Actualités

FERIA ALÈS Les danseuses de sévillane illuminent la fête

Les danseuses dans la cour du Prolé. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Cette année encore, les danseuses de sévillane ont multiplié les prestations.

Les danseuses des deux associations alésiennes Lumbre et Soledad ont d'abord enflammé la place de la mairie, jeudi à l'heure du déjeuner. En début de soirée, la grâce des jeunes femmes a envahi la cour du Prolé, prouvant à cette occasion qu'il n'y a pas que le Mojito qui fait tourner les têtes. Les étoiles espagnoles ont fini la journée sur la place de la Libération, à hauteur du Vice Versa.

Danseur et danseuses de Sévillane sur le podium de la mairie. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Pour ceux qui ont raté ces jolis moments, il est toujours possible de se rattraper en se rendant samedi soir (21h) à la bodega de l'hôtel Campanile (place des Martyrs de la Résistance) où les jeunes femmes danseront à l'occasion des 110 ans du club taurin La Banderilla. Enfin, elles seront à nouveau au Prolé vendredi et samedi à partir de 18h30.

On a aussi entendu le son des castagnettes sur la place de la mairie. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité