A la uneActualité générale.Actualités

RYTHMES SCOLAIRES Les activités périscolaires se dérouleront le vendredi après-midi à Nîmes

réformes rythmes scolaires (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
Jean-Paul Fournier et Valérie Rouverand. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

Suite au décret Hamon qui autorise la tenue des activités périscolaires sur une même demi-journée, la ville de Nîmes en concertation avec la majorité des écoles, a décidé de les placer le vendredi après-midi.

La décision vient d'être entérinée par la municipalité de Nîmes. Les activités périscolaires imposées par la réforme des rythmes scolaires (Loi Peillon), se dérouleront le vendredi après-midi à Nîmes, de 13h30 à 16h30. Cette décision a été rendue publique après " consultation des écoles dont 56%  des 65% des établissements interrogés se sont prononcés pour le vendredi ", indique Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes. Alors que tout avait été travaillé par la précédente équipe municipale, les élus ont pourtant décidé de tout changer lors de la sortie du décret Hamon du 25 avril, permettant le rassemblement des activités périscolaires sur une même demi-journée. " Le décret a laissé cette possibilité et nous avons préféré demander aux familles et aux écoles de se prononcer ", reconnaît Valérie Rouverand, élue déléguée à l'enseignement scolaire.

Des activités payantes ?

La facture est estimée à " trois millions d'euros ", indique Christophe Madalle, directeur général des services. Il faudra recruter entre 100 et 200 animateurs " selon le taux d'inscription des élèves ", ajoute le technicien. Des animateurs municipaux, des professionnels mais aussi des enseignants seront ainsi rémunérés par la municipalité. Cette dernière " réfléchit ", d'ailleurs à faire payer les activités pour financer le coût des opérations. " Personne ne voulait appliquer cette réforme. Cela n'a pas été facile et c'est pourquoi il a fallu demander l'avis de tous le monde ", renchérit Valérie Touverand. Cependant, 14 écoles doivent encore valider cela au sein de leur conseil d'école. Jean-Paul Fournier doit ainsi faire une proposition au recteur avant le 3 juillet, date butoir à laquelle tout devra être entériné par l'académie. Cette demi-journée d'activités périscolaires sera donc compensée par le mercredi matin, où les écoliers devront retrouver le chemin de la classe.

Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

15 réactions sur “RYTHMES SCOLAIRES Les activités périscolaires se dérouleront le vendredi après-midi à Nîmes”

  1. Comment peut on annoncer : « consultation des écoles dont 65% se sont prononcées pour le vendredi », alors que toutes les écoles n’ont pas tenu leur conseils d’écoles ??
    En plus, la municipalité semble ignorer le calendrier. Les projets d’expérimentation devaient être retournés aux autorités académiques avant le 6 juin 2014 ??? Et pas pour le 3 juillet !
    Il faudrait qu’ils relisent le décret et la circulaire de mise en application. (circulaire n° 2014 063 du 9-5-2014)
    Le Recteur ne pourra que rejeter cette demande d’expérimentation…

    1. toutes les écoles n’avaient qu’à s’organiser pour livrer leur résultat en temps et en heures.
      Pour le 3 juillet certes, c’est pour ça que JPF va demander un délais. Rien de bien compliqué.

  2. Alors 2 questions : ce temps periscolaire sera payant jusqu’a quel stade?? car deja qu’on s’en sort pas financierement pour les choses essentiel se nourrir se vetir se loger se chauffer… et la 2eme question c’est : le mercredi apres la demi matinée que faisont nous de nos enfants si on travail? on les pose a la mairie? ou on les laisse livré a eux meme sur les bords des routes?

    1. Et vous en faisiez quoi au juste quand ils avaient pas cours le mercredi ?
      Vous ferez la même chose mais sur 1/2 journée.

    2. bhein le mercredi matin il allait au foot et quand je suis au boulot c sa mamie qui le garder de 8h a quand jrentre et c’etait deja la galere pour l’organisation donc la ma question est toujours la meme sans compter sur ma mere qui a 11h30 ne va pas aller le chercher on en fait quoi?? la plupart des travail c 8h12h 14h17h c’est le minimum!! mais comme d’habitude c’est un systeme qui entraine a ce que les gens travail pas

  3. On sent bien que l’intervenant Anthony est un fidèle, voire un troll, de la majorité municipale. Même si je suis d’accord avec lui pour le mercredi après-midi et regrette la démagogie des parents sur ce point, parents qui, s’ils arrêtaient de se regarder le nombril, sauraient déjà que les centres aérés existent et qu’ils sont fréquentés par des enfants dont les parents travaillent, y compris le mercredi après-midi.
    Moi, ma question est simple : si la réforme visait à améliorer l’enseignement en allégeant la journée de classe, en quoi la concentration des matières périscolaires en une seul demi-journée améliore la journée d’enseignement ? Bref, ceux qui ont fait la

    1. la réforme la vident de sa substance et ceux qui voulaient la contrer, alors qu’ils avaient déjà travaillé sur le sujet pour améliorer la journée de l’enfant, s’engouffrent dans cette brèche qui ne riment à rien.
      De l’intérêt de l’enfant, on a basculé dans l’intérêt de la lutte de partis. Et les politiques s’étonnent que les citoyens ne participent plus au bal des faux-culs en omettant de mettre une bulletin dans l’urne…

    2. Je comprend ce que tu dis certes les centre aéré existe bhein alors dit moi qui va recuperer mon fils de 5 ans pour le nourir et l’amener au centre aeré?? le bus de ville seul a 5 ans?

    3. Et je ne sais pas si tu as des enfants mais sache que la fatigue se sentira en eux car quand deja on enchainent la semaine avec un mecredi dedans pour rattraper un jour férié les enfants en fin de semaine sont epuisés, certains s’endorment deja sans manger le soir donc ca va mener ou tous ca? c’est pas pour le bien des enfants qui font ca car deja pour nous adulte 1 semaine de boulot nous epuise alors eux qui sont en maternelle et primaire qui doivent se coller les horaires des parents soit 7h30/18h ts les jours et on leur enleve le mercredi de repos pour faire une journee type moi je suis pas d’accord! Travailler plus pour galerer plus y en a assez faut passer au travailler moins et vivez plus!

  4. Depuis cette réforme est pourrie à la base. 45 minutes de moins par après-midi c’est ridicule.

    Il fallait taper dans les vacances d’été et faire des vraies après-midi d’activités d’éveil et de sport.

    La seule chose encore pire était de proposer le vendredi après midi.

    Je n’y vois qu’un avantage: montrer par l’absurde au gouvernement que cette réforme ne peut pas tenir.

    Il faut recommencer à zéro avec une vraie volonté.
    1h30 de pause méridienne, 1h de cours l’après midi.

    Fin des cours tous les jours à 14h30.

  5. A quel moment l’avis des familles et des écoles a été demandé car pour ce qui concerne notre école, nous avons une association de parents d’élèves qui n’en est pas vraiment une car elle considère que ce n’est pas son rôle de jouer les intermédiaires entre les parents et l’école et à aucun moment nous avons été consultés, nous les parents, sur nos préférences quand à l’application de la réforme à la rentrée et quand on pose la question, on nous répond on ne sait rien, on attend comme vous la décision de la municipalité…

    Pour répondre a Anthony, je travaille et j’élève seule mes enfants et le mercredi les enfants étaient déposés au centre aéré pour la journée. Dans l’état actuel des choses, notre école n’assurera pas le repas du mercredi midi ni le transport des enfants de l’école vers les centres aérés respectifs. Par contre, la fin de matinée a bien lieue a 11h30. Je travaille toute la journée non stop en dehors de Nîmes donc je soutiens soso31 sur sa question que faisons nous de enfants? Et il va en être de même pour le vendredi après-midi si le prix des activités est hors de nos moyens.

    Et je finirais par, si on avait demandé l’avis des familles dès le départ, nous n’en serions pas là aujourd’hui.

    1. des bus sont prévus pour le mercredi après midi. Les enfants pourront même s’alimenter au centre de loisirs.
      Après je reconnais que cette réforme est inconsciente mais qu’y voulez vous..? On n’y peut rien, elle est imposée donc la mairie n’a dautre choix que de s’executer… et les parents de payer !

  6. Ce gouvernement nous amuse avec des réformettes lorsqu’il faut tout revoir tellement le pouvoir UMP précédent s’est montré totalement incompétent en la matière.
    L’éducation nationale va à son rythme dans le mur !

  7. Re bonjour Anthony sache que mes commentaires ne sont en rien contre la Mairie mais contre cette reforme et ce qui l’on voté! Les Maires ont la plupart etaient contre car il savent que c’est tres peu possible! Pour les bus je n’en ai jamais entendu parler jusqu’a ton commentaire, mais je ne pense pas que l’ecole de mon fils soit déservis car en vacances scolaires aucun bus ne dessert son école pour les centres aéré c’est a voir si ils ont prévu ca mais moi personnellement je suis septique quand a cette réforme! et la ou tu te trompe c’est qu’on peut faire changer les choses car si les francais etait moins moutons et soumis a un gouvernement comme le notre certaines loi n’existeraient pas mais on est au bord de la dictature et faut savoir dire Non a des choses qu’on n’approuve pas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité