A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE A Amiens, Nîmes tient ses trois points

Téji Savanier, chef dorchestre des Crocos, voyait avec plaisir le retour des attaquants du Nîmes olympique Photo Archives Anthony Maurin).
Téji Savanier, chef d'orchestre croco, voyait avec plaisir le retour des attaquants du Nîmes Olympique (Photo Archives Anthony Maurin).

Le Nîmes Olympique se déplaçait à Amiens pour le compte de la 23ème journée de Ligue 2. Avec 6 matchs gagnés à l'extérieur contre 5 remportés par Amiens à la maison, les Crocos voulaient redevenir les ogres qu'ils étaient en 2016. Score final:1-2!

La direction amiénoise, via les réseaux sociaux, laissait à ses spectateurs le choix de la musique d'entrée des joueurs. Actifs sur  Internet, les Crocos avaient une certaine préférence pour Ah les Crocodiles, mais les hôtes, bien que charmants avec leur licorne, sont moins rieurs que des sangliers.

Meilleur goal-average du championnat avec un joli +9, Amiens ne fait pas peur à Nîmes qui est la meilleure attaque de Ligue 2. Un premier coup-franc d'Alioui dès la 4ème minute oblige le portier local à se mettre en valeur. Les dix premières minutes sont nettement à l'avantage des Nîmois qui pressent haut et trouvent des espaces. Amiens penche à gauche et Nîmes à droite mais les deux formations ne parviennent pas à finaliser quelques belles attaques.

Et un de plus pour Alioui

Alioui revient fort, si fort qu'il récupère un ballon aux 30 mètres et file vers le but de Gurtner. Le Nîmois frappe à l'entrée de la surface et son tir file dans le petit filet opposé! 0-1 à la 20ème et un nouveau but d'un Alioui décidément en grande forme et qui fait du bien au moral croco. Mais dans le Nord il ne faut jamais se relâcher. Adenon se trouvera en bonne situation mais Marillat aura le mérite de détourner agilement la tête de l'Amiénois.

Le Stade de la Licorne pousse et voit les locaux égaliser à la 29ème... Après un débordement sur la droite, c'est Fofana qui tire le premier et qui sème la panique et un cafouillage duquel Soumah se démarque et pousse le ballon au fond des filet de Marillat. 1-1, dommage. Juste avant la pause, Thioub déborde sur son côté droit et passe en retrait à Aït-Fana dont le tir s'envole au-dessus de la barre du gardien amiénois.

Et deux de plus pour les Crocos

Après une première période durant laquelle le jeu fut plaisant à voir, au retour des vestiaires, il en est de même. Sur une longue balle de Gurtner, Kamara se retrouve seul face à Marillat. Le Nordiste tente le lob mais un manque de puissance permet à Anthony Briançon de revenir en catastrophe et de sauver l'affaire à quelques pas de la ligne de but.

Dans la foulée, c'est Thioub qui est fauché par El Hajjam dans la surface d'Amiens! 48ème minute et deux énormes occasions coup sur coup et camp contre camp. Savanier tire le penalty et inscrit un nouveau but, 1-2 à la 50ème, Nîmes fait plaisir à voir! A la 59ème, Adenon frappe un coup-franc très dangereux des 30 mètres mais Marillat est vigilant et détourne en corner. Le jeune gardien croco est impeccable et pare les nombreux assauts amiénois.

Les Nîmois reculent ou temporisent mais arrivent parfois à contre-attaquer sans trop d'envie. Les trois points sont dans l'escarcelle mais la fin de match a été chaude du côté de la défense croco...

 

Fiche technique ASC-NO:

Spectateurs: NC.

Score: 1-2 (1-1).

Buts: Alioui (20ème), Soumah (29ème), Savanier (50ème).

Conditions: Temps froid, pluie, léger vent et pelouse en bon état.

Arbitre: M. Aurélien Petit.

Cartons jaunes: Savanier (58ème), Junior (71ème).

Carton rouge:

Le groupe nîmois: Marillat, Alakouch A. Briançon, Harek (cap), Diabaté, Valls, Savanier, Aït-Fana (Azouni 63ème), Ripart (Garcia 89ème), Thioub (Cissokho 82ème), Alioui. Non utilisés: Sourzac, Kouakou. Entraîneur: Bernard Blaquart.

Le groupe amiénois: Gurtner, Adenon, Dibassy, El Hajjam (Mamilonne 73ème), Lefort, Monconduit (cap), Fofana (Junior 63ème), Bourgaud (Charrier 63ème), Soumah, NDombele, Kamara. Non utilisés: Adiceam, Ielsch. Entraîneur: Christophe Pelissier.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE A Amiens, Nîmes tient ses trois points”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité