A la uneFaits Divers

AU PALAIS A la clinique de Quissac, la mamie de 72 ans vole sa voisine de chambre

Google Maps
Google Maps

Nadine, 72 ans, jure qu'elle n'a rien volé. Pourtant les preuves sont accablantes...

Le visage aussi rouge que le manteau qu'elle porte sur ses frêles épaules, Nadine s'avance à la barre du tribunal correctionnel d'Alès sans avocat. Convaincue d'être dans son bon droit, la septuagénaire estime probablement que sa parole devrait suffire à persuader le tribunal de son innocence, ce qui n'est pas gagné...

Les faits remontent au mois de juillet 2016. Pendant un mois, Nadine et Sylvie partagent la même chambre dans une clinique de Quissac. Il se trouve qu'à la sortie de Nadine, six chèques volés à Sylvie sont dépensés dans des commerces du département. Interrogés par les enquêteurs, les commerçants se souviennent d'une femme qui présente beaucoup de ressemblances avec Nadine. Même la clinique fera part de ses soupçons aux enquêteurs. Mais Nadine, au casier judiciaire vierge, reste imperturbable :

-           Ce n'est pas moi, c'est des rumeurs. J'ai pas volé le chéquier.

Pour en avoir le coeur net, la présidente du tribunal correctionnel d'Alès, Amandine Abegg, demande à Nadine d'écrire sur une feuille les montants inscrits sur les chèques volés afin de comparer les écritures. Le résultat est troublant. Même Nadine le concède :

-           Ah oui, c'est vrai que ça ressemble. C'est peut-être quelqu'un qui a la même écriture que moi !

Avec autant d'éléments à charge, la procureure Mélanie Fabre requiert une peine de 2 mois de prison avec sursis et 500€ d'amende. Après un court délibéré, le tribunal condamne Nadine à un mois de prison avec sursis, à 200€ d'amende avec sursis et à 700€ à verser à la victime.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité