Actualité générale.Actualités

ALÈS Un petit tour de chauffe contre la réforme des retraites

Ce mardi 15 devant la sous-préfecture d'Alès. Photo DR/RM
Ce mardi 15 devant la sous-préfecture d'Alès. Photo DR/RM

Petite mobilisation ce matin à Alès en échos aux manifestations qui sont organisées aujourd'hui (à Nîmes  15H00) et surtout devant l'assemblée nationale à Paris pour demander le retrait du projet de loi Ayrault de réforme des retraites. Alors qu'ils étaient encore nombreux sous le soleil, le 10 septembre dernier (voir notre article) , les manifestants qui avaient répondu à l'invitation des syndicats FO, CGT, FSU et Solidaires étaient un peu moins de 300 devant la sous-préfecture d'Alès ce matin où des silhouettes (à l'image de celles que l'on trouvait sur le bord des routes) avaient été placées devant les grilles au noms des "salariés morts au travail" et aussi des entreprises disparues : Tamaris, Jallatte, Shelbox et Richard Ducros.  Bernard Vire pour la CGT terminait son discours en rappelant  que le syndicat ne voulait être "ni le pigeon, ni le dindon de la farce et encore moins le mouton de cette réforme" tandis qu'Aimée Couderc Nétange pour FO soulignait "nous l'acceptons pas qu'au nom d'un prétendu "dialogue social" on cherche à enchaîner nos associations à la politique d'austérité commandée par la sinistre Troïka". Un petit tour de chauffe en quelque sorte...

DSCN0007
Prise de parole devant les silhouettes des "disparus". Ph DR/RM

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité