A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.PolitiquePolitique.Santé.Société

HOPITAL Alès inaugure la pièce manquante pour une prise en charge globale des personnes âgées

Un plateau technique entièrement neuf. Photo DR/RM
Un plateau technique entièrement neuf. Photo DR/RM

MM. Max Roustan, Maire d’Alès, François Mourgues, Directeur du Centre hospitalier Alès-Cévennes (CHAC) et Mme le Docteur Marie-France Durand, Présidente de la CME ont inauguré ce mardi matin les nouvelles unités de SSR neurologique et gériatrique du CHAC en présence de M. Gérard Vincent, Délégué Général de la Fédération Hospitalière de France, du député Fabrice Verdier, du conseiller général Jean-Michel Suau ainsi que de la représentante de l'Agence Régionale de Santé.

DSCF9607
MM Suau, Mourgues, Roustan, Verdier, Vincent inaugurent les nouveaux services. Ph DR/RM

Beaucoup de monde pour un service très attendu dans le bassin alésien. En effet comme le souligne le Dr Durand ces unités SSR (Soins de Suite et de Réadaptation) constituent les pivots des filières de soins. "Après avoir été pris en charge par son médecin traitant, être passé éventuellement  par les urgences puis en médecine ou en court séjour, l'accueil en SSR constitue une porte et un tremplin soit vers les EHPAD soit vers le retour à la maison" explique-t-elle. Pour Gérard Vincent ces services permettent de "fluidifier" les parcours,  "plus prosaïquement de libérer des lits ou d'éviter les brancards dans les couloirs". Le passage par ces services permet également de réduire  considérablement les risques de ré hospitalisation, "et aussi de ramener les patients plus rapidement au plus près de leur lieu de vie et leurs familles" explique Max Roustan.

DSCF9615
Le conseiller général J-M Suau se teste la plateforme d'équilibre sous l’œil attentif du député.Ph DR/RM

Des services longuement désirés

Si tout le monde semble d'accord pour reconnaître l'importance de ces services "charnières" dans le dispositif de soin, il a pourtant fallu batailler ferme pour les obtenir à Alès comme l'a rappelé ce matin François Mourgues : "Ce service qui existait à l'origine à l'hôpital a été déporté sur la clinique de Rochebelle puis récupéré. "Faute de bâtiment nous n'avons pas pu les accueillir à l'hôpital, puis nous avons monté un projet qui nous a été refusé à causes de notre endettement et c'est "in extrémis" que nous avons pu ouvrir aujourd'hui un service plus modeste de 15 lits en gériatrie et (à partir de décembre) de 16 lits et 5 place en neurologie".  "Et ne vous fiez  pas à l'allure de la façade" poursuit-il, "à l'intérieur, tout a été conçu pour que le malade, mais aussi le soignant, bénéficient des meilleures conditions".

DSCF9597
Démonstration de l'utilisation des matériels simplifiant les déplacements. Photo DR/RM

Visite commentée

Coté équipement, 14 chambres sont équipées de rails lève-personne fixés au plafond, des verticalisateurs mobiles et des guidons de transfert sont prévus pour les personnes qui ont perdu la mobilité. Coté rééducation les patients disposent d'un plateau technique neuf équipé d'un matériel de pointe : une plate forme d'équilibre informatique, un appareil de cryothérapie gazeuse, une table de Bobath, une table de verticalisation, des appareils d'électrothérapie... enfin les malades sont confiés à des équipes pluridisciplinaires composée à la fois de médecins gériatres, de médecins de médecines physique et de réadaptation, de masseurs-kinésithérapeutes, d'ergothérapeutes, de psychomotriciens, de neuropsychologues, d'orthophonistes, de podologues, d'infirmiers et d'aides-soignants qui doivent leur permettre de récupérer  et de retrouver rapidement leur autonomie.

le Dr Durand, présidente de la commision médicale d'établissement commente la pertinence  de ces nouveaux services à la tribune. Photo DR/RM
le Dr Durand, présidente de la commision médicale d'établissement commente la pertinence de ces nouveaux services à la tribune. Photo DR/RM

Etiquette

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “HOPITAL Alès inaugure la pièce manquante pour une prise en charge globale des personnes âgées”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité