A la uneActualité générale.ActualitésEconomiePolitiqueSociété

ENSEIGNEMENT (II) Après 4 ans de chantier, le collège des Oliviers est devenu un établissement branché

Dans la foulée de la visite du chantier de construction du collège de Gallargues-le-Montueux (lire par ailleurs), Damien Alary, président du conseil général du Gard a inauguré ce mardi après-midi les travaux de reconstruction du collège des Oliviers : un chantier qui a duré quatre ans et exigé un investissement de 12 M€, entièrement à charge du Département. D’une superficie de 9 000 mètres-carrés, le nouvel établissement peut accueillir 600 collégiens (550 pour l’heure) et 64 élèves de Segpa (Section d’enseignement général et professionnel adapté).

Damien Alary et Juan-Antoine Martinez n'ont pas résisté à se mesurer au baby-foot, à un jeune collégien des Oliviers.
Dans sa visite (ici les ateliers Segpa), Damien Alary était accompagné de ses vice-présidents Jacky Valy (Bâtiments) et Juan-Antoine Martinez (Education et Jeunesse), auxquels s'étaient joints Corinne Giacomette, conseillère régionale LR et conseillère municipale; Christian Bastid, conseiller général du canton; Alain Clary, conseiller municipal de Nîmes, Jacky Raymond, maire-adjoint de Nîmes, délégué à l'Enseignement.

Commencés en mars 2009 – en maintenant ouvert l’établissement, avec des phases successives ou simultanées de déconstruction et construction – les travaux ont duré 46 mois pour ne s’achever que fin 2012. Vingt-huit entreprises ont travaillé sur cette reconstruction. L’ensemble des bâtiments (administration, salles de classes et des professeurs, logements de fonction, ateliers Segpa, vestiaires, sanitaires, demi-pension, cuisine, services…) a été rebâti, aux bons soins du cabinet d’architectes Module 6. L’ensemble aéré, fonctionnel, lumineux et remarquablement bien agencé, s’est enrichi d’une extension.

A la faveur de cette inauguration partagée par les enseignants et adjoints techniques territoriaux du conseil général affectés à cet établissement dirigé par Jean-Philippe Blum, Damien Alary a rappelé les efforts soutenus déployés par sa collectivité en faveur des collèges. Ainsi, sur un budget 2013 d’investissement de 179,1 M€ qui est l’un des rares en France – sinon le seul – à être en augmentation de près de 12 %, quelque 25 % seront consacrés aux Bâtiments (45 M€) dont 31 M€ aux collèges. Au total, sur l’ensemble du département, une dizaine d’établissements sont en cours de construction (collège de Gallargues-le-Montueux, collège Jean-Rostand à Nîmes, réalisation de 4 halles de sports pour les collèges de Genolhac, Manduel, Uzès et Saint-Gilles) ou de réhabilitation (collège Armand-Coussens à Saint-Ambroix, collège de Villeneuve-lez-Avignon, collèges Alphonse Daudet à Alès, Diderot et Condorcet à Nîmes). Le programme d’investissement en faveur de l’éducation se poursuivra sans relâche en 2014, avec le lancement des travaux de construction des collèges de Bellegarde (22,5 M€), puis d’Aubord (22 M€), sinon même de Remoulins (21 M€). Dans le même temps, des contacts seront poursuivis avec la commune de Pont-Saint-Esprit afin d’examiner deux emplacements potentiels pour la reconstruction du collège sur un autre site.

Articles similaires

3 commentaires

  1. Et bien sûr qui est-ce qu’on prend pour la photo..? Voulez vous que le centre-ville de Nîmes soit réservés à eux? Ne vous trompez pas aux urnes!!! Vite, Fournier annonce ta candidature qu’on entre en campagne e tqu’on défende NOTRE territoire!

  2. Sauf erreur de ma part:
    les écoles primaires sont du ressort de la commune
    les collèges sont du ressort du département et les lycées de la région.
    Je ne comprend pas la réaction de « militant Gardois » sauf à ce qu’il revendique les Collèges à la commune, ? ?

  3. En tout cas heureux d’entendre que le budget de l’enseignement est utile pour des investissements structurels (construction de collège). Les responsables peuvent s’en féliciter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité