A la uneActualité générale.ActualitésDu côté d'AlèsSorties Gard

BROCANTE : Barjac capitale de la chine pendant six jours

DSCF8457
Les stands s'étalent jusque dans les rues autour du château et de l'église de Barjac Ph DR/M

C'est parti pour six jours de foire aux antiquités et à la brocante à Barjac , du 13 au 18 août non-stop. Quelque 420 exposants sont attendus place Charles Guynet et sur l'Esplanade pour cette 80éme édition. Dès l'ouverture, ce mercredi midi le public se pressait déjà devant les stands.

Gérard, short kaki, chemise claire, la cinquantaine, lorgne sur un pot en terre au col étranglé "Cela fait vingt cinq ans que je viens à Barjac aux deux éditions du printemps et de l'été soit près de cinquante fois. J'habite l'Auvergne mais je profite pour venir dans la région. Cette fois , je suis à une soixantaine de kilomètres, à St Jean du Gard". Avec son grand tablier bleu, Max ressemble à un commerçant de Barjac. En réalité ce dentiste de profession est venu du Berry pour aider un ami brocanteur à installer son stand. "Ca va durer deux jours à déballer " dit-il, "après je rentre et je le laisse se débrouiller". Philippe vient de trouver une petite pièce rare. Il vient de Paris et c'est la première fois qu'il vient à Barjac, "mais je suis un habitué des brocantes" dit il presque pour s'excuser et justifier son coup de cœur insolite.

Les clients sont déjà là ce mercredi midi et les camions ne sont pas encore vidés. Ph DR/RM
Les clients sont déjà là ce mercredi midi et les camions ne sont pas encore vidés. Ph DR/RM

Suzanne, elle  vient d'un petit village voisin, elle est venue avec quelques amies plus âgées, "pour voir", comme chaque année : "On vient au début parce qu'après il y a trop de monde". On aimerait les croire, mais mercredi à 14h15 les parkings (payants) du centre  étaient déjà tous plein et ça bouchonnait déjà au niveau des cartes postales devant les terrasses. D'ailleurs  une équipe de pompiers, plans en mains, vérifie les accès et les couloirs de circulation en cas de pépin.

Un oeil sur les pieds un oeil sur les stands, déjà beaucoup de monde ce mercredi à midi. Ph DR/RM
Un oeil sur les pieds un oeil sur les stands, déjà beaucoup de monde ce mercredi à midi. Ph DR/RM

Pour payer un petit bouddha et une lampe, un homme demande de la monnaie sur un billet de 500€. Son look et son fort accent américain emportent la confiance du brocanteur qui compte devant lui les billets de 50€. "Je suis devant une petite commode qui irait très bien dans ton salon, je te la réserve et je t'envoie la photo..." Sophie, parisienne m'explique qu'elle effectue des repérages "à distance" et des achats aussi pour des copines restées à Paris. Elle n'est d'ailleurs pas la seule à envoyer des photos de ses trouvailles à l'aide de son téléphone.

Une collection de bouddhas s'est installées à l'ombre des platanes. Ph DR/RM
Une collection de bouddhas s'est installée à l'ombre des platanes. Ph DR/RM

Là un brocanteur râle parce qu'on le prend en photo en train de transporter une armoire. Devant le château, six autres ont installé une table à l'ombre et mangent tranquillement, se levant à tour de rôle pour renseigner les clients. Il y a aussi les touristes  qui arrivent déjà fatigués parce qu'il ont du se garer à des kilomètres pour économiser le prix du parking, les prévoyants, qui poussent ou qui tirent un petit caddy et ceux, moins prévoyants, qui font la queue devant les distributeurs automatiques de billets.

DSCF8452
L'ail et la ferraille ? Pourquoi pas, ça rime ! Ph DR/RM

Et puis il y a Franck, un enfant sur le dos, un autre à la main, le visage illuminé par sa trouvaille : "Vous savez ce que c'est ?  me demande-t-il,  "C'est une lampe d'hôpital militaire dont le pied a été bricolé... on a flashé dessus !" Les enfants aussi ont l'air ravis car ils ont eu la droit à une glace en prime... Barjac, coté public, c'est tout cela.  Mais pour ceux que ce grand théâtre n'amuserait pas il reste le décor : juste quelques centaines de milliers d'objets à découvrir ... de quoi s'occuper un bon moment d'ici dimanche !

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Etiquette

1 commentaire sur “BROCANTE : Barjac capitale de la chine pendant six jours”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité