A la uneActualité générale.Actualités

ALÈS Repas à partager à la « cantine solidaire » de Rochebelle

La salle de la cantine solidaire au 5 Faubourg de Rochebelle. Ph DR/RM
La salle de la cantine solidaire au 5 Faubourg de Rochebelle. Ph DR/RM

Depuis la semaine dernière, tous les mercredi au 5 rue du Faubourg de Rochebelle on peut  partager les repas à la cantine sur un principe de solidarité.

Cette idée d'une cantine ouverte à tous dans le quartier de Rochebelle, Heyria Guemar  et et Malika Chala, toutes deux AVS dans les écoles, y pensent depuis près de deux ans. Leur vocation a motivé l'association "Collectif animateurs 30" à appuyer ce projet et à leur permettre de le concrétiser. "J'ai déjà travaillé pour une association de quartier", explique Malika, "et nous faisions des repas mensuels. Cela m'a donné envie d'ouvrir une autre forme de cantine, de trouver un lieu où tous les gens pourraient se retrouver autour d'un repas, d'un moment convivial. On a rencontré Etienne il y a un an et demi et on a cherché un lieu".

Une partie de l'équipe au service ce mercredi. PH DR/RM
Une partie de l'équipe au service ce mercredi. PH DR/RM

45 couverts par semaine

Etienne Kretzschmar, retraité, bénévole, et vice-président du "Collectif animateurs 30", s'est installé derrière le guichet à l'entrée de la salle de restaurant. "Ici le repas est à 3 € au tarif normal et à 10€ si vous optez pour les soutien" annonce-t-il. "L'idée c'est que l'on couvre au moins le coût de l'achat des denrées", explique-t-il, "la semaine dernière pour l'inauguration nous étions 52 normalement nous pouvons servir 45 couverts. A menu de ce mercredi : Salade, poulet aux olives, Makrout et oreillettes orientales avec le café et le verre de vin. "Je pense qu'on aura pas de mal à remplir", dit-il, "surtout quand les associations qui pratiquent l'aide alimentaire sur Alès auront appris à nous connaître et nous enverront du public". En cuisine, avec Dalida, Agnès, Farida, Yasmina, Zora et les autres qui sont venues donner le coup de main,  Malika explique " par rapport à la conjoncture actuelle cela permet à tous d'aller manger au restaurant, dans un cadre sympathique et à moindre coût".

Etienne Kretzschmar à l'accueil. Ph DR/RM
Etienne Kretzschmar à l'accueil. Ph DR/RM

Un projet multifacettes

"Mais notre projet ne s'arrête pas là, poursuit-elle.  Nous cuisinons avec des produits frais en privilégiant les producteurs locaux et on a encore bien d'autres idées avec le collectif pour que le local ne reste pas vide toute la semaine". Salima Aissaoui, présidente de "Collectif animateur 30" explique ainsi que l'association accompagne déjà des projets de vidéos chez les jeunes et que l'équipe réfléchit également à la proposition d'un accompagnement à la scolarité dans ce quartier de Rochebelle. Etienne, lui, dont la traduction du nom en tchèque signifierait précisément "tenancier de gargotte", rêve d'amener un piano dans la salle et d'y faire de la musique. Bref on a pas fini de parler de "la cantine solidaire" de Rochebelle. Renseignements et réservation 06 07 32 58 81

La façade du 5 faubourg de Rochebelle. Ph DR/RM
La façade du 5 faubourg de Rochebelle. Ph DR/RM

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ALÈS Repas à partager à la « cantine solidaire » de Rochebelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité