A la uneActualité générale.ActualitésActualités Gard.Personnalités.PolitiquePolitique.Société

ENSEIGNEMENT Les parents d’élèves du collège Condorcet se rapprochent des enseignant(e)s

"Cet espace symbolise notre volonté de travailler avec les parents, de façon efficace et rapprochée. Il illustre le lien qui doit être établi entre la vie à l'école et l'école de la vie". Recueilli sur les lèvres de Mireille Vincent, directrice d'académie, ce propos s'est inscrit en filigrane de l'inauguration, ce mardi en fin de journée, au collège Condorcet, de la Maison des parents Jean-Pierre Morisse, du nom du regretté président de l'association des Mille couleurs : "un homme qui aurait été honoré et fier de l'aménagement de ce lieu d'échanges, générateur de liens plus étroits entre parents, professeurs et élèves. Au-delà des clivages générationnels, politique ou sociaux", selon son épouse.

Derrière la création de cette Maison des parents menée à bien par l'équipe de direction du collège Condorcet avec la contribution financière du conseil général, chacun(e) des invités a commenté la volonté du Département "d'associer plus et mieux les parents à la politique éducative de leurs enfants". Une démarche qui se traduit déjà par des rencontres trimestrielles, groupes d'échanges et partenariats entre l'institution et les parents, invités à devenir chaque jour davantage, les acteurs du devenir de leurs enfants. Par ailleurs, en 2011/2012, quelque cinquante parents ont suivi 450 heures de formation dispensées par les professeurs du collège et consacrées aux institutions françaises, aux valeurs de la République et à l'apprentissage de la langue.

Aménagé dans un ancien logement de fonction, à l'entrée même de l'établissement scolaire de Pissevin, l'espace Jean-Pierre Morisse constituait l'un des projets prioritaires dégagés à l'issue de la concertation engagée autour de l'avenir des collèges Diderot et Condorcet, en proie à la désaffection inquiétante des élèves. "Il faut que ces établissements retrouvent leur dynamique et que nous nous appuyions sur eux pour restaurer les quartiers", a souligné Damien Alary, président du Conseil général du Gard, qui a inauguré l'espace Jean-Pierre Morisse, bras dessus, bras dessous, avec la députée Françoise Dumas : "sans la moindre guéguerre et dans une parfaite concorde", histoire de balayer d'un sourire complice, les rumeurs prétendant que la perspective des prochaines élections municipales à Nîmes, serait source de bisbilles entre les deux poids-lourds du parti socialiste.

La visite de la Maison des parents Jean-Pierre Morisse s'est déroulée sous la conduite d'Olivier Carreras, principal adjoint du collège Condorcet. L'actuel principal, Pascal Besson , prendra la direction du collège Diderot dès la prochaine rentrée scolaire. Plusieurs conseillers généraux ont partagé cette inauguration : Bernard-Auzon Cape, Christian Bastid, Juan-Antoine Martinez, Laurent Burgoa.

Les préconisations de la concertation engagée entre les pouvoirs publics, l'Education nationale et les parents d'élèves des quartiers Pissevin et Valdegour, se concrétiseront avec le réaménagement du gymnase du collège Diderot, ainsi que l'extension de sa médiathèque. Le collège Condorcet, lui, pourrait s'enrichir d'un espace réservé aux activité péri-scolaires, dès lors que le Conseil général parviendra à acquérir un terrain attenant, sur lequel est édifié un bâtiment promis à réhabilitation. Sur le front socio-économique, deux engagements : la signature, le 29 mai prochain, des premiers emplois d'avenir dont bon nombre seront réservés aux quartiers de Pissevin et Valdegour, ainsi que l'intensification des partenariats entre le Conseil général et le Face (Fonds d'action contre l'exclusion), afin d'optimiser la recherche de stages professionnels.

Profitant de cette inauguration, Françoise Dumas a vu en la Maison des parents du collège Condorcet "un petit pas porteur de sens et d'espoir en faveur du mieux-vivre ensemble et de la cohésion nationale". "Il faut remettre l'enfant au coeur des politiques publiques", a ajouté  la parlementaire, qui a travaillé à la rédaction des deux textes législatifs concernant la refondation de l'école et les emplois d'avenir. Fin juin, elle sera également partie prenante de la première réunion de travail où les acteurs du programme de rénovation urbaine - pour lequel l'agglomération de Nîmes a été retenue, par le ministre délégué à la Ville, parmi les douze sites expérimentaux - dresseront l'état des lieux et élaboreront une méthodologie. Le programme complémentaire de rénovation urbaine sera élargi à une centaine de communes d'ici fin 2014.

2 réactions sur “ENSEIGNEMENT Les parents d’élèves du collège Condorcet se rapprochent des enseignant(e)s”

  1. Ils devraient, pour donner l’exemple, envoyer leurs enfants dans ce type d’établissement. Mais voilà, ils sont nombreux, les bobos, chefs d’établissements et professeurs compris, à préférer le centre ville…allez donc savoir pourquoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité