A la uneActualité générale.Actualités

TOURISME La grotte de La Salamandre rejoint celles du Trabuc, de La Cocalière et de Bramabiau

DSCF7449
Daniel Lelièvre inaugure la grotte de La Salamandre en compagnie du Préfet et des élus Ph. DR/RM

L'inauguration officielle de la Grotte de la Salamandre, vendredi soir, fait de cette nouvelle installation la quatrième grotte d'importance ouverte au public à inscrire au patrimoine touristique du département du Gard.

A l'instar d'une visite en avant-première du préfet il y a un mois (voir notre article) qui avait déjà réuni nombre d'acteurs locaux,  ce sont cette fois tous les échelons de la vie politique et locale : préfet, sous préfet, député, conseillers régionaux et généraux,  président de communautés de communes, maires mais aussi les représentants de la CCI ou encore du tourisme qui se sont succédés à la tribune pendant plus d'une heure et demie pour féliciter Bernard Lelièvre de sa détermination dans ce projet et de la qualité finale de la réalisation .

DSCF7428
Une heure et demie de discours et de félicitations. Ph. DR/RM

Sous l’œil vaguement inquiet du maitre d’œuvre s'interrogeant avec humour sur la capacité de la terrasse suspendue à supporter tant de visiteurs au m2, la plupart des élus ont répété en les complétant pour les invités, les commentaires déjà exprimés lors de la première visite. Ainsi Chantal Vinot, maire du complexe de Méjannes le Clap, qui constitue l'accés vers la grotte située sur la commune de St Privat de Champclos, a évoqué "la possibilité  de synergie avec la création d'une maison de la nature et de l'aventure proposant des activités spéléo et pleine nature et pourquoi pas des navettes électriques entre les sites".

DSCF7422
Le public devant l'architecture exceptionnelle des bâtiments et terrasses. Ph DR/RM

Joël Jolivet, le maire de la commune de Tharaux sur laquelle s'étend une partie de l'aire de stationnement, s'est pour sa part réjoui en voisin de cet aménagement , qui "en plus de protéger l'environnement va permettre à tous un accès à la mémoire du temps et à nos origines". Lucien Affortit, vice président du conseil général du Gard (comme Jacky Valy, également présent), mais aussi président du comité départemental de tourisme à insisté sur le potentiel de cet outil "qui vient s'ajouter à nos joyaux départementaux". Max Roustan, en voisin d'Alès Agglomération a souligné "le courage de Daniel Lelièvre venu investir son argent malgré les oppositions et contribuer ainsi au millier d'emplois créés par le tourisme dans les Cévennes". Fabrice Verdier, député, a rappelé pour sa part "que les meilleurs défenseurs de l'environnement sont ceux qui en organisent l'espace" en faisant référence au contraintes que Daniel Lelièvre avait du lever. "Un jour on pourra dire : ici nous n'aurons pas de gaz de schiste parce qu'il faut protéger la grotte !".

DSCF7433
Daniel Lelièvre coupe le ruban devant l'entrée principale de la grotte. Ph. DR/RM

C'est également sur cette question des contraintes environnementales qui ont considérablement rallongé le dossier et interrogé tous les stades de l'administration, Daniel Lelièvre n'ayant par ailleurs sollicité aucun soutien financier, que le Préfet Hugues Bousiges va ajouter avec humour : "Il faut que les chauves souris apprennent qu'il y a d'autres espèces à protéger, dont l'homme, et que ces espèces viendront aussi fréquenter la grotte". "Je suis de ceux qui pensent que nous devons pouvoir installer du photovoltaïque sur nos Mas. Je remercie d'ailleurs le gouvernement d'avoir engagé une démarche de simplification administrative car il y a encore des projets qui sont découragés en France. Nous qui sommes Cévenols, nous savons conserver notre nature et la mettre en valeur", dit le préfet regrettant au passage "que les Cévenols qui avaient ces richesses sous leurs pieds depuis si longtemps n'aient pas eu l'audace d'un Daniel Lelièvre."

DSCF7456
Un univers visuel qui évolue à chaque tableau Ph DR/RM

Avant de laisser ce dernier "couper le ruban" Hugues Bousiges à rappelé combien il était rare qu'un préfet puisse inaugurer une réalisation dont il avait accompagné le projet soulignant une fois encore l'exemplarité de ce dossier. La soirée d'inauguration s'est poursuivie par la découverte de la grotte et de son ambiance sonore et lumineuse qui constitue un élément insolite dans l'approche de ce patrimoine exceptionnel.

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

1 commentaire sur “TOURISME La grotte de La Salamandre rejoint celles du Trabuc, de La Cocalière et de Bramabiau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité