A la uneActualitésPolitique

BAGNOLS Garance Reggae Festival : le maire répond aux organisateurs

Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le maire de Bagnols Jean-Christian Rey (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Alors que la perspective de voir le Garance Reggae Festival partir de Bagnols est de plus en plus crédible, le maire Jean-Christian Rey, pointé du doigt par les organisateurs, se défend.

L’édile maintient ce qu’il avait déjà affirmé, à savoir qu’il « leur (a) dit qu’ils étaient les bienvenus, mais (qu’il) ne paierait pas » les 130 000 euros pour le nettoyage et la gestion de la voirie.

« Je ne badine pas avec la sécurité, mais ces sommes là, je ne peux pas les mettre en 2015 »

Pour lui, « chaque année, la note augmente de 50 000 à 80 000 euros, ce n’est pas possible », prenant les exemples d’agents de sécurité que la ville a dû payer pour surveiller la voie ferrée après le décès de l’édition 2013 ou encore pour « sécuriser le chemin de Bercon privatisé par des commerces sauvages et des trafics en tous genres », l’ayant contraint à prendre « 10 agents de sécurité supplémentaires pendant une semaine 24 heures sur 24, ça représente 40 000 euros. »

En comptant les agents déjà présents, « c’est un surplus de 80 000 euros. Je ne badine pas avec la sécurité, mais ces sommes là, je ne peux pas les mettre en 2015 » explique Jean-Christian Rey avant d’ajouter : « Mais si les organisateurs veulent les mettre, ils sont les bienvenus. »

« Peut-être que le festival est victime de son succès »

L’augmentation des ventes à la sauvette, dénoncée par les commerçants, ou encore la sono sauvage installée derrière la station service Total ont aussi grevé le budget, car « ça passe principalement par de l’ajout de moyens humains », précise le maire.

Bagnols n’aurait-elle plus les moyens de conserver le « reggae » ? « Si le festival pouvait faire 15 000 personnes (au lieu de 40 000 pour la dernière édition et 60 000 pour la précédente, ndlr), ce serait plus facile, admet Jean-Christian Rey. Peut-être que le festival est victime de son succès. »

Alors même si le Garance n’est pas encore officiellement parti, le maire indique qu’il « travaille sur plusieurs projets, dont un festival qui finance tout, ou encore l’arrivée d’une guinguette l’été en bord de Cèze. Des choses se feront. » Et Jean-Christian Rey de conclure : « il faut sans cesse se remettre en cause, s’ils veulent arrêter, c’est comme ça. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

6 réactions sur “BAGNOLS Garance Reggae Festival : le maire répond aux organisateurs”

  1. Brvo Mr le Maire….. vous avez tout dit s’ils veulent arrêter, c’est comme ça et vous quand est ce que vous allez décider d’arrêter. Hein ? quand ? Super alors cet été ça sera la sinistrose à Bagnols….

  2. La décision de demander au festival de nettoyer la ville et gérer sa sécurité semble unilatérale, difficile de sous entendre que c’est le choix des organisateurs de partir dans ces conditions.

    Je me demande bien à qui ce favoritisme va profiter et craint qu’un ou deux concerts de remplacement n’ai pas le quart de l’affluence que celui-ci… Car pour remplir les hotels, les restaurants et faire travailler les commerçants locaux, il faut que les visiteurs restent à Bagnols-sur-Cèze…

  3. quand on veut plus de son chien, on dit qu il a la rage…….c est marrant ce bon maire ne parle aucunement des bénèfices indirects génèrés par le festival…….et puis ça a vraiment l air d etre un champion ce maire !!!!
    1/ en gros il ne leur a pas dit de partir mais il retire la subvention !!!! lol !!!
    2/le festival est victime de son succès !!! lol !!!! celle ci est trop bonne !!! pour rester il faut un festival pourri qui n attire personne !!!!
    EN CONCLUSION : Les politicos sont tous les memes !!! ils ont besoin de vous aux élections puis après ils tirent la chasse !! car après tout, c est ce qu on est pour eux, de la merde……

  4. j’imagine cet été si le garance ne soit pas la et que Mr le maire ce dis ça « -tient, j’ai fait mes comptes et il y a un trou béant parceque le garance ne c’est pas produit… » mdr

    1. Faut arrêter de voir le Garance comme une « manne » financière. C’est une entreprise privée qui est là pour faire de l’argent, et le plus possible. Quand on sait que l’état a mis en place un plan d’économie de 50 milliards d’€, on imagine bien que chaque ville va devoir réviser à la baisse ses dépenses. Au niveau de Bagnols, ça doit se situer facilement autour de 300.000€, ce qui n’est pas rien. Alors la solution elle est simple : soit la mairie va toucher au taux d’imposition (à la hausse), soit elle va chercher a faire des économies. A 130000€, le choix est vite fait, à raison. Et pour répondre à LUDO30130, la mairie ne récupère rien avec le Garance, vu qu’elle n’est pas co-organisatrice, donc pour le « trou », vous repasserez. Par contre, c’est au niveau des commerçants que le trou va se former. Mais à trop « profiter » du reggae… c’est un peu tard pour se réveiller et enfin être partie prenante de l’événement.

  5. Et l’impact sur le chiffre d’affaire des commerçants et structure d’hébergements? A aucun moment cela n’est pris en compte. 130k€ contre plus de 1M€ dans les caisses des petits et grands commerces de Bagnols. Sans trop m’avancer, je dirais que le bilan est encore positif! C’est triste de voir une commune se tirer une balle dans le pied

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité