Publié il y a 16 jours - Mise à jour le 09.05.2024 - Camille Graizzaro - 3 min  - vu 3435 fois

FAIT DU SOIR Foire de l’Ascension de Beaucaire : du soleil et beaucoup de monde

Difficile de se frayer un chemin en fin de matinée, les boulevards ont accueilli de plus en plus de public.

- C. Graizzaro

La foire de l’Ascension de Beaucaire se déroulait aujourd’hui, sous un soleil éclatant qui a attiré les foules. Retour en images sur cet événement annuel cher au cœur des Beaucairois.

9 mai 2024, un soleil magnifique rayonne au-dessus de la foire de l’Ascension à Beaucaire. L’évènement annuel traditionnel de la ville n’a pas toujours eu cette chance : « Les trois-quatre dernières années, il a fait moche comme on dit… Mais là, il fait beau, vous verrez vers midi ce sera noir de monde ici ! », prédit un commerçant.

Petite dégustation de rhum arrangé pour monsieur le maire à 10h30, la visite de la foire s'annonce festive. • C. Graizzaro

Et effectivement, un public très nombreux, parfois venu des régions voisines, était présent pour parcourir les étals installés le long du quai du Général-de-Gaulle, des boulevards Foch et Joffre.

10h, il est encore possible de marcher sans trop ralentir, mais le répit ne sera que de courte durée. • C. Graizzaro
La foire s'est remplie progressivement au cours de la matinée. • C. Graizzaro

Julien Sanchez était accompagné comme toujours du député Yoann Gillet, mais également de Nelson Chaudon, actuel adjoint aux Sports et futur maire de Beaucaire, ainsi que de son adjoint aux Commerces Alberto Camaione, et de son directeur de cabinet Jean-Marie Launay.

Julien Sanchez, Yoann Gillet, Nelson Chaudon ont parcouru la foire en discutant avec chaque commerçant sur leur trajet. • C. Graizzaro

Comme chaque année, ils ont arpenté la foire à un train de sénateur - qu'ils ne sont pas encore -, s’arrêtant à chaque stand pour discuter avec les commerçants et parfois goûter leurs produits, prenant le temps d’écouter chaque passant qui désirait parler avec eux. Et bien évidemment, un sujet était sur toutes les lèvres : la prochaine passation de pouvoir au sein de la mairie de Beaucaire.

"Alors monsieur le maire, vous nous abandonnez?" L'annonce du départ de Julien Sanchez en juillet prochain préoccupe visiblement les beaucairois, qui ont profité de sa présence sur la foire pour discuter de leurs inquiétudes. • C. Graizzaro

« Alors monsieur le maire, vous nous abandonnez ? », demande une passante. Julien Sanchez la rassure : non, il sera toujours présent au sein du conseil municipal, et auprès des Beaucairois, fidèle à la lettre envoyée à ses concitoyens.

Espace fête foraine: auto-tamponneuses, tir à la carabine, pêche au canard... elle restera ouverte jusqu'à dimanche. • C. Graizzaro
De nombreux foodtrucks étaient aussi présents sur la foire: bretzel, hotdogs, glaces... Et bien évidemment gourmandises en tous genres, comme cette immense barbe à papa. • C. Graizzaro

Mais revenons à la foire. Cette dernière pouvait se diviser en quatre zones : les artisans, à peu près jusqu’au bout du cours Gambetta, la brocante sur les derniers mètres du boulevard Joffre, la fête foraine, présente jusqu’à dimanche sur le parking près du rond-point des Fontêtes… Et les vendeurs de vêtements, matelas et autres sacs ou chaussures en destockages qui occupent le reste de la zone de la foire.

Sacs à mains, jouets pour enfants et mêmes dupes de parfums célèbres, certains stands n'ont pas particulièrement enthousiasmé les foules. • C. Graizzaro
Une petite troupe de musiciens proposaient même une animation musicale en démabulation. • C. Graizzaro

« C’est dommage, ils vendent tous pareil », confie un couple de passants. Tissus, robes d’été bariolées ou lunettes de soleil, il est vrai qu’on a parfois l’impression de passer plusieurs fois devant un même stand. Certains ont pourtant l’air d’y trouver leur compte, à en croire leurs bras chargés de sacs remplis de tissus ou d’articles de literie. Ou encore de ces stands tellement bondés que le vendeur s’est muni d’un micro pour parler à ses clientes.

Stand très populaire, celui des articles de maison: linge de lit, couvertures... Le vendeur était même muni d'un micro pour pouvoir se faire entendre. • C. Graizzaro

Côté « terroir », entre le quai et le boulevard Gambetta donc, on retrouve un peu plus d’originalité : les cadres végétaux de Delphine, de l’Atelier de pitchoune, ou les bougies vintage de la Magie de Mimi par exemple, qui proposaient un artisanat décoratif.

Delphine, de l'Atelier de pitchoune, avec ses décorations florales. "Je travaille les plantes dans tous leurs états, je fais des cadres végétaux, des décorations murales, voire des murs entiers! Par exemple, à Nîmes j'ai décoré Le Pinocchio, le Barreta, quelques boutiques de bijoux..." • C. Graizzaro
La magie de Mimi, qui propose des bougies vintage et des bougies "soin": "J'ai des soins de protection, anti-douleur et énergétique. Je canalise l'énergie et je la mets dans la bougie. C'est comme un petit effet placébo, moi je fournis un outil que peut aider, mais c'est les gens qui font le travail finalement." • C. Graizzaro

Pour les plus gourmands : olives, fougasses ou encore miels étaient présents sur les différents étals.

Ludivine, de Ludivine pâte fine, qui propose des pâtes fraîches aux ingrédients locaux. "J'utilise des oeufs qui viennent de la Bassecour de la Plaine à Beaucaire, et une partie de la farine vient de Nîmes: elle a un petit goût particulier qui rappelle celui de la farine complète!" • C. Graizzaro
Bernard Belin, papa de Julien Belin, apiculteur de Bouillargues. "Nous venons tous les ans à la foire depuis une dizaine d'années. Notre miel vient surtout de la région cévenole." • C. Graizzaro

Les amateurs d’apéritif n'ont pas été oubliés : la cave de la Belle Pierre, qui par ailleurs organise la dégustation de ses nouveaux millésimes (sur réservation) le 7 juin prochain, ou encore la Brasserie de Beaucaire de Johanna Petit proposaient, cette année encore, leurs boissons issues de produits locaux.

La fine équipe de la Cave de la Belle Pierre présentait ses millésimes primés. • C. Graizzaro
Johanna Petit, fondatrice (et seule employée) de la Brasserie de Beaucaire: elle propose six types de bière, brassées avec des ingrédients locaux. "J'ai commencé avec les premières foires sur Beaucaire, et je suis là pour faire déguster mes produits!" • C. Graizzaro

Pour beaucoup, commerçants comme visiteurs, la foire de l’Ascension de Beaucaire, c’est un peu une affaire de tradition. « J’habite depuis toujours ici, et chaque année, on va à la foire en famille. Aujourd’hui, je suis là avec mon petit-fils, même s'il s’intéresse plus aux manèges qu’aux vendeurs, impossible de rater ça ». Et comme, à Beaucaire, tradition rime avec course camarguaise, les festivités se poursuivront les 10 et 11 mai, à 19h, avec des abrivados sur le boulevard Foch.

Camille Graizzaro

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio