A la uneActualités

SPÉCIAL FÊTES L’année 2019 vue par… David Tebib

Pendant les fêtes, Objectif Gard vous propose chaque jour à 8h30, un retour sur l'année 2019 et une projection sur 2020 avec une personnalité gardoise.

David Tebib - Photo Objectif Gard

Aujourd'hui, c'est le président de l'USAM Nîmes Gard et candidat pour les municipales à Nîmes en 2020, David Tebib, qui se prête au jeu de l'interview Spécial Fêtes. Bonne lecture !

Objectif Gard : Que retiendrez-vous de l'année 2019 ?

David Tebib : L'anniversaire des 30 ans de la chute du mur de Berlin. Il n'y a jamais eu dans notre histoire ce souvenir du passé pour construire l'avenir. C'est une certaine époque pas si lointaine qui nous montre ce qu'il a fallu faire pour en arriver là.
Quelle est, selon vous, la personnalité de l'année 2019 ? 

Greta Thunberg*, clairement. Au-delà de la cause, c'est la capacité de cette jeune fille à mobiliser pour une cause. Même si on peut imaginer qu'elle est bien entourée, elle a toutefois porté un message universel. La beauté de sa démarche, sa personnalité, ce qu'elle incarne méritait d'être souligné. C'est une leçon aussi pour tout le monde. On est tous quelque part dans une forme de confort dans notre quotidien. C'est bien de se remettre en question.

Enfin, qu'est-ce qui fera selon vous l'actualité en 2020 ?

Les élections municipales en mars 2020. Et je ne parle pas que de Nîmes. Les événements sociaux qui se sont déroulés ces derniers mois et en fin d'année dernière sont un signal. Il y aura un avant et un après. Il sera intéressant de voir comment cela va se traduire dans les urnes mais aussi, comment les acteurs politiques à la tête des villes à partir de 2020 vont enclencher la transformation attendue par tous. Il faut une prise de conscience de l'environnement dans lequel on vit. Pas du gadget, de l'action concrète et efficace pour accompagner le changement.

Propos recueillis par Abdel Samari

*Greta Thunberg a protesté à l’été 2018 devant le Parlement suédois, à l'âge de 15 ans, contre l'inaction face au changement climatique. En novembre 2018, elle lance la Skolstrejk för klimatet (« grève scolaire pour le climat »). Le mouvement se propage dans le monde entier après son discours à la conférence de Katowice de 2018 sur les changements climatiques (COP24), en décembre de la même année. 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

3 réactions sur “SPÉCIAL FÊTES L’année 2019 vue par… David Tebib”

  1. Le politiquement correct et sans dévier, chapeau ! Mur de berlin, greta et un petit « votez pour moi » du vrai discours d’opportuniste ! Pas un mot pour nos compatriotes mutilés par le gouvernement, les reformes contres lesquels cela fait 1 an que les gens battent le pavé ! ça non c’est tabou ! faux derche !

    1. de quoi tu parles Abdoul, Tebib n’a jamais été en responsabilités politique, alors il n’est pas comptable des conneries faites par les anciens politicard. attendons qu’il soit élu pour pouvoir lui reprocher quelque chose. tu me fais penser au FISC ils veulent tondre avant même que l’herbe n’ai poussé.

  2. je ne vois pas qui d’autre comme candidat pour incarner ce dont Nîmes a besoin à savoir la réduction des inégalités entre les quartiers pauvres et les autres quartiers, en renforçant le vivre ensemble et en transformant la ville pour l’adapter au défi du réchauffement climatique en portant une nouvelle économie créatrice d’emplois.
    Son profil de chef d’entreprise et de dirigeant sportif pour un « gamin » issu du Chemin bas témoigne en sa faveur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité