de Nîmes.

- ObjectifGard : Depuis quelques heures, une rumeur évoque votre possible arrivée en tant que candidat à la mairie de Nîmes, info ou intox ?

- Henri Guaino : En 2001, j'ai beaucoup hésité à me présenter à Nîmes et à cette époque, j'étais effectivement en concurrence avec Jean-Paul Fournier quelques semaines. Au final, j'ai renoncé à la mairie et j'ai décidé de me présenter sur la 5 ème circonscription de Paris. Tout cela est donc pour moi de l'histoire ancienne. Cette rumeur est sans fondement et à aucun moment je n'ai envisagé d'être candidats d'autant que je suis député dans les Yvelines. Je ne choisirais pas la même voie qu'un ancien Maire de Paris qui était également député de Corrèze.

-OG : Vous étiez au courant de cette rumeur ?

- H G : Non, c'est vous qui me l'apprenez ... Vraiment non mais je ne vous cache pas que je suis plutôt flatté.

- OG : Que pensez-vous de Jean-Paul Fournier, pensez-vous qu'il aurait raison de se présenter à nouveau ?

- H G :  Je le connais très bien, Jean-Paul Fournier est un ami. Il est tout à fait légitime et s'il se représente, je le soutiendrai, sans ambigüité.

Balayant d'un sourire amusé l'éventualité du parachutage de Guaino sur Nîmes, Jean-Paul Fournier déploie son énergie à occuper le terrain et aller sur tous les fronts à la rencontre de la population, afin de prendre le pouls de la ville. Et mûrir, d'ici le mois de juin, sa décision de se représenter ou de renoncer, même si tout laisse à penser qu'obtenir l'investiture UMP sera pour lui une formalité et qu'il briguera vraisemblablement un troisième mandat. Reste à savoir combien ils seront - et lesquels - pour tenter de lui ravir l'hôtel de ville : Julien Sanchez (FN) annoncé aussi sur Beaucaire ? Jean-Paul Boré (ex PCF) qui pourrait estimer que son heure est venue ? Damien Alary et/ou Françoise Dumas (Parti socialiste) intéressés tous deux par la ville ? Silvain Pastor (ex-Europe Ecologie/Les Verts) ?, Alain Fabre-Pujol (Europe Ecologie/ Les Verts) ? Ou, encore, Christian Bastid (PCF/Front de gauche) peu disposé à jouer les supplétifs d'un PS qui le laisse sa faim.

Articles similaires

12 commentaires

  1. Croyez-vous sérieusement qu’un tel parachutage puisse avoir lieu? Avec le travail qu’a effectué Monsieur Fournier, je ne vois pas comment un membre de sa famille pourrait vouloir lui briguer ce mandat. Non, non, non et non, Monsieur Guaino ne viendra pas à Nîmes!!
    Qu’il aille plutôt se battre dans des villes acquises à la gauche.

  2. Jean-Paul Fournier a raison de s’amuser de cette rumeur, il n’y aurait aucune logique à ce que l’on parachute Henri Guaino, qui par ailleurs est un homme de grande qualité, dans une ville comme Nîmes alors même que le maire actuel fait un travail remarquable, qu’il fait parti de la même famille politique et qu’il est le candidat naturel à sa propre succession! La candidature d’Henri Guaino de l’autre coté du Rhône ou de l’autre coté du Vidourle serait cependant une très bonne nouvelle pour notre région!

    1. Ce que vous dites est faux.
      Sachez que si cette loi passe, elle ne serait aucunement applicable au cas de monsieur fournier. En effet, une loi ne peut être rétroactive si elle aggrave une peine, ce qui serait le cas. Prenons un exemple concret. Imaginez un jour vous grillez un feu rouge. Vous perdez 4 points. 4 ans plus tard, un loi dit : griller un feu vous fera perdre 10 points. On ne va pas vous en retirer 6 de plus…
      Voilà, en espérant vous avoir éclairé.

    2. Auguste 30 devrait aussi s’inquiéter de tous les ministres PS qui devraient démissionner si cette loi passée. Montebourg, Ayrault, Fabius !

  3. Militant gardois a raison.

    Je ne crois plus au parachutage de parisiens qui ne comprennent en rien les réalités locales.
    M. FOURNIER connaît bien sa ville pour l’arpenter quotidiennement et depuis de nombreuses années. Les choses ne s’improvisent pas.
    Tout n’est peut être pas parfait mais force est de reconnaître que Nîmes bouge, se développe, s’embellit et devient donc de plus en plus agréable à vivre.

  4. Il faut reconnaitre que la candidature d’Henri Guaino à Nîmes aurait un certain effet tant La « dream team » Fournier-Lachaud-Proust ne fait plus rêver.
    Un « duel » Guaino-Sanchez serait une affiche digne de la Romaine.

  5. lol  » travail remarquable » « nîmes bouge »… Vous êtes allé Rue du Chapître récemment?
    Il faut vraiment être un militant convaincu pour saluer le travail de la municipalité, mais bon, chacun se fera son jugement…

    1. Il faut vraiment être un gaucho de base pour nier la mutation opérée par la ville au cours des dernières années.

    2. Valou,

      la rue du Chapître, c’est bien la rue qui part quasiment de la place à l’italienne totalement requalifiée et restaurée par la mairie alors que c’était un vaste et dégueulasse parking à bagnoles avant?

      N’est ce pas aussi la rue du cœur de ville qui a vu, ces dernières années, ses façades rénovées avec le soutien financier de cette même mairie dans le cadre du secteur sauvegardé, secteur sauvegardé nîmois qui, il y a encore 3 mois, a reçu la visite d’un grand élu PS venu spécialement pour rendre hommage au travail des élus nîmois…et on ne peut pas dire que c’est un militant de FOURNIER!

    3. Je ne dis pas que rien n’a été fait, mais je maintiens que n’y voir que du positif est un parti pris politique …. Mais dans mon esprit il n’y a rien de déshonorant à être un « militant convaincu », même si cela n’est pas mon cas, d’un bord ni d’un autre -désolée de vous décevoir, Lucienne-.
      J’adore le centre de notre ville, mais on peut admettre qu’il est parfois assez déprimant de s’y promener, quand on se rend compte qu’un commerce de plus a fermé…

  6. Valou,

    Effectivement tout n’est pas parfait, j’en conviens.
    Mais, il faut tout de même constater que les choses vont dans le bon sens.
    Ce n’est que mon avis bien entendu.

    Après, si certains commerces ferment en cœur de ville, je pense qu’il s’agit de la conjonction de plusieurs facteurs dont, bien sûr, la crise économique mais aussi une nouvelle forme de consommation par internet et l’absence de remise en cause de certains commerçants.
    Regardez par exemple la librairie Goyard qui a fait de lourds travaux intérieur pour s’adapter au consommateur.
    Regardez ces rares commerces (malheureusement…) qui ouvrent jusqu’à 22 heures les Jeudis de Nîmes lorsque la ville est bondée de touristes et de consommateurs potentiels…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité